Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : Tokyo après la catastrophe

Il était 14 h 46 à Tokyo, le vendredi 11 mars, quand une secousse sismique de magnitude 8,9 a frappé le Japon. Il s'agit du plus important séisme de l'histoire du pays.

Plus de 5 heures après le tremblement de terre, de nombreux habitants de Tokyo tentaient toujours de rejoindre leur maison à pied, les infrastructures ferroviaires étant fermées pour la journée.

@Kenji_Hall:

Toujours en train de marcher, comme tout le monde à Tokyo. Les trains sont à l'arrêt, les taxis sont bondés et les arrêts de bus présentent de longues files d'attente. Je dois aller au nord, mais je suis coincé à Tokyo. #quake12

Lignes d'attente pour le bus, via @durf

L'utilisateur de Twitter, @oohamazaki rassemble des données sur une carte Google quant à de possibles points d'évacuation dans la zone de Tokyo.
より大きな地図で 東京都内避難場所 を表示

Le soleil s'est couché ; les hotels, les écoles, les restaurants et d'autres établissements ouvrent leurs portes.

@tsuyoshi_ide:

【拡散希望】 新宿南口の文化服装学院が、非常食と宿泊受け入れ準備中です! #jishin #jisin #shinjyuku

Le Bunka Fashion College, près de la sortie Shinjuku South, a de la nourriture et se prépare à accueillir des citoyens pour la nuit.

@gmsq:

【拡散希望】立教大学は一晩中教室を開放することを決定しました!宿泊可能です! 大学関係者以外の方ももちろん利用可能なので、お困りの方は立教大学までいらして下さい!僕宛にリプライいただければ、なにかお困りの際はお手伝いします! #rikkyo_raise

Faites passer le mot : l'Université Rikkyo ouvre toutes les salles de cours aux personnes qui ont besoin d'un toit pour cette nuit. Tout le monde est le bienvenu. @renvoyez-moi un message si vous avez besoin d'aide.

Photo de la co-éditrice de Global Voices en japonais, Scilla Alleci :

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site