Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Yémen : un mort, plusieurs blessés durant une manifestation à Ta'izz

Ce billet fait partie de notre dossier sur  les manifestations au Yémen.

Des centaines de manifestants ont défilé dans les rues de Ta'izz, au Yémen, mardi 26 avril, pour appeler au départ du président Ali Abdullah Saleh. Selon le Yemen Post (en anglais) un manifestant a été tué et quatre blessés par des tirs à balles réelles quand la Garde “républicaine” a tiré sur les manifestants.

En dépit de la pluie, des femmes, des enfants, des familles ont défilé sous des parapluies en agitant des drapeaux dans les rues deTaiz.

multisal999 a mis en ligne une vidéo d'un moment de cette manifestation :

Mais bientôt, des vidéos de manifestants blessés par balles sont apparues sur YouTube. (Avertissement : images très dures)

Ramzi2011100 publie quelques images des manifestants portants un homme blessé à la tête dans cette vidéo. La vidéo est légendée avec cette information :

سقوط جرحئ في تعز برصاص الامن الحي الي استخدم امام مدرسة الشعب
Blessé par balles réelles tirées par la police à Taiz, devant l'école Chaab

Cette vidéo de mufeed2022 montre une autre personne blessée à la tête par les tirs de la police, en train d'être évacuée. La vidéo est titrée (arabe) :

قوات امن على صالح تقتل احد المتظاهرين وتجرح اخرين تعز
“Les hommes de Ali Saleh tuent un manifestant et en blessent d'autres à  Taiz.”

Sous la vidéo, ces précisions, en arabe :

اليوم في تعز بالقرب من مدرسة الشعب بدء الجيش باطلاق النار على المتظاهرين وقتل احد المتظاهرين وذلك بعد خروج المتظاهرين ورفضهم لموافقة المعارضه على المبادره الخليجية .
المتظاهرين دائما كانو يعتقدون بان الجيش في حمايتهم ضد التعسف الامني من قبل قوات الامن المركزي والحرس الجمهوري التي اتضح انها اكذوبه
Aujourd'hui, à  Ta'izz, près de l'école Chaab, l'armée a tiré sur les manifestants, tuant l'un d'entre eux. Les manifestant protestaient contre l'acceptation par l'opposition yéménite de l'initiative du Conseil de coopération du Golfe [en français]. Les manifestants pensaient que l'armée les auraient toujours protégés  des brutalités de la police et des violences des forces de sécurité et de la Garde républicaine, mais ce n'était que des mensonges.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site