Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mauritanie : Vers de nouvelles manifestations mercredi ?

Des manifestations ont eu lieu en Mauritanie vendredi dernier pour appeler à des réformes politiques et à la fin du gouvernement du Président Mohamed Ould Abdel Aziz. Les jeunes ont poursuivi par un sit-in le lendemain. @abbassbraham informe que les protestataires seront de retour dans les rues ce mercredi [liens en anglais].

Le blog The Moor Next Door analyse la contestation qu'il illustre d'un schéma des partis politiques et mouvements sociaux qui y prennent part ainsi que ceux de quelque importance qui se sont abstenus dans les manifestations du 25 février.

A map of the political parties and social groups participating and the notable ones not participating in the 25 February protests. Photo Souce: The Moor Next Door blog

(RFD = Rassemblement des Forces pour la Démocratie ; UFP =  Union des Forces pour le Progrès ; RUF = Rassemblement pour l'Unité et la Démocratie ; UPR = Union pour la République (parti du Président Ould Abdel Aziz ; et APP = Alliance Progressiste du Peuple (parti de Messaoud Boulkheir). “organisateurs FB” = groupes Facebook (ils sont nombreux) et leurs inscrits qui sont allés aux manifestants et dont les plus nombreux comptent des milliers de membres  (deux d'entre eux sont cités nommément).)

Pourquoi les manifestations ?:

1. Contexte. La Mauritanie partage plusieurs problèmes avec les pays arabes qui vivent des protestations et soulèvements, à savoir une crise de légitimité politique (son président est arrivé au pouvoir d'abord par un coup d'état puis par des élections contestées), la hausse des prix alimentaires, des conditions de vie précaires et un sentiment populaire d'aliénation. Le mécontentement envers le Président est antérieur aux manifestations de vendredi tout comme à la vague d'agitation qui gagne la région. De nombreux Mauritaniens sont las de gouvernement si souvent dominés par les militaires et leurs apparatchiks dociles. Ould Abdel Aziz est largement perçu comme ayant usurpé le processus démocratique naissant du pays en 2008 (même si beaucoup trouvaient le président précédent inefficace et faible). Difficultés économiques, inondations, quasi-famine et précarité des ressources en eau ajoutent à l'irritation populaire, surtout chez les jeunes. Les manifestations ne sont pas rares en Mauritanie, qui possède une opposition vivante et diverse. Le ton et le contenu des manifestations de cette semaine diffèrent de celles du passé en ce sens qu'elles ont été menées par des jeunes de différentes convictions plutôt que par les chefs des partis politiques.

Amar répond à The Moor Next Door :

Bon article. Il reflète de façon condensée le paysage politique mauritanien avec plus ou moins d'exactitude.
Il n'est cependant nulle part fait mention des relations étroites entre le régime d'AZIZ (membres de la juntes, parents et hommes d'affaires etc…) et la France (la françafrique) et ce qui dans la réalité sous-tend ces liens ?
La réponse est peut-être cette sortie bien organisée de richesses mauritaniennes vers la France (pétrole, or, uranium, terres rares du bassin de Taoudeni) tout comme les divers contrats au fort parfum de ”franceafrique”.
Il aurait été de surcroît intéressant d'essayer de corréler la genèse du colonialisme français en Mauritanie à l'aube du 20ème siècle  avec la forme neuve de colonialisme “moderne” adoptée de nos jours afin de réaliser aujourd'hui les mêmes objectifs qu'avant, mais avec moins de dégâts.


Tidinit estime
que les principaux partis politiques de Mauritanie n'abandonneront pas le Président Mohamed Ould Abdel Aziz :

Comme je l'ai déjà dit, à moins qu'Aziz ne commette une faute impensable comme de tirer sur les gens, la France, les USA et les principaux partis politiques ne l'abandonneront pas et le soutiendront même aux prochaines élections en 2014 parce que la plupart bénéficient de son parrainage et de son argent et que c'est cela qu'ils recherchent. De plus, il est au pouvoir depuis moins de deux ans (il s'est joué de l'opposition, preuve qu'ils sont un tas d'incapables) et je suis convaincu qu'il vaut mieux qu'il reste jusqu'à la prochaine élection et qu'il la perde s'il est mauvais et la gagne [s'il est bon]. Les gens sont plutôt fatigués des changements de pouvoir par coups d'état depuis 1978.

Jackie Cohen affirme que les manifestations de Mauritanie montrent que la vague révolutionnaire dans la région commence peut-être à ralentir :

Quoi qu'il en soit, la nature plus pacifique et le nombre plus réduit de participants à la manifestation de Mauritanie, en comparaison avec les pays voisins d'Afrique du Nord pourrait être un signal d'un ralentissement de la vague révolutionnaire dans la région. Ça pourrait être une bonne chose, au vu de la violence atteinte dans des pays comme la Libye. Et plus ces changements adviendront dans le calme, mieux ce sera, non seulement pour les individus concernés, mais aussi pour Facebook, qui a été descendu en flammes par ceux qui exagèrent le rôle du site au Moyen-Orient.

Des tweets sous le mot-clé #Mauritania :
@abbassbraham:

Les jeunes de Mauritanie de retour dans les rues demain. Mauvaise nuit pour la junte militaire et ses affidés.

@johntmorgan:

@abbassbraham Y a-t-il des liens vers ça ? J'essaie de rester au top sur #Mauritania pour une page Facebook en anglais, pas de chance – quelqu'un à suivre ?


@Kengeo_com
:

Dites-nous où est la #Mauritania sur la carte http://ow.ly/1bxljY

@Abdarrahmen:

11 millions de cadeau du qatar à la #mauritania sera sûrement transféré sur le compte d'#aziz [le Président Mohammed Aziz] et ses amis !

Les gens descendront-ils dans les rues ? On le saura bientôt.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site