Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : 130 000 cybercafés fermés en 6 ans

Selon le “Rapport sur le marché des cybercafés 2010″ publié par le Ministère chinois de la Culture le 17 mars 2011, plus de 130 000 cybercafés sans licence ont été fermés ces six dernières années.

Outre des sanctions contre les cybercafés illégaux, le gouvernement a aussi pris de nouvelles mesures de régulation et imposé une pénalité sévère pour éliminer du marché les petits cybercafés afin de créer un espace pour les grandes chaînes de cybercafés.

En réponse à ce brutal ajustement, la taille du marché des cybercafés s'est réduit de 12,96%, de 88,6 milliards de yuans [1 yuan=0,11€ environ] en 2009 à 77,12 milliards de yuans en 2010, une diminution de plus de 10 milliards de yuans en terme de valeur monétaire.

Le nombre total de cybercafés en 2010 était de 144 000 avec 14,28 millions de terminaux informatiques. 30% des cybercafés font partie de chaînes franchisées (via people.com [en chinois]). La promotion apportée par la franchise consiste à faciliter la procédure d'enregistrement de l'identité des clients dans les cybercafés : on leur demande de s'identifier avant d'aller en ligne. De plus, les mineurs ne sont pas autorisés à entrer dans les cybercafés.

En 2011, le ministère s'engage à étendre la répression des cybercafés illégaux des zones urbaines aux zones rurales.

Davantage de précisions sur RFA[en anglais].

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site