Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

“Pourquoi personne n'intervient en Côte d'Ivoire” ?

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur les événements de Côte d'Ivoire 2011

Les violences continuent en Côte d'Ivoire.  Charles Blé Goudé appelle les Jeunes Patriotes supporteurs du président sortant Gbagbo à s'engager dans l'armée et des milliers de jeunes se sont rendus devant l’état-major de l’armée ivoirienne à Abidjan. En voyant les Nations Unies ratifier une intervention militaire en Libye,  certains internautes ivoiriens se demandent jusqu’ où la situation va dégénérer avant que la communauté internationale intervienne.

Un soldat Ivoirien brandit son arme devant la foule via @Abidjan_net sur Twitpic

Un soldat Ivoirien brandit son arme devant la foule via @Abidjan_net sur Twitpic

Guy Alain Bembelly du blog Ce Que Je pense … écrit Les Nations-Unies préfèrent le thé à la menthe au café ivoirien

Dans le Café-bar des Nations Unies, la machine à café est en panne, on n’y sert que du thé à la menthe. C’est une résolution 1973 qui le stipule. Elle a été entérinée lors d’un raout international organisé dans le Palais de l’Elysée le 19 Mars 2011. Le cours du café à fortement baissé à la bourse d’Abidjan, les spéculateurs ont vendu toutes leurs actions, l’inquiétude s’installe au sein de la population. Cette nouvelle a eu l’effet d’une bombe  en Côte d’Ivoire…

En effet, comme l’écrit @kapzy043 sur Twitter :

L'ONU impute aux partisans de Gbagbo 25 morts jeudi à Abidjan.  L'ONU autorise l'action armée étrangère contre Kadhafi (Reuters)

@Fresco68 explique que le quartier d’ Abobo est encore victime de tirs à l'arme lourde:

Le conflit a dégénéré avec les tirs d'obus sur Abobo le 17 mars

l'ONU parle de crime contre l'humanité après les attaques à l’arme lourde:

Nous condamnons les attaques avec des obus sur des zones avec des civils (…) à Abobo à Abidjan hier (jeudi)“, a déclaré Rupert Colville, porte-parole du Haut commissariat, lors d'un point presse. Il a souligné qu'”il est difficile” de ne pas arriver à la “conclusion qu'il s'agit de crimes (…) possiblement d'un crime contre l'humanité“.

@nbouba partage une vidéo tournée après l'attaque :

Résultats de la pluie d'obus sur un marché à abobo… juste horrible !

[ATTENTION: La vidéo montre des scènes violentes ]

Alors @lamamandismael interroge :

Pourquoi personne n'intervient en Côte-d'Ivoire?

@Msillien lui répond :

Des noirs mais pas d'or noir !

D’autant que comme le rappelle @rootsnappy,  l’état d’esprit au début de la révolution libyenne était au refus de toute intervention étrangère :

Libya: No Foreign Intervention http://twitpic.com/4ag2ej

Qu'est-ce qui a donc changé et surtout pourquoi intervenir en Libye et pas en Côte d'Ivoire ?

Actu et Opinions énumère dans un billet les exactions que vivent les Ivoiriens depuis novembre 2010 et accuse les dirigeants internationaux de rester inactif face à ce que vivent les ivoiriens depuis le début de la crise:

J'accuse Nicholas Sarkozy d'avoir annulé le vote de 13% de l'électorat regroupé dans 7 département alors que le plaignant en contestait 4,

J'accuse Michelle Alliot Marie d'avoir instauré un couvre feu à Abidjan le soir des élections, lequel couvre feu conduira à de nombreuses exactions et assassinats nocturnes […],

J'accuse Barak Obama d'avoir tiré sur les femmes qui marchaient à Abidjan Abobo le 4 mars 2011, et d'avoir lancé des obus sur le marché d'Abobo le 17 mars,

J'accuse Jacques Chirac d'avoir signé les accords de Prétoria 2 en  2005, lesquels prévoyaient que l'ONU certifie les élections présidentielles vu le manque de confiance entre les candidats,

J'accuse Good Luck Jonathan d'avoir pillé et saccagé les domiciles des partisans de Ouattara,

J'accuse Alain Juppé de jeter la jeunesse de son parti sur les mosquées pour les piller et les incendier,

J'accuse Ban Ki Moon d'avoir fait brûler vifs des civils à Abidjan parce qu'étant rebelles…

Et @Fresco68 de poursuivre:

La communauté internationale n'interviendra que lorsque le pogrom mené par Gbagbo atteindra 800.000 morts comme au Rwanda.

Car comme le dit @SenamBeheton

Alors que toute l’attention était sur la Tunisie, Gbagbo a tué plus. Ensuite, l'Egypte, la Libye, le Japon et maintenant la Libye. Il va donc s’en donner à cœur joie la semaine prochaine.

Alors,

Va-t-on éviter … génocidaire en Côte d’Ivoire … un jour une Saint-Barthélémy va avoir lieu et on n'a rien pu faire !

Comme le demande @nicocerise qui poursuit :

Blé Goudé prévoit d'envoyer à la mort des jeunes patriotes. Lundi est une journée fatidique pour la Côte d’Ivoire l'heure est gravissime.

La boutade de @zizou78700 résume parfaitement le sentiment général :

À  Abobo, on balance des obus tranquille sur la population. Probablement une no-law zone pour la communauté internationale.

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur les événements de Côte d'Ivoire 2011

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site