Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Koweït : Le Premier Ministre, éternel gagnant

Sheikh Nasser Al-Mohammed Al-Sabah a battu un nouveau record avec sa nomination de premier ministre du Koweït, la septième en cinq ans. La première date du 7 février 2006, et six cabinets ont depuis lors démissionné sous sa houlette.

Lorsqu'il a été nommé premier ministre pour la première fois, des blogueurs ont accueilli favorablement la décision de l'émir du Koweït, Sheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, et disaient que M. Al-Mohammed serait peut-être celui qui ferait progresser le Koweït avec sa vision libérale. Mais à présent, tout a bien changé et des blogueurs et Twitteurs ont fait campagne aux côtés de mouvements politiques, pour réclamer son départ.

Sheikh Nasser Al-Mohammed Al-Sabah, prime minister of Kuwait. Image by Diwan, available in public domain.

Sheikh Nasser Al-Mohammed Al-Sabah, premier ministre du Koweït. Photo Diwan, dans le domaine public.

Départ demandé

Le 8 mars 2011, un sit-in était organisé pour réclamer le départ de M. Al-Mohammed, au cours duquel des personnalités d'opposition ont discouru devant quelque 700 personnes, accusant le Premier Ministre de corruption.

Les sit-ins se sont poursuivis de façon intermittente les semaines suivantes, jusqu'à ce que le cabinet présente sa démission devant la convocation par le parlement pour audition de trois ministres, qui se trouvent faire partie de la famille régnante des Al-Sabah.

Beaucoup espéraient que le nouveau cabinet n'aura pas à sa tête Al-Mohammed comme premier ministre, mais l'émir, qui a le droit constitutionnel exclusif de nommer le premier ministre, a opté pour une nouvelle désignation de Al-Mohammed.

Des blogueurs expriment depuis dix jours leur déception devant cette décision et ses conséquences possibles pour l'avenir. Voici une citation du blog The Constitution [en arabe]:

يتسائل البعض حول أسباب عدم رغبة البعض في أن يتولى الشيخ ناصر المحمد رئاسة الوزراء من جديد. دعوني ألخص رأينا سرقات تعدت ما كنا نسمع به من ألاف إلى ملايين ووصلت الى المليارات من الدنانير. رأينا شيكات تدفع لنواب ويتم تجييرها على أنها صدقات وكفالة أيتام. رأينا إعتداء على نواب و على مواطنين لمجرد حضورهم ومشاركتهم ندوات. رأينا إعلام لا هدف له سوى التلميع للرئيس وضرب معارضينه رأينا إعلام يقسم الكويتيين.
Certains s'interrogent sur les raisons de ne plus vouloir Nasser Al-Mohammed être redésigné Premier Ministre. Laissez-moi les récapituler. Nous apprenons que des millions et milliards de dinars ont été volés, que des députés reçoivent des pots-de-vin sous couvert de dons à des organismes caritatifs et de parrainage d'orphelins. Nous voyons des députés et des citoyens frappés pour avoir assisté à des rassemblements politiques. Nous voyons une presse sans autre but que de louanger le premier ministre et taper sur son opposition, une presse qui divise les Koweïtiens.

Un autre blogueur du nom de Al-Fargad a écrit un billet titré “L'Etat thé au jasmin” [en arabe] où il commente la redésignation d'Al-Mohammed :

أبشروا بالفساد الأداري، أبشروا بالرشاوي، أبشروا بالفضائح، أبشروا بعودة الأعلام الفاسد…

Vive la corruption, vivent les pots-de-vin, vivent les scandales, vive le retour des médias pourris

En revanche, le blogueur Le Koweit [en arabe] émet une note optimiste :

الكثير أصابهم اليأس والإحباط بعد تكليف الشيخ ناصر المحمد بتشكيل حكومته السابعة. ولا ألومهم، بل أنا أيضاَ أصابني مثل ما أصابهم ولكني فكرت ووجدت أن الأمر لم ينتهي بعد. فإعادة تكليف الشيخ ناصر المحمد ليست نهاية المطاف، لقد خسرنا معركة ولكننا لم نخسر الحرب.
Beaucoup ont été déçus parce que Sheikh Nasser Al-Mohammed a été redésigné pour former un septième cabinet. Je ne le leur reproche pas, j'ai été déçu moi aussi, mais j'ai réfléchi et constaté que l'histoire n'est pas finie car nous avons perdu une bataille mais pas la guerre.

Gardons le meilleur pour la conclusion, le blogueur Koweïtien 3ajel a écrit sur son blog Bil Kuwaity Al-Fasih, un billet où il exprime sa tristesse en s'adressant directement au Premier Ministre :

سمو الرئيس لا أشعر بغير الأسى لحال الكويت أما حالك فهي من صنعك وها نحن نعود من جديد لمشاهدة الفيلم الماسخ المحمد يشكل للمرة السابعة على التوالي ولأن كل شيء تقوم به يأتي متأخرا فأن التعديل الموسع الذي راهنا أنه سيخفف – قليلا – من حدة التوتر لم يعد ذو جدى الآن لأنه تأخر عن موعده كثيرا بعد أن كانت فرصة مناسبة بداية السنة
Votre excellence, je suis triste pour la situation du Koweït, et quant à la vôtre, dirai-je, vous l'avez créée tout seul et nous voilà, à regarder à nouveau le film fade d'Al-Mohammed à qui l'on demande de former son septième cabinet d'affilée. Tout ce que vous faites vient est en retard, ainsi, les vastes réformes sur lesquelles nous avons parié pour rendre la situation moins tendue, deviennent inutiles parce que vous arrivez toujours trop tard, même si les réformes promises étaient une chance pour vous de prendre un bon départ cette année.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site