Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Hong Kong : une bonne gouvernance ne s'achète pas

À Hong Kong, le plan budgétaire 2011-2012, dévoilé le 23 février 2011 par le secrétaire aux finances John Tsang, a suscité de fortes réactions politiques dans le territoire.

Dans la soirée du dimanche 6 mars 2011, 113 jeunes manifestants ont été arrêtés lors d'un rassemblement de plus de 10 000 personnes réclamant plus de justice sociale dans l'orientation de la politique gouvernementale.
Vartist, un groupe de documentaristes spécialisé dans les mouvements sociaux, a filmé ces arrestations lors desquelles la police a fait usage de gaz au poivre sans le moindre avertissement :

Des problèmes se profilent derrière une économie florissante

Hong Kong at dusk. Image by Flickr user Stuck in Customs (CC BY-NC-SA 2.0).
Hong Kong au crépuscule. Photo sur Flickr de Stuck in Customs (CC BY-NC-SA 2.0).

Malgré la récente crise financière internationale, l'économie hongkongaise a été florissante lors de ces deux dernières années. En 2010, le PIB (Produit intérieur brut) du territoire a progressé de 6,8%.

Toutefois, selon le rapport sur le développement 2009 des Nations Unis, Hong Kong arrive en première position en matière d'inégalités de revenus [tous les liens suivants sont en anglais sauf mention contraire] et les prix de l'immobilier y sont devenus les plus chers au monde, un logement y coûtant en moyenne 55% de plus qu'à Londres.

Le budget 2010-2011 prévoyait d'injecter 6 000 dollars de Hong Kong (environ 570 euros) dans les caisses d'épargne obligatoire [MPF pour Mandatory Provident Fund en anglais] de chaque citoyen. Une mesure accueillie avec mécontentement dans l'opinion pubique.

Le projet a été critiqué car il ne permet pas de combattre la pauvreté à court terme alors que l'inflation fait rage, notamment raison de la dévaluation du dollar hongkongais.

Les comptes MPF sont gérés par des fonds d'investissements privés, mais la loi oblige les travailleurs à y verser 5% de leur salaire en prévision de leur retraite. Or, il est difficile de savoir si ces fonds privés pourraient perdre de l'argent dans les investissements réalisés, sans parler des frais de gestion élevés.

Redistribuer directement cette somme n'avait pas été envisagée par crainte que cette mesure n'aggrave l'inflation. Mais le Secrétaire aux finances a récemment changé de position, effectuant de manière étonnante un virage à 180° pour calmer la colère des citoyens sur ce sujet. Ce qui toutefois ne change rien au cœur de ce problème qui est une injustice structurelle.

Appels à la mobilisation

On peut se faire une idée du mécontentement populaire actuel à travers les différents appels à la mobilisation lancés sur Facebook pour une manifestation le 6 mars 2011.

Hong Kong a besoin d'un avenir plus brillant [en chinois] est un événement créé par une organisation de travailleurs sociaux :

注資強積金,固然明益基金公司,人人喊打;但公帑亂派,卻引出了更可怕的事實:特區政府為求擺脫政治困窘,不惜將盈餘派光,儼如親自宣告放棄有效管治。

可以預期,以後年復一年,政府派的只會更多更狠。然後,超過三分一的長者繼續捱窮,安老和殘疾院舍繼續長期輪候,醫院繼續迫爆,身患惡疾的窮人和中產繼續有藥冇錢醫,香港產業繼續空洞化,投機炒賣繼續將經濟泡沫越吹越大,窮人繼續看不到明天……

Les gens s'opposent à ce que l'argent soit versé sur les MPF car cette mesure ne ferait que favoriser les fonds d'investissement privés. Mais le redistribuer directement est en fait encore pire : afin de se sortir d'une crise politique, le gouvernement est prêt à dépenser tous ses surplus budgétaires. Il s'agit là d'un aveu de mauvaise gouvernance.

Et on peut s'attendre à ce que les autorités géreront les futures crises politiques avec d'autres distributions d'argent alors qu'un tiers des personnes âgées continuera de vivre dans la pauvreté et sans assistance sociale, et que les hôpitaux continueront d'être débordés. Les plus démunis, et même les classe moyennes, n'auront toujours pas les moyens d'accéder aux soins. Et l'économie ne cessera d'être dominée par la spéculation, les pauvres n'auront plus aucun avenir…

Révolution des orchidées, renversons le gouvernement corrompu [en chinois] est un autre appel lancé par des internautes :

相對係一個咁富裕既城巿,點解仲有咁多人冇飯食要訓街,要汁垃圾維生呢?
而且有十多萬基層人士,住係好似狗住既籠屋或板間房,租金還要1200-1800
大家都要知道現在香港還有一百多萬人生活係貧窮線之下
平均每人每月入息低於$2XXX,貧富相差逾26倍!!
低學歷收入低的人=打死一世牛工過著冇尊嚴冇地位冇身份的日子
可憐的是現今學歷低的靑年人,想進修學費貴又俾唔起,物價高儲錢又儲唔到
他們大多只能搵勞動性工作,工時又長,少進升機會手停口停,前途一片灰暗

