Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bahreïn : le blogueur Mahmood Al-Yousif arrêté

[mise à jour : Mahmood Al-Yousif a été libéré]Vers  3 heures du matin heure locale de Bahreïn, le blogueur Mahmood al-Yousif a été arrêté à son domicile. Avant de suivre la police, le blogueur a publié ce tweet :

Police est là pour moi

Mahmood Al-Yousif intervenant durant une conférence au Bahreïn

Mahmood Al-Yousif est un blogueur influent qui a dernièrement publié des billets demandant que les Bahreïnis restent unis. Le 15 mars dernier, il écrivait :

[J'ai] choisi de rentrer [au Bahreïn] pour continuer à soutenir le sens commun et la tolérance. Pour continuer à essayer de prouver aux gens que quelles que soient leurs croyances religieuses, leur statut ou leur richesses, nos destins en tant que Bahreïnis sont liés et qu'il nous appartient de trouver des façons équitables de vivre ensemble et de combler nos différends.

Je ne veux pas accuser du doigt, distribuer d'autres blâmes ne n'intéresse pas non plus. Je privilégie la démarche qui reconnaisse la cause profonde de ce conflit, afin de reprendre notre route, aussi douloureux que puisse être cet exercice.

Mahmood Al-Yousif est depuis longtemps l'administrateur d'un site appelé JustBahraini, le site d'une campagne de rassemblement contre le sectarisme religieux. Il signalait récemment qu'un des militants de cette campagne avait été menacé par la police.

Son arrestation a été confirmée par son frère, ainsi que par son fils, qui a tweeté :

La police est arrivée à la maison et vient d'arrêter mon père Mahmood Al-Yousif. @BahrainRights @OnlineBahrain

Photo du Rotary Club de Adliya disponible sous licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0) license.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site