Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte : le propriétaire d'un appareil-photo perdu retrouvé sur Facebook

Que feriez-vous si vous trouviez un appareil-photo et cherchiez son propriétaire ? En Egypte, un chauffeur de taxi a décidé de procéder à l'égyptienne et d'utiliser Internet, avec des résultats rapides.

Le chauffeur de taxi, Abdel Hameed Tawfiq, a suggéré à la cliente qui a trouvé l'appareil photo dans sa voiture de mettre en ligne certaines des photos stockées dans la mémoire de l'appareil. Cette passagère, une jeune étudiante qui s'appelle Asmaa Mostafa, raconte l'histoire:

فى البداية لما “عبد الحميد” سائق التاكسى أستعان بيا وطلب منى أنى أنشر صور “السائح التى تظهر على الكاميرا على النت” قررت أتواصل وأطلب من الصفحات اللى أعضائها كتير المساعدة وبالفعل الصفحات ساعدتنى وشجعتنى جدا ودعمت الموضوع ونشرت صور “ماركوس” على صفحاتها […]بعد كده بعت رسالة لشخص زميل هو اللى قالى أعملى صفحة على الفيس بوك خاصة بالموضوع . وبالفعل عملت الصفحة وأبتديت أدعى الناس والصفحات اللى مذكور أسمها فوق هى كمان شاركتنا فى دعوة أعضائها إلى الأنضمام لصفحتنا، الصفحة أتعملت كان من أهدافها أولا :رجوع الأمانة لصاحبها / ثانيا: رجوعها عن طريق شعب مصرى والمصريين وماكنتش بفكر ابدا أنى أبعتها لسفارة وهى اللى تتعامل مع الموضوع كانت بتمنى أننا اللى ننادى عليها ونبحث عنه ونقوله بنفسنا ونفاجئه ولله بجد كان عندى أمل بس مش بالسرعة دى خالص قلت هنأعد نبحث شهور
ثالثا: تحسين الصورة الذهنية لمصر والمصريين بالخارج الأمانة لازم ترجع لأىحد مهما كانت جنسيته وكان لازم نحاول الوصول لمالك الكاميرا واللى زادنى حماسة أكتر أنه مش مصرى قولت أحنا سمعتنا بتبقى مش كويسة فى الخارج وبعض التجار المصريين بيستغلوا السياح وده شىء بيأثر علينا كلنا
رابعا: الهدف الأقوى أننا نوصل الصفحة دى لكل الناس أحنا مجرد بنبتدى ومعانا ثقة الحمد لله. لازم الناس تعرف أن مصر أمنة وبلد الأمان بالشعب […]خامسا: مصر مش تخلف ولا بلطجة ولا سلبية وعشوائية ( مصر هى عبد الحميد واللى زيه والوحش عمره ما هيغطى على الحلو فينا(

Pour commencer, Abdel Hameed, le chauffeur de taxi, m'a suggéré de mettre sur Internet les photos d'un touriste, qui étaient dans son appareil-photo. J'ai décidé de contacter les administrateurs des nombreuses pages web dont je suis membre pour leur demander de l'aide, et de fait, ils m'ont aidée et m'ont vraiment encouragée à faire ça. J'ai publié la photo de Marcus sur leurs pages. […] Ensuite, j'ai envoyé un message à un collègue qui m'a conseillé que créer une page sur Facebook. J'ai en effet créé la page  [appelée Toute l'Egypte recherche cette personne] et j'ai commencé à inviter des gens, et les administrateurs des pages que j'avais contactés ont aussi relayé le message et demandé à leurs membres de suivre notre page. Le but de la page que j'ai créée était de :

1. Rendre un objet trouvé à son propriétaire

2. Le rendre par l'intermédiaire des Égyptiens ( je n'ai jamais pensé à contacter une ambassade pour qu'elle s'en occupe) ; j'espérais que nous, qui appelions et cherchions et nous adressions directement à lui le retrouverions, et j'espérais vraiment que ça allait marcher, mais pas aussi rapidement que ça s'est passé. Je croyais que ça allait prendre des mois

3. Améliorer l'image de l'Égypte et des Égyptiens à l'étranger ; les objets trouvés doivent être rendus à la personne, quelle que soit sa nationalité, et nous devions essayer de retrouver le propriétaire de l'appareil-photo. Ce qui nous a motivé, plus que tout, était qu'il n'était pas Égyptien. Nous n'avons pas bonne réputation à l'étranger ; certains commerçants égyptiens exploitent les touristes et cela nous retombe dessus, sur nous tous.

4. L'objectif le plus important était de toucher quelqu'un par cette page ; nous étions juste au début, et nous avions confiance. Tout le monde doit savoir que l'Egypte est un pays sûr pour les gens.  […]

5. L'Égypte n'est pas arriérée, n'est pas pleine de voyous et en plein chaos, l'Egypte, c'est Abdel Hameed et d'autres comme lui, et les choses mauvaises ne surpasseront jamais notre bon côté.

Marcus Abdullah Bregenzer

Marcus Abdullah Bregenzer, sur la page Facebook "Toute l'Egypte recherche cette personne"

Une heure et trois minutes seulement après la création de la page, un message est apparu, envoyé par Mohamed Abu Seda, disant qu'il reconnaissait la personne sur la photo, qu'il s'agissait d'un citoyen suisse prénommé Marcus. Mohamed a contacté Monzer Mohamed Rashad, un ami de Marcus en Suisse, et peu après, Monzer envoyait un message avec une photo de Marcus et lui photographiés ensemble.  Ils ont plus tard réalisé une vidéo racontant toute l'histoire (Monzer commence en arabe et Marcus, connu aussi comme Abdullah, poursuit en anglais) :

La page Facebook attire toujours des visiteurs, et est maintenant utilisée pour promouvoir l'Egypte en tant que destination touristique sûre. Monzer résume dans un message :

مصر امبارح نجحت في إمتحان الديموقراطية والنهاردة في إمتحان الأمانة
Hier, Egypte a réussi l'examen de la démocratie, aujourd'hui, celui de la sécurité

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site