Dans une ville développée, comment se fait-il que des gens ne mangent pas à leur faim, qu'ils aient à dormir dans la rue et à vivre en ramassant des ordures ? De plus, nous avons plus de 100 000 personnes qui habitent dans des “maisons cages” ou de petits compartiments en bois [appartements divisés en plusieurs chambres hébergeant chacune une famille], payant 1 200 à 1 800 dollars hongkongais de loyer par mois pour ces “niches pour chiens”. Nous avons plus d'un million de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté. Le salaire moyen est inférieur à 2 000  HK$ par mois, et les plus riches gagnent jusqu'à 26 fois le salaire des plus pauvres !

Les bas-salaires peu éduqués doivent travailler comme des chiens pendant toute leur vie sans aucune reconnaissance sociale. Les jeunes pauvres sans diplômes ne peuvent pas se payer une formation professionnelle et n'ont aucune épargne à cause de l'inflation. Ils n'ont d'autre choix que de travailler avec des horaires interminables et sans aucune perspective de carrière. Autant que l'avenir qui les attend est peu réjouissant.

La Marche contre le plan budgétaire [en chinois] a été organisée par des syndicats locaux :

遊行訴求:
1. 要求政府增撥200億經常性開支以推行醫療, 教育, 環保等長遠短期政策;
2. 爭取全民退休保障制度;
3. 推出穩定樓市措施(包括:增建公屋, 復建居屋);
4. 改善現時的紓困措施。

Nos revendications :
1. Allouer 20 milliards supplémentaires aux services sociaux tels que la sécurité sociale, l'éducation et la protection de l'environnement ;
2. Mettre en place un système de retraite universel ;
3. Stabiliser le marché immobilier en construisant des logements sociaux et en rétablissant les aides à l'achat immobilier (Home Ownership Scheme) ;
4. Améliorer les mesures déjà en place pour lutter contre la pauvreté.

La marche contre le plan budgétaire [chinois] a été organisée par un groupe politique, la Ligue des sociaux-démocrates (LSD) :

鉅富李嘉誠先生可申領六千元,未足十八歲的青年、新移民、外傭等弱勢社群卻被統統拒諸門外——這是哪門子的施政理念?

再者,對於議會,這六千元公帑其實是政府給予建制派議員的賄賂,以公帑為這些投機政客提供廉價的政治資本。

對於公眾,這六千元亦不過是平息民忿的掩口費,希望以這筆本來就屬於巿民的公帑麻醉大眾,減少三月六日各界遊行的反應。

可是,地產霸權、物價高漲、貧富懸殊——全部未解決。

L'homme d'affaires Lee Kar Shing pourra obtenir 6 000 HK$ avec le plan actuel alors que les mineurs, les nouveaux immigrés et les travailleurs étrangers en sont exclus. Quel est donc ce raisonnement politique ?

Les distributions de 6 000 HK$ ne visent qu'à soudoyer les politiciens favorables à l'ordre établi, en leur donnant du crédit politique et donc un capital politique.

Les distributions de 6 000 HK$ est un appât immoral destiné politiquement à acheter la paix sociale et à calmer les réactions que l'on a pu voir lors de la marche du 6 mars [2011].

Mais les problèmes comme l'hégémonie de certains sur le marché immobilier, l'inflation ou encore les inégalités de revenus n'ont toujours pas été résolus.

Non à une parodie de révolution [chinois] est un appel lancé par des activistes de la génération “post-80″ (beaucoup d'entre eux ont été arrêtés après la manifestation) :

政府收稅,本是為了有效分配資源,現在卻放棄長遠規劃,只著緊眼前政治利益,發放小甜頭。但我們不是小朋友,不需要糖。以為$6000可以收買人心,你當骨氣是什麼?基層市民真正需要的,是改善生活的長遠政策!如今政府放棄管理規劃,我們還需要它麼?

民主黨,在世界各地都正在進行真正革命的時候,說要搞紫荊花革命。其實,當你支持政改方案、在交通津貼撥款投棄權票的時候,你是否知道革命是什麼?人民是什麼?一個所謂「反對」黨的立場又應該是什麼?

Les impôts collectés par le gouvernement sont censés être redistribués comme ressources sociales. Mais aujourd'hui, le gouvernement a abandonné ce modèle sur le long terme pour obtenir des bénéfices politiques immédiats en distribuant des bonbons. Mais nous ne sommes plus des enfants, nous n'avons pas besoin de bonbons. Vous pensez pouvoir nous acheter avec 6 000 HK$ ? Cette offre est humiliante. Ce dont les classes populaires ont besoin, c'est de politiques visant à améliorer leurs vies sur le long terme. Alors si le gouvernement ne joue plus son rôle d'État-providence, à quoi nous sert-il ?

