Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'Indonésie aurait-elle intérêt à abandonner ses projets nucléaires?

Le projet de l'Indonésie de construire sa première centrale nucléaire [en anglais ] dans les dix prochaines années a été suspendu pour une durée indéterminée depuis la catastrophe nucléaire que connaît actuellement le Japon. L'Indonésie possède de grands gisements d'uranium mais est, comme le Japon, située sur la “Ceinture de feu du Pacifique”, où la menace de séismes et d'éruptions volcaniques est très élevée. Des blogueurs discutent du bien-fondé ou non pour l'Indonésie de poursuivre ses ambitions nucléaires.

Erwin Wirawan est neutre sur le sujet :

Je me range du côté de ceux qui sont neutres. Beaucoup des critiques négatives émises sur l'énergie nucléaire sont exagérées et, de fait, les sources d'énergies renouvelables restent encore une utopie quant à leur production de masse.

D'abord, les centrales nucléaires ne sont pas plus dangereuses que les autres sources d'énergie plus communes, comme par  exemple le charbon. Les catastrophes nucléaires sont peu fréquentes. La catastrophe la plus importante a été celle de Tchernobyl et elle a fait “seulement” 28 morts. Saviez-vous qu'en Chine 2442 mineurs sont morts dans 1401 accidents survenus dans des mines de charbon en 2010 alors qu'aux États-Unis leur chiffre s'est élevé à 18 en 2009 ?

De plus, l'Indonésie a besoin de diverses énergies pour accélérer son développement économique et réduire ses coûts énergiques. Il faut aussi prendre en compte le fait que chaque source d'énergie a des avantages et des inconvénients. L'énergie nucléaire n'est ni la meilleure ni la pire de toutes les énergies existantes. De fait, le gouvernement doit mettre cette option sur la table au même titre que toutes les autres.

Colson espère que les autorités indonésiennes tiendront compte de la situation de Fukushima (au Japon) avant de construire une centrale nucléaire :

Les centrales nucléaires indonésiennes comme les centrales japonaises se trouvent  situées par définition au sein de la “Ceinture de feu” ou dans son voisinage, ce qui signifie qu'elles seront toujours menacées. Si l'inconcevable venait à arriver (ou, chose plus probable, lorsqu'il se produira), cela pourrait provoquer une catastrophe sans précédent.

Par conséquent, reste à espérer que ceux qui sont aux commandes reconsidèreront leurs projets de manière intelligente et tiendront compte de ce qui est arrivé à Fukushima.

Calvin est en faveur de l'utilisation de l'énergie nucléaire mais insiste sur le fait que la centrale doit être située dans une région sûre :

J'ai des opinions contradictoires en ce qui concerne l'énergie nucléaire. Je suis favorable à son utilisation en tant que source d'énergie mais je crois que la centrale devrait se trouver en dehors de la Ceinture de feu.

Tikno suggère d’autres sources d'énergie telles le charbon ou l'énergie géothermique :

L'Indonésie possède beaucoup de ressources naturelles que l'on peut transformer en énergie, comme par exemple l'énergie hydraulique, le charbon ou l'énergie géothermique. Le moment est venu pour l'humanité d'entamer des recherches technologiques (bien au-delà de l'énergie nucléaire) pour produire de l'électricité.

Multibrand insiste sur la nécessité d'inclure l'énergie nucléaire comme option pour répondre aux futures demandes d'énergie en Indonésie:

Compte-tenu du fait que l'Indonésie aura besoin de grandes quantités d'énergie électrique pour le développement du pays et que les sources de cette énergie  (c'est-à-dire le charbon, le gaz, le pétrole, l'énergie géothermique) sont limitées, je crois que nous devrions rester ouverts quant à la possibilité de construire une centrale nucléaire pouvant fournir une très grande quantité d'électricité.

Cependant, en ce cas, nous devons nous assurer que la centrale est située en un endroit où elle ne peut être affectée par un tremblement de terre ou toute autre catastrophe naturelle, et qu'elle est dirigée et entretenue par un personnel hautement qualifié et discipliné.

Luke est d'avis que l'énergie nucléaire, en dépit de la crise japonaise, ne devrait pas être écartée :

Je crois que l'énergie nucléaire est la forme la plus sûre pour produire de l'énergie, de même que l'avion est le moyen de transport le plus sûr mais, lorsque quelque chose va mal, cela va très mal. Je crois aussi que nous ne pouvons écarter l'énergie nucléaire seulement en raison de ce qui est arrivé au Japon. Tchernobyl nous a beaucoup appris et à mon avis, le nucléaire demeure la voie à suivre.

L'utilisateur de  Twitter @Ihwoon localise les zones indonésiennes qui sont “sûres” et  qui se trouvent en dehors de la “Ceinture de feu”.

L'énergie nucléaire est la moins chère. Produire de l'énergie bon marché et propre est crucial pour le développement de l'Indonésie, pour accélérer le programme de développement du pays. Compte-tenu de la situation mondiale en ce moment, du prix du pétrole  et du charbon qui augmente  et aussi de nos gisements de pétrole et de charbon qui diminuent, l'énergie nucléaire est une solution alternative.  Nous pouvons économiser 30 millions de tonnes de charbon et 70 millions de barils de pétrole par an.  Nous pouvons transformer notre pays en une nation propre, en réduisant de 20% les émissions polluantes. J'ai bien conscience du fait que nous nous trouvons au sein de la “Ceinture de feu”, mais nous avons aussi des zones qui ne se trouvent pas dans cette région : Bangka y Kalimantan sont les zones les plus sûres si nous voulons construire une centrale. Nous n'avons pas eu connaissance, ces cent dernières années, de quelconques tremblements de terre ou  glissements de terrain en ces lieux.

L'image  est empruntée à la page Flickr de Paul J Everett, et reproduite sous  licence CC Attribution-Share Alike 2.0 (CC BY 2.0).

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site