Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Monde arabe : ceux qui pleurent Oussama Ben Laden

A tweet in Arabic saying that a million Bin Ladens will now rise

Un tweet en arabe, déclarant qu'un million de Ben Laden vont maintenant se lever

La fin de Oussama Ben Laden a été aussi marquée par des hommages et des souvenirs sur Twitter. Voici une sélection de tweets d'internautes à Bahreïn et au Koweït, qui pensent qu'au delà de sa mort, l'idéologie de Ben Laden lui survit.

Ces réactions sont les opinions des personnes citées, et ne représentent pas l'ensemble du monde arabe, où les réactions couvrent un très large spectre, de la joie à l'incrédulité.

Kuwaiti Mubarak Al Bathaali tweete:

ان كان توفاه الله ففي أمة محمد ألف أسامه وان دين الاسلام لا يتوقف لأجل رجل إنما هذه الامة يتوارثها الابطال على مر السنين منذ عهد رسول الله
S'il est mort, alors, l'Ouma (communauté des croyants) du prophète Mohamet a mille autres Oussama. L'islamisme ne s'arrêtera pas avec un seul homme. C'est une Ouma qui a été héritée par des héros depuis des générations, depuis les temps du prophète.

Toujours au Koweït, le docteur Sajed Al Abadli ajoute:

أسامه بن لادن ليس شخصا.. أسامه بن لادن فكرة.. مات الشخص.. هل ماتت الفكرة؟
Oussama ben Laden n'est pas une personne. Oussama ben Laden est une idéologie. Une personne est morte…est-ce que l'idéologie est morte aussi ?

Nabil Al Awadhy renchérit:

قد نختلف مع بعض أفكار ابن لادن لكن أسأل الله أن يغفر له ويرحمه ويتقبله في الشهداء أما الجهاد الشرعي فهو ماض إلى يوم الدين
On peut ne pas être d'accord avec certaines idées de Ben Laden, mais je demande à Allah de lui pardonner, et de prendre son âme en pitié, et de l'accueillir en martyr. Pour ce qui est du Jihad (guerre) légitime, il continuera jusqu'au Jour du jugement.

Plus loin, à Bahrein, Fatima Buhassan note:

ربما سقط بن لادن لكنه رفع الملايين ممن زرع فيهم روح الجهاد ليصبح هناك مليون بن لادن في هذا العالم ليسقط أمثال أوباما
Ben Laden est peut-être mort, mais il a insufflé à des millions l'esprit du Jihad (guerre sainte islamique) pour créer des millions de Ben Laden de par le monde, qui seront capables de renverser Obama et ses semblables.

Toujours à Bahreïn, Mubarak Mattar ajoute:

مع اختلافنا مع القاعدة إلاأننا نفخربموت رجل مسلم استطاع أن يهز العالم في وقت لم تستطع كل الجيوش العربية ذلك #OBL
Malgré tous nos désaccords avec  Al Qaida, nous somme fier de la mort d'un musulman qui