Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Maroc : Réactions de blogueurs à l'attentat de Marrakech

Marrakech, le pôle du tourisme marocain, a été frappé jeudi par un attentat à la bombe qui a détruit à l'heure du déjeuner un restaurant très fréquenté, l’Argana, donnant sur la place Jamaa Lefna. Selon les autorités, l'explosion a fait 16 morts, pour la plupart non Marocains. L'attentat intervient alors que le pays connaît une vague de manifestations pacifiques appelant à un changement démocratique. Les craintes sont nombreuses d'un reflux à la suite de l'attentat. Certains ont mis en garde contre les effets néfastes d'une approche sécuritaire qui porterait atteinte aux libertés civiles au moment même où le pays s'apprête à engager une série de réformes. Visitant le site de l'attentat, le roi du Maroc, Mohammed VI, a promis que le processus de réforme ne serait pas entravé.

Blogueurs et internautes ont été prompts à réagir en envoyant témoignages et récits immédiats. Messages de solidarité et condamnations de l'attentat brutal continuent à affluer sur les blogs et les réseaux sociaux. Revue de ce qui a été posté jusqu'à présent.

Sur Twitter, les nouvelles de Marrakech sont suivies sous les mots-clés #Marrakech et #Argana.

Peu après l'explosion, cette photo de la scène était partagée par Mehdi El Baroudi (@melbaroudi), l'un des premiers à tweeter l'information :

#maroc #Marrakech #EXPLOSION @ café Argana place Jamaa El Fna 17 morts … Pas d'autres détails pour l'instant @zarchix @Fanajeen @AmoonaE

Photo mise en ligne sur Twitpic par Mehdi El Baroudi (@melbaroudi)

Cette photo a été vue plus de 12.000 fois.

Sur Twitter également, Analitikis, a aussi partagé cette vidéo, filmée quelques instants après l'explosion, qui montre les victimes retirées du restaurant et secourues par les passants tandis qu'arrivent sur les llieux les premières ambulances (Avertissement : certaines images sont explicites, discrétion recommandée.) :

Sitôt après l'explosion, Ismail Erahhali (@ismailerahhali) tweetait :

Une pensée pour les victimes de ce crime odieux. Condoléances aux familles des victimes. #Marrakech

Les réactions continuent à affluer de toute la planète :
Rolande Johnson (@Ro1y) tweete :

En suis malade de l'#attentat à #Marrakech. Nous avons passé des tonnes de temps place Djemaa el-Fna quand nous y étions il y a seulement 2 mois. Très triste.

Ali Salim (@AliSalim_Es), un Marocain vivant en Espagne tweete :

No se llega a sentir dolor e inquietud de verdad por culpa de un atentado hasta que se vive uno contra su propia patria.#Argana #Marrakech

La douleur et l'inquiétude à cause d'un attentat ne se font vraiment sentir que lorsqu'il est vécu contre son propre pays. #Marrakech #Argana

L'écrivaine Jennifer Leo (@jenleo), à Marrakech au moment de l'attentat tweete :

Je pense plus à l'explosion de #Marrakech qu'au #mariage royal. Un K.O. mental. Nous étions exactement là (pic #6): http://bbc.in/j89DEO

SCasillas (@SegundoCasillas) d'Espagne tweete :

Impresionado y triste. #marrakech atentado. Una plaza y un cafe en los que he estado y disfrutado tantas veces ahora ya simbolos del dolor.

Choqué et triste #Marrakech attentat. Une place et un café où j'ai été et ai passé de bons moments tant de fois est maintenant un symbole de douleur.

Dominique de Roo (@DominiquedeRoo) aux Pays-Bas tweete :

Zie beelden van #Marrakech #Argana onwerkelijk en weer gevoel van machteloosheid tegen dit soort verschrikkingen.

Je regarde des photos de #Marrakech #Argana. Si irréel et sentiment d'impuissance contre de telles horreurs.

Doudiss (@Nonewzz) au Maroc tweete :

#Marrakech saigne ce soir mais comme une rose du désert refleurira bientôt. Repose en paix

Le blogueur marocain Eladlouni M. Amine (@eladlouni) tweete :

Aujourd'hui je suis marrakchi plus que jamais #argana #Marrakech

Et ajoute plus tard :

On va les retrouver ces terroristes dar dar byte byte fard fard zenga zenga #Marrakech #argana

Kerstin est une expatriée qui vit à Marrakech. Elle partage sa première réaction sur son blog, Maid in Marrakech, et écrit :

Je n'arrive toujours pas à comprendre qu'on puisse faire ça et à quoi veulent-ils arriver ? L'ennui est que si c'est un attentat-suicide comme la presse étrangère a commencé à le dire, alors cet individu n'est plus en vie et nous ne pourrons jamais trouver quelle était sa motivation. Tourisme, politique, ou quoi ? Ce qui est sûr, c'est que tous les yeux sont maintenant tournés vers Marrakech. Hélas que pour de mauvaises raisons.

Les autorités ont entre temps écarté l'hypothèse d'un attentat-suicide et disent que l'explosion a été déclenchée par une commande à distance [en anglais].

Le blogueur marocain Reda Chraïbi affirme que les Marocains ne se laisseront pas dissuader par l'attentat de Marrakech et il exhorte aux réformes qui, dit-il, sont la seule sauvegarde contre le terrorisme. Il écrit :

Enfin, notre printemps ne saurait être gâché par cet orage passager. Bien au contraire, cet acte provient certainement de ceux qui ne souhaitent pas que la liberté et la démocratie adviennent au Maroc. Il n’est donc pas meilleure attitude à adopter, aujourd’hui plus que jamais, que de s’engager plus avant vers l’instauration d’une société équitable, juste et libre. En attendant, on retournera à Jemaa elfna, encore plus qu’avant, profitant de ses plaisirs et narguant les crapuleux, car nous ne sommes pas terrorisés.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site