Et alors que d'authentiques révolutions sont en train de se dérouler dans le monde, le Parti démocrate a dit vouloir mener une “Révolution des orchidées”. Mais quand ses responsables ont soutenu le projet de réforme politique et refusé de voter pour maintenir les aides au transport, connaissaient les sens des mots “révolution” et “peuple” ? Connaissent-ils la position que doit adopter un parti “d'opposition” ?

“La Révolution des orchidées” est une initiative du Parti démocrate :

6,000元不會蒙蔽理智,面對跛腳鴨政府發表史上最爛、最短視的預算案,除了憤怒不滿,更應發聲怒吼。不管是來自基層還是中產、是否 N無人士,泛民主派呼籲港人明天「食住粒糖去遊行」,迫使政府再次修改預算案,為香港各種問題作出長遠承擔。反預算案革命尚未成功,且讓洋紫荊花香再飄一會。

La raisonnement des citoyens ne saurait être faussé par les distributions de 6 000 HK$. Nous devons exprimer notre colère contre ce stupide plan budgétaire ne visant que le court-terme que nous propose ce gouvernement aux “bras cassés”. Les pan-démocrates appellent les citoyens hongkongais des différentes couches sociales à accepter ces “bonbons” (les distributions d'argent) d'une part, tout en continuant à protester d'autre part pour obliger le gouvernement à revoir son plan budgétaire et à prendre ses responsabilités sur le plan social. Notre révolution contre le plan budgétaire n'a certes pas encore abouti, mais laissons le parfum des orchidées se répandre encore un peu.

Les appels ci-dessus ont été lancés par des organisations politiques ayant un message structuré. Les citoyens moins impliqués en politique, quant à eux, se réjouissent bien évidemment de la promesse de distributions d'argent. Voici les commentaires publiés sur le forum de discussion discuss hk :

sausau fait part de son enthousiasme :

好開心, 家庭主婦都有, HAHA

Je suis contente, même les femmes au foyer y ont droit, haha.

haha jon se demande quand il pourra toucher la somme :

我都擔心緊行政問題
要幾耐先派到
好多人極要筆錢應付生活

Je m'inquiète des problèmes administratifs, combien de temps faudra-t-il attendre avant de recevoir l'argent
Beaucoup de gens en ont besoin pour vivre.

“Qui pourra en bénéficier ?” est également une question qui pose débat, et les appels à des mesures d'exclusion se multiplient. Kaitak747, par exemple, s'oppose à ces distributions d'argent que cela signifierait que l'argent du contribuable serait reversé à des Chinois du continent venus à Hong Kong pour donner naissance à leur enfant :

其實你盈餘多,肯退稅,基本上已經可以平息好多聲音。你宜家用300幾億每人派6000,你派得一年就好難停。但如果年年甘派落去,只會慢性蠶食香港人固有的奮鬥精神。而且近年每年有幾萬個內地人來港產子,幸好這班生活在內地的港孩還只是小朋友,但如果政府年年甘派落去,到這班小孩滿18歲時,便會年年由內地過關問香港政府要錢,即使他們生活在內地,對香港社會毫無貢獻

Si le gouvernement a assez de réserves de liquidités et baisse les impôts, cela calmerait de nombreuses voix mécontentes. Utiliser 300 milliards [de dollars de Hong Kong] pour distribuer 6 000 [HK$] à chacun pourrait devenir une mesure  récurrente sur le long-terme. Mais cela est susceptible à l'esprit de compétitivité des travailleurs. De plus, il y a chaque année des dizaines de milliers de Chinois du continent qui viennent à Hong Kong pour accoucher. Et si le gouvernement continue les distributions, ces enfants pourront réclamer leur part quand ils auront atteint l'âge adulte même s'ils vivent sur le continent et qu'ils n'ont rien apporté à la société hongkongaise.

Lawrence HKNP ne peut contenir sa colère contre les nouveaux immigrés :

蝗虫佔醫院, 霸福利, 產虫卵, 毀清潔
我地一定要行出黎, 話俾人知, 香港人討厭新移民佔據福利, 討厭大陸人0既霸道.
反對新移民有得收$6000

Les Criquets [terme synonyme en cantonais de “nouveaux immigrés”] occupent les hôpitaux, demandent des aides sociales, font beaucoup d'enfants et polluent l'environnement.

Nous devons nous lever et clamer haut et fort que les Hongkongais n'aiment pas les nouveaux immigrés qui profitent des aides sociales et qui se croient tout permis.

Je m'oppose à ce que les nouveaux immigrés bénéficient des distributions de 6 000 HK$ !

Billet co-rédigé avec Oiwan Lam.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site