Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bahreïn : La police et l'armée chassent les protestataires à Manama (Vidéos)

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur la contestation à Bahreïn 2011.

Mercredi 16 mars, au lendemain de la proclamation par le roi de Bahreïn de l'état d'urgence, les forces de police ont dispersé aux gaz lacrymogènes les manifestants du rond-point de la Perle. Des forces militaires étaient aussi en action à Manama mais on ignore encore s'il s'agit de la Garde nationale de Bahreïn ou d'éléments du Bouclier de la péninsule du Golfe qui ont fait leur entrée à Bahreïn lundi.

L'utilisateur de YouTube hyya999 a mis en ligne cette vidéo montrant la police anti-émeute dispersant la foule sur le rond-point de la Perle à l'aide de gaz lacrymogènes, ainsi qu'une colonne de fumée noire.

Cette vidéo mise en ligne sur YouTube par altan9o montre un homme blessé par balles à la jambe, dans la ville de Qadam, située dans le gouvernorat du Nord, à quelques kilomètres de la capitale Manama. L'auteur affirme que le tir venait des forces saoudiennes, mais cela n'apparaît pas sur la vidéo.

Aussi à Qadam, cette vidéo de l'utilisateur de YouTube Ahmedaino montre nettement des hélicoptères et des véhicules militaires autour du rond-point Budaiya (autre nom local “Burgerland”) à quelques centaines de mètres de l'entrée du village de Qadam.

Au centre médical Razi, à une centaine de mètres du rond-point de la Perle (Lulu), l'utilisateur de YouTube ALKOOFIPHOTO a réussi à prendre des images de militaires tirant des coups de feu.

Une autre vidéo sur YouTube de EncryptedReality2 est apparue, montrant des impacts de balles sur une ambulance du Ministère de la Santé.

Sur la télévision nationale de Bahreïn a été diffusée la 3ème déclaration de la Force de Défense de Bahreïn (mise en ligne par PureFacts2011)

Traduction en français de la version anglaise de cette déclaration sur le site de l’agence d'information de Bahreïn :

“Le Commandement Général de la Force de Défense de Bahreïn annonce que mercredi 16 mars 2011, les forces de la Sécurité Publique et de la Garde Nationale, avec l'appui de la Force de Défense de Bahreïn, ont lancé une opération pour nettoyer le rond-point du Conseil de Coopération du Golfe, le Port Financier de Bahreïn, le Complexe Médical Salmaniya et leurs environs.
L'opération visait à évacuer tous les hors-la-loi qui terrorisaient les citoyens et les résidants et nuisaient à l'économie nationale.
L'opération a été menée conformément aux plans avec de hautes exigences de compétence et de professionnalisme tout en garantissant la sécurité de tous.
Le Commandement Général de la Force de Défense de Bahreïn adresse ses voeux à tous les citoyens sur le point de retourner à la normale et souligne qu'il prendra toutes mesures et procédures nécessaires pour assurer la sécurité et l'ordre public et sauvegarder le pays et la population.
Le Commandement Général requiert également tous les citoyens et résidants d'éviter tous rassemblements dans les zones vitales de la capitale pour leur propre sécurité”.

Pendant ce temps, les Omanis ont témoigné leur solidarité avec les protestataires bahreïnis en tenant un rassemblement devant l'ambassade de Bahreïn à Mascate. Vidéo mise en ligne sur YouTube par OmanProtests

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur la contestation à Bahreïn 2011.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site