Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le blogueur syrien Ahmad Abu al-Khair arrêté

[liens en arabe]

Les amis proches du blogueur syrien Ahmad Abu al-Khair ont indiqué qu'il avait été arrêté lundi 20 février à 5 h du matin (heure locale) alors qu'il se rendait à Damas depuis la ville côtière de Banias. Il semble que les forces de sécurité aient également confisqué son ordinateur personnel. Actuellement, aussi bien le lieu où il se trouve que les raisons ayant entraîné son arrestation sont méconnues.

Ahmad Abu Al-Khair, blogueur syrien arrêté

Abu al-Khair fait figure de vétéran dans la blogosphère, puisqu'il écrit depuis 2005. Son blog, ملتقيات أحمد Ahmadblogs, traite d'une large gamme de sujets, contenant aussi bien des critiques de livres que des commentaires sur les récents soulèvements dans le monde arabe. Il est co-fondateur du populaire site agrégateur de blogs Almudawen et administrateur de la plateforme de blogs Ektob. Abu al-Khair possède un Bachelor en études arabes et islamiques. Il est spécialisé dans les médias et selon son profil Facebook, s'intéresse particulièrement aux médias alternatifs et au journalisme citoyen.

La nouvelle a déjà fait le tour de la blogosphère syrienne et la page Facebook créée pour le soutenir comptait une centaine de membres lors de la rédaction de ce billet.

L'arrestation d'Abu al-Khair intervient quelques jours après la condamnation du blogueur syrien Tal al-Mallouhi à 5 ans de prison pour avoir prétendument divulgué des informations à un pays étranger. Voilà de quoi enterrer tous les espoirs d'un accès ouvert et libre à Internet en Syrie, alors que Facebook, YouTube et Blogspot avaient récemment été débloqués.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site