Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon: Les séismes se déplacent-ils vers le sud ? L'angoisse gagne le Kansai

Ce billet fait partie de notre dossier spécial sur le séisme du 11 mars 2011 au Japon [en anglais]

[Liens en japonais sauf mention contraire] Quelques jours après le séisme majeur qui a frappé le nord-est du Japon, de nouvelles secousses géologiques se produisent ailleurs sur l'île de Honshu. Comme le montre un bref coup d'oeil sur le bulletin d'information sur le séisme du Yomiuri Shimbun, un tremblement de terre de magnitude 6 a touché la Préfecture de Shizuoka (située entre la métropole de Tokyo et la région du Kansai) le 15 mars juste après 22h30. En plus, à environ 3h30 du matin le 16 mars, un séisme de magnitude 4 a frappé la zone Hida-Takayama de la Préfecture de Gifu, située au nord-ouest de Shizuoka. Cette série de séismes rend naturellement les gens vivant à l'ouest de ces dites zones anxieux sur la suite des événements.


Voir mouvements sismiques sur une carte plus grande

Pour le moment il n'y a pas d'alertes au tsunami ou de problèmes concernent les réacteurs nucléaires en-dehors de la région de Tohoku, mais les utilisateurs Twitter au Kansai [en français], la région centre-sud de l'île principale du Japon, Honshu, semblent quelque peu effrayés. Voici une sélection des tweets de la matinée du 16 mars:

@wakakei76: 昨夜の静岡地震の時に配偶者はさらりと「富士山噴火するかもねー」などと激しく俺だけを不安にさせたが、「このまま関西に移動していくかな?」と聞いたら「糸魚川あたりでとまるんでねーの。もしくはフォッサマグナで日本が分かれて海ができる」と結論が出たあたりで俺は猫さんで遊ぶことにした。

Quand le tremblement de terre a touché la Préfecture de Shizuoka la nuit dernière, ma partenaire a nonchalamment remarqué “Le Mont Fuji pourrait juste entrer en éruption, hum?” me rendant par la suite incroyablement mal à l'aise. Me disant d'abord “à ce train-là, je me demande si ça se dirige vers le Kansai?” et alors juste à ce moment-là elle en est arrivée à la conclusion “Ça s'arrêtera probablement quelque part vers Itoigawa, ou peut-être que le Japon se séparera simplement en deux le long de la Fossa Magna [dislocation entre deux failles géologiques traversant le centre de Honshu]”, j'ai alors décidé qu'il serait mieux de passer un peu de temps à jouer avec le chat.

@althis_asuka: 食料品とか買い込みする人がいなきゃ今まで通りが可能。それが関東や関西です(茨城さんだけちょっと凄い大変そうですが)。そもそも水道ひねって→飲める水が出る って事そのものが世界的に恵まれてる→この大地震後でも世界的に恵まれてますからね。自覚すれば余裕が有ります

Les gens n'achèteraient pas des réserves de nourriture etc., les choses seraient comme elles l'ont toujours été ici. Ça serait vers les régions du Kansai et du Kanto [que l'on verrait une différence] (bien que cela semble assez dur pour les gens d'Ibaraki). Après tout, si vous tournez le robinet l'eau potable sort toujours – nous avons de la chance d'avoir les ressources que nous avons, et ça vaut aussi pour l'après-séisme. En réalisant ça c'est plus facile de voir que notre situation est toujours bonne.

@toshiwo: 今回の地震、宮城県沖から南下して東京湾の次は静岡かー。関西の方も用心しておくべきなのかも?

Alors ces tremblements de terre se déplacent vers le sud de Miyagi à travers la Baie de Tokyo, vers la Préfecture de Shizuoka… je me demande si les gens du Kansai devraient commencer à se préparer?

