Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Etats-Unis: Des blogueurs scientifiques expliquent les tremblements de terre et les tsunamis

[liens en anglais] Alors que le Japon et le reste du monde s'efforcent de comprendre le tremblement de terre destructeur, le tsunami et la peur du nucléaire , des blogueurs scientifiques partagent des vérités scientifiques afin de mieux expliquer ce qui s'est passé. Là où les blogueurs scientifiques excellent ce n'est pas seulement dans la compréhension de ce qui se passe  mais dans cette capacité à expliquer le tout de manière à ce que n'importe qui puisse comprendre.

La terre s'est déformée

L'astrophysicien théoricien, Ethan Siegeln, lequel écrit dans la rubrique Starts With A Bang! de  Scienceblogs.com, fournit une explication de base :

La Terre est construite comme un gâteau géant aux couches sphériques. Le coeur interne  –composé essentiellement de fer et de nickel  — est la plus dense de toutes les couches, tandis que la lithosphère  — c'est-à-dire la croûte terrestre  — est la moins dense…  Si la Terre devait être la plus stable possible, ce serait un parfait “oignon”, avec les éléments les plus denses et les plus lourds concentrés au centre, puis,  — à chaque couche supplémentaire —  une densité progressivement de plus en plus faible. Et c'est ainsi que cela doit être, enveloppé aussi serré que possible, tout comme une pierre coule dans l'eau, un iceberg flotte sur l'océan ou un ballon d'hélium s'élève dans les airs… Malheureusement, la Terre  n'est pas en ce moment dans sa configuration la plus stable possible. Mais, au fil du temps, la gravité fait tout ce qu'elle peut pour l'aider à le devenir.  Comment ? En apportant les matériaux plus denses, plus massifs plus près du coeur et en portant plus haut les matériaux plus légers, moins denses… Et c'est ce qui se passe — en terme d”énergie — chaque fois que nous avons un tremblement de terre !

Pendant ce temps,  Chris Rowan, un géologue de  Chicago, fournit un grand cours de base sur ce qui s'est passé au Japon dans son blog, Highly Allochthonous.

Le tremblement de terre de vendredi a été fortement enregistré sur les sismomètres du monde entier, avec des ondes sismiques qui se sont répercutées en Amérique du Nord et ont fait plafonner les instruments jusqu'au Royaume-Uni lui-même . En combinant les données en provenance de tout le réseau mondial des sismomètres, une image de la manière dont la Terre s'est déformée lors du tremblement de terre, représentée par un mécanisme focal semblable à un ballon de plage, peut être conçue. Le mécanisme focal de ce tremblement de terre, lequel est montré ci-dessous, indique une compression, soit un défaut quelque part d'inclinaison peu profonde vers l'Ouest soit un défaut d'inclinaison profonde à l'Est.

Focal mechanism for the main shock, and cross-sections of the two possible fault orientations

Mécanisme focal pour la secousse principale, et coupes des deux possibles orientations de faille. Source: Chris Rowan, Highly Allochthonous

Fait intéressant,  Siegel et de nombreux autres scientifiques (tels Irene Klotz à Discovery News) affirment qu'en apportant des matériaux plus denses plus près du coeur terrestre, la vitesse de rotation de la Terre en fait est accrue – racourcissant le jour d'une infime fraction de seconde. Le principe est semblable à ce qu'on voit lorsqu'un patineur ou un danseur tourne puis accélère en pliant ses bras.

Las, John Horgan dans le blog scientifique américain Cross Check dit que la science ne peut encore prédire avec précision les tremblements de terre, bien que ce ne soit pas faute d'essayer. La méthode la plus évidente – essayer de prédire les tremblements de terre en examinant les données des précédents tremblements de terre et chercher des modèles ou des événements précurseurs – n'a pas fonctionné. En outre :

De nombreuses autres prédictions ont été proposées et en certains cas testées. Celles-ci impliquent la détection de soi-disant signes précurseurs de tremblement tels que de brusques montées de nappes phréatiques ; des émissions du gaz  radioactif radon ; la fractoluminescence ou de soudaines lueurs émises par la roche comprimée ; un mouvement inhabituel des marées  ; des ondes électromagnétiques à basse fréquence ; et le comportement inhabituel des animaux. Une vieille expérience japonaise inclut la surveillance des poissons-chats, lesquels sont supposés être sensibles à l'activité électromagnétique qui précède les séismes. Aucune de ces approches ne s'est avérée fiable.
Toutefois, ceci ne signifie pas que la science n'a pas sauvé des tremblements de terre de nombreuses vies. Grâce, par exemple,  aux immenses avancées dans les domaines de l'ingénierie.

Les tsunamis au ralenti

A présent, tout le monde a vu les vidéos surréalistes de la vague de débris à laquelle apparemment rien n'a résisté et qui s'est écrasée sur la côte, a englouti les villes et les cultures, traînant même dans son sillage des bâtiments en feu. Comme les gens commencent à demander quelles sont les éventuelles causes d'un tell phénomène, des blogueurs scientifiques interviennent pour leur répondre.

Sur GeoMika, la physicienne et géophysicienne Mika McKinnon, fournit un cours de base complet sur les tsunamis , et montre en quoi ils diffèrent des vagues provoquées par la marée ou le vent.

Le Woods Hole Oceanographic Institute a mis en ligne l'année dernière sur YouTube  une vidéo (dont a fait part GrrlScientist dans la rubrique Punctuated Equilibrium du Guardian), laquelle montre comment l'eau monte lors d'un tsunami.

Le blogueur néo-zélandais Grant Jacobs fournit aussi une mine de ressources en provenance de l'Agence fédérale américaine des études océanographiques et atmosphériques et d'autres sources relativement aux systèmes de prévision et d'alerte, dont une carte interactive des bouées que le Gouvernement américain a placées pour suivre les tsunamis.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site