Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Vietnam : Rendez-nous Facebook

Ce billet a été publié sur l'édition en anglais le 3 février 2011.

[Liens en anglais ou vietnamien] Dans une tentative désespérée d'étouffer la révolte populaire qui grondait, le gouvernement Moubarak avait coupé l'accès à Internet pour isoler la population égyptienne du reste du monde. Alors que le rôle des médias sociaux en tant que catalyseur de la résistance civile est largement débattu, beaucoup admettent que Facebook, Twitter et Youtube ont renforcé le pouvoir des activistes en Égypte, en Tunisie et ailleurs.

Avatar du groupe Facebook “Un million de signatures pour protester contre le blocage de FB par les FAI vietnamiens ”

Au Vietnam, le gouvernement aurait-il involontairement encouragé la désobéissance civile en ordonnant aux Fournisseurs d'accès à Internet (FAI) de censurer Facebook ? Alors que les mouvements de protestation ont certes augmenté au Vietnam, leur fréquentation était généralement limitée à quelques milliers de novateurs participant à des sit-ins ou signant des pétitions en ligne contre l’extraction minière du bauxite.

Depuis de nouvelles restrictions à l'accès de Facebook le 20 décembre 2010, un nombre sans précédents d'internautes vietnamiens se sont unis.

Un groupe Facebook nommé “Un million de signatures pour protester contre la censure de Facebook par les FAI vietnamiens” a attiré près de 50 000 membres. Le groupe déclare :

Tout le monde a le droit de choisir le réseau social qu'il souhaite utiliser. Rejoignez-nous pour soutenir la communauté Facebook du Vietnam !”

Un autre groupe réunissant environ 4.500 membres se nomme “Si vous les aînés décidez de censurer FB, nous les jeunes escaladerons les murs et créerons des brèches pour entrer“. Le mur de discussions du groupe recèle de commentaires indignés ou des indications sur les moyens de contourner la censure.

Un participant local répondant au pseudonyme de Losgi Athenford prédit :

“Continuez de bloquer Facebook et toujours plus de personnes prendront plaisir à contourner la censure.”

De manière intéressante, un groupe appelé “L'Association du million de signatures contre la censure de Facebook” a intégré le terme “association” dans son nom. Voilà qui reflète la confusion entre le cyberespace et la société vietnamienne, où la liberté d'association est strictement limitée. Cette association en ligne recense 35 000 membres qui déclarent : “si FB est entièrement censuré,  nous faisons le serment de ne pas utiliser les réseaux sociaux dirigés par le gouvernement.”

Un examen rapide des photos de profil des personnes appartenant à ces groupes de protestation vietnamiens révèle une démographie très jeune. Voilà qui n'est pas surprenant étant donné le fait que le Vietnam a une population globalement jeune et que l'âge des aficionados des réseaux sociaux est d'ordinaire peu élevé.

Les utilisateurs de Facebook ont créé beaucoup d'images et de dessins humoristiques empreints de malice. Beaucoup ont affiché ces créations comme photo de profil.

Selon Trinh Nguyen, l'un des rédacteurs du blog No Firewall Blog qui promeut des techniques de contournement de la censure et de sécurité digitale:

Les autorités vietnamiennes sont en train de précipiter leur propre perte en limitant l'accès aux réseaux sociaux. De telles restrictions ne vont qu'encourager une nouvelle génération de dissidents politiques. Beaucoup de gens qui croient avoir le droit de converser avec leurs amis en ligne sont vraiment contrariés par la censure du gouvernement et vont tout mettre en œuvre pour contourner le pare-feu.”

Une vidéo Youtube, créée peu de temps après que le blocage de Facebook au Vietnam ne prenne effet, en novembre 2009, encourage les Vietnamiens à demander à leur FAI de rétablir Facebook. Cette vidéo, représentant des personnalités vietnamiennes célèbres, s'est rapidement propagée sur la toile.

En filtrant l'accès à Facebook, il semble que le gouvernement vietnamiens n'a fait que confirmer la prémonition sur ces conséquences involontaires : des dizaines de milliers de Vietnamiens se sont réunis dans les espaces publics en ligne pour manifester contre la censure gouvernementale.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site