@axexlll: 今度は岐阜県か…だんだん地震南下してきてる? 余震が続いてる所もそうだけど、きてない関西とかもいつ来るかわからないから寝れないなぁ

‘Priez pour le Japon', image d'Instagram, dans une liste compilée par l'utilisateur de Naver Jorker

Maintenant c'est la Préfecture de Gifu… ce qui signifie que les séismes se déplacent progressivement vers le sud ? Il y a certainement des coins qui craignent des répliques continuelles, mais dans un Kansai encore indemne jusqu'à ce jour, je ne peux pas dormir en me tourmentant pour savoir quand ça pourrait frapper…

@hirock_arnett: 正直、関西にも大地震が来たらと考えると、胸が破裂しそうなくらい怖い。西の空が赤いとか、月が接近してるとか、そんな科学的根拠のない予兆にさえ怯えてしまう始末。でも、そんなんじゃダメだって思うから、なるたけポジティブでいたいと思う。こんな不安な春は初めてだ…。

Honnêtement, le fait de juste penser “que se passerait-il si un big one touche le Kansai?” et ma poitrine me semble sur le point d'être déchirée par la peur. C'en est au point où je suis effrayé par un ciel rouge à l'ouest, ou la lune qui se rapproche… malgré le fait que de tels présages n'aient pas de fondement scientifique. Je sens que je ne peux simplement pas continuer comme ça, j'aimerais être aussi positif que je le peux. Un printemps aussi angoissé doit être une première…

En lisant des tweets de cette zone, bien qu'il n'y ait aucune donnée significative concernant des risques pour le Kansai, on ne peut s'empêcher de se sentir un peu mal à l'aise. Heureusement, un certain nombre d'utilisateurs gardent les idées claires et cherchent à ce que les autres fassent de même.

@toki____onohara: 私は地震について思う事は「RTしない」事だと。こういう時は冷静に冷静に。拡散した誤ツイで、酷いようですが千羽鶴や写真がどうなるんですか?関西は東京の友人達を見ましょう。

Ce que je ressens à propos de ce séisme est…  ne retwittez pas! Dans des temps comme celui-là tout est une question de calme. Ainsi des tweets erronés répandent des choses qui peuvent assurément sembler mauvaises, mais que se passe-t-il avec les grues en papier [symbole de longévité et figure emblématique au Japon] et les photos? Gens du Kansai, regardons vers nos amis à Tokyo.

@b_sk063: テレビだけが情報源の幼馴染から「静岡まで地震来てる…関西も危ないよね…?もう心配で寝れない…原発もアレ危ないんでしょ?」ってメールきた。メディアの影響って大きいんだなやっぱり。ツイッターだと付属の情報も入ってくるからやっぱ必要なんだな。

Mail d'un vieux copain dont la seule source d'information sont les nouvelles télévisées: “les tremblements de terre viennent aussi loin que dans la Préfecture de Shizuoka… maintenant le Kansai commence à sembler un peu risqué, n'est-ce pas? Inquiet, ayant des difficultés à m'endormir… et qu'en est-il de ces réacteurs nucléaires?” Les médias sont vachement influents hein… il semble que Twitter avec son flot constant d'infos extérieures soit vraiment une nécessité après tout.

Au-delà de ça, un certain réconfort peut être trouvé dans le Kansai en la personne de Makoto Yagi, président de la Compagnie d'Electricité du Kansai (KEPCO [en anglais]), qui a annoncé son désir de prendre l'initiative concernant la possibilité du déclenchement d'accidents nucléaires similaires dans le Kansai:

@RepublicOfOsaka: [関西]関西電力 原発の地震・津波対策を強化へ:  東日本大震災による東京電力・福島第一原発の事故を受けて、関西電力は、原発の地震・津波対策を強化する考えを明らかにしました。http://bit.ly/g7Z2hS

KEPCO vise à renforcer les mesures pour les centrales nucléaires contre les séismes/tsunamis: à la suite du séisme désastreux dans le nord-est du Japon, et les problèmes consécutifs à la centrale nucléaire n°1 TEPCO [Compagnie d'Electricité de Tokyo] de Fukushima, KEPCO a annoncé des projets pour renforcer sa réponse à un événement de type séisme et/ou tsunami dans la région. http://bit.ly/g7Z2hS

Ce billet fait partie de notre dossier spécial sur le séisme du 11 mars 2011 au Japon[en anglais]

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site