Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Maroc : Proposez votre voie pour le changement, sur Twitter

Ce billet fait partie des dossiers de Global Voices sur la contestation au Maroc 2011 et les Objectifs du Millénaire 2011.

Le printemps arabe fait souffler l'enthousiasme pour le changement. Alors que les murs de la peur commencent à s'écrouler, les gens se sentent encouragés à prendre les choses en mains. Les médias sociaux servent de tribune pour un débat public qui a longtemps été l'apanage de l'élite au pouvoir.

Au Maroc, un des thèmes centraux du changement est l'éducation. Houda C. (@Houdac), une blogueuse francophone, a initié un débat sur Twitter, sous le mot-clé #EducMa. Elle a lancé une invitation à parler des réformes souhaitées pour remettre sur pied un système d'enseignement généralement considéré comme défaillant. Houda C. a compilé les réponses obtenues au long de la discussion qu'elle a contribué à provoquer et en a fait le compte-rendu sur son blog, écrivant :

Young Moroccans keep on demanding constitutional reform, Rabat, Morocco. Image by Zacarias Garcia, copyright Demotix (20/03/2011).

La jeunesse marocaine continue à réclamer une réforme constitutionnelle, Rabat. Photo Zacarias Garcia, copyright Demotix (20/03/2011).

De fil en aiguille ce ‘débat’ s’est transformé en brainstorming géant, où certains proposaient des idées disparates et autres se construisaient de petits groupes virtuels pour débattre d’une idée particulière.

Un des points les plus discutés a été l'enseignement des langues à l'école. Le Darija, le dialecte marocain, n'est pas enseigné en classe, et l'Amazigh, la langue de la nombreuse population berbère, est à la portion congrue dans les programmes de l'enseignement.

Houda C. note :

Les avis ont été très divergeant concernant la ou les langues d’enseignement (…) mais on s’est attelé à faire propositions diverses avec un semblant de consensus :

- La nécessité de proposer plus de choix à l’élève / étudiant en termes de langues secondaires.
– L’homogénéisation de la langue d’enseignement entre le primaire, secondaire et supérieur. L’arabisation partielle a été notamment considérée comme l’une des sources de la faillite du système éducatif.
– Le changement de paradigme par rapport à la langue française. Pourquoi pas l’anglais, par exemple, en tant que deuxième langue ?

Voici quelques points marquants de ce débat.

@houdac: Pour ce soir sur #EducMa quelque soit le sujet, let's think out of the box! Soyons creatifs ;)

@desperateSeeker: pk pas consulter la finland pour nous porter conseil #EducMa

@houdac: RT @mixour les pays dont l'education est developpée utilisent leurs langue maternelle…finland,corée,japon,…. faut considérer ça.#EducMa

@houdac: ok tweeps, le sujet ce soir sur #EducMaest les langues et l'éducation. Vous en pensez quoi? propositions?

@blafrancia: RT @Maghribi_1@blafrancia بإختصار لقد خلقوا منا “متشردين لغويين”، و كما قال طارق رمضان في المغرب و الجزائر هناك الكتير من “مزدوجي الأمية”..ء #EducMa

en bref le système a fait de nous des “vagabonds linguistiques”, et comme l'a dit un jour Tareq Ramadan, au Maroc et en Algérie beaucoup souffrent de “double illettrisme”

Choum85: RT@Casafree: #EducMa le bilinguisme est un atout, pq opter pour l'arabisation ou la francisation ? Nos jeunes sont capables de maitriser les deux.

@blafrancia: لا يجب وضع سوق الشغل خارج المساءلة.. لماذا يجب أن تكون لغة العمل هي الفرنسية؟ هذا يؤدي إلى إقصاء شريحة كبيرة من فرص العمل #EducMa

Il ne faudrait pas faire abstraction du marché du travail dans notre réflexion… Pourquoi le français devrait-il être la langue au travail ? Ça veut dire beaucoup d'opportunités en moins.

@Path_finder_: البحوث العلمية كلها بالإنجليزية و أغلب طلبة الماستر و الدكتوراه يعانون الأمَرّين بسبب ضعف مستواهم في الأنجليزية.#EducMa

Toute la recherche scientifique est en anglais et la plupart des étudiants en mastère et doctorat sont pénalisés par leur faiblesse en anglais

@iMorocko: Je suis contre Darija. Chaque région a sa version et ça sert à rien (articles, livres, etc.) #EducMa

@iMorocko: @HamzaDeb Déjà, on doit standardiser l'Amazighe. La langue est un moyen non une fin #EducMa

@Hamza_: L'amazigh ne doit pas être obligatoire, ça sera comme option qu'on peut le choisir ou non #EducMa

@houdac: YES! :)) @othmane En d'autres termes, rapatrier la diaspora marocaine de Milano pour enseigner l'italien (esprit more with less) #EducMa

@iMorocko: Très bonne idée! Le Mandarin est la langue du future #EducMa Anticipons la montée en puissance de la chine.

@rachraf: Toutes les civilisations du monde ont commencé par une compagne de traduction, vers la langue mére, 1/2#EducMa

@rachraf: Israel traduit autant de livres que ce que touts les pays arabes traduisent 2/2#EducMa

@rachidnaim: En utilisant l'arabe, on passe par 1 seul processus. Le savoir se transmet directement. Pr le français, on passe par 2 étapes. #educma

@HamzaDeb: @dboutayeb #EducMa le patriotisme et la liberté ne passent pas par le rejet du Fr-le peuple marocain est plus intelligent que ça IMHO

@mixour: Anglais deuxieme langue dés le primaire#EducMa ça ouvre bcp plus d'horizons imho

@YasserMonkachi: @Hisham_G innovation 2.0 oblige, médias sociaux et autres wikis peuvent être mis à contribution pr l'apprentissage des langues #educma

@houdac: RT @mixour les pays dont l'education est developpée utilisent leurs langue maternelle…finland,corée,japon,…. faut considérer ça.#EducMa

@desperateSeeker: pk pas consulter la finland pour nous porter conseil #EducMa

Le débat n'est pas clos et de nouveaux thèmes émergent. Houda C. écrit :

Il y a quelques bonnes volontés qui se sont déjà proposées pour étendre la discussion, l’étoffer avec de prochains débats sur twitter ou ailleurs, et évidement documenter le tout afin de venir avec de réelles propositions de changement.

Ce billet fait partie des dossiers de Global Voices sur la contestation au Maroc 2011 et les Objectifs du Millénaire 2011.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site