Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Asie centrale: Idées et innovations au BarCamp de l'Asie centrale

Le BarCamp d'Asie centrale, la quatrième conférence non-commerciale pour les professionnels des médias sociaux, a eu lieu du 15 au 17 avril 2011, rassemblant des journalistes, des blogueurs, des spécialistes des technologies de l'information et de la communication, des développeurs web et tous ceux qui s'intéressent à Internet et aux nouveaux médias.

Le BarCamp est un phénomène nouveau. Le premier BarCamp a eu lieu à Palo Alto, en Californie, en 2005 et avait vu 200 participants. Depuis lors des BarCamps ont eu lieu dans plus de 350 villes dans le monde, ainsi qu'en Asie centrale.

Le premier BarCamp d'Asie centrale a eu lieu en 2008 à Bichkek, au Kirghizstan, et a rassemblé 250 spécialistes d'Asie centrale et d'ailleurs. Les deuxième et troisième (non)conférences ont eu lieu à Almaty (Alma-Ata) en 2009 et 2010. Le nombre de participants a régulièrement augmenté .

BarCamp Central Asia logo
Le logo du BarCamp d'Asie centrale

Cette année, le BarCamp d'Asie centrale a été organisé à Almya. Près de 1500 personnes se sont enregistrées sur le site web, et environ 600 d'entre elles ont participé à l'événement tandis que d'autres l'ont suivi sur Facebook et Twitter (#barcampca11, #barcampca2011). Si la majorité provenait des pays d'Asie centrale (Kazakhstan, Kirghizstan et Ouzbékistan), des spécialistes des TIC et des médias citoyens de Russie ainsi que de pays de l'Europe occidentale et orientale y ont aussi participé.

Les discussions, sessions et présentations publiques ont couvert des sujets comme l'éducation digitale, les nouvelles applications portables, le développement des médias citoyens, la cyber-sécurité, le crowdsoursing, les startups, les statistiques d'Internet, etc.

Par exemple, pendant la session sur l'éducation digitale du TechTalk du BarCamp des discussions ont porté sur les différences entre le journalisme citoyen et traditionnel ainsi que le rôle des médias sociaux. Un des intervenants, Frederick Emrich, professeur assistant qui enseigne le journalisme et les communications de masse à l'Institut de management, d'économie et de recherche stratégique du  Kazakhstan, a dit qu'il cherchait à introduire les outils des nouveaux médias dans ses classes de journalisme traditionnel:

L'introduction des technologies des nouveaux médias permet aux étudiants de s'exprimer hors des classes. Cela leur donne un esprit d'innovation.

Emrich a répondu à la question de savoir si les étudiants ont besoin de connaissances spéciales pour agir comme des journalistes citoyens:

C'est vrai. Mais aucune formation universitaire dans le domaine du journalisme n'est nécessaire, il faut plutôt une ouverture sur le monde que les études universitaires peuvent aider à acquérir. En outre, on doit avoir des connaissances techniques et d'usage des outils du journalisme en ligne.

Il a aussi ajouté:

La possibilité pour tout le monde de s'impliquer publiquement dans le dialogue est la plus grande force des médias citoyens. J'espère que la tendance continuera. Je ne sais pas si c'est du journalisme ou pas, mais il a une grande valeur et mérite le soutien.

Le multimédia et les idées pour un nouveau journalisme ont fait l'objet de débat lors de la présentation de Newreporter.org [en russe], un projet Internet concernant les médias dans les affaires et Internet. Une traduction en ligne est accessible ici [en russe]

Une conférence sur les technologies de l'Internet et les nouveaux médias peut difficilement couvrir tous les sujets importants si la sécurité en ligne et les outils de contournement ne sont pas débattus. Aussi, Alexey Bebinov, un expert en cyber-sécurité de la fondation “Citizen Initiative on Internet Politics” (CIIP)[Initiative citoyenne pour les politiques concerant Internet] a-t-il fait une présentation sur les outils et les tactiques pour la sécurité en ligne. En outre, les participants à l'atelier ont débattu des avantages d'utiliser des outils comme Security In The Box, Hot Spot Shield (client VPN), Tor Browser Bundle, Psiphon.

Global Voices dans le programme du BarCamp d'Asie centrale, photo de Alexey Sidorenko. Global Voices a été presenté par Alexey Sidorenko, rédacteur du projet RuNet Echo et Adil Nurmakov, GV Asie centrale.

En suivant la présentation sur Global Voices @BioCyberGear a écrit [en russe]:

Global voices переводят блоги на разные языки! У них виртуальное сообщество из 300 переводчиков!#barcampca11

Global Voices traduit les blogs dans beaucoup de langues! Leur communauté virtuelle comprend 300 traducteurs!#barcampca11

Global Voices semble attirer l'attention de nombreux lecteurs et blogueurs en Asie centrale. Par exemple, @iTengry a écrit [en russe]:

Global Voices Online — кажется интересный сервис, нужно на него обратить внимание. #barcampca11

Global Voices Online semble être un service intéressant, je vais y prêter plus attention.  #barcampca11

L'utilisateur @lemime écrit [en russe]:

Хорошая презентация про Глобал Воис! Интересный сервис. Надо бы его получше изучить. Интересная площадка для блогеров#barcampca11

Une bonne présentation de Global Voices ! Un service intéressant. Je dois chercher à en savoir plus. Une plateforme de blogs intéressante #barcampca11
People taking photos during the presentation on Global Voices.  Image by Ekaterina.
Une personne faisant des photos pendant la présentation de Global Voices. Photo de Ekaterina.

Voici quelques réactions des participants sur le BarCamp en général:

@mervlad:

Спасибо #barcampca11 за старых и новых знакомых. Организация на отлично, @mursya_ru @Agnesa и К молодчинки!

Merci #barcampca11 pour l'occasion de rencontrer du nouveau monde et revoir de vieux amis. Tout était bien, @mursya_ru @Agnesa et cie – du bon travail!

@chaals:

L'atelier Super-speedy Widget a été fait, les extensions aussi en quelques minutes, c'est le moment maintenant de se reposer et de jouir du reste du #barcampca11:) (et travailler…)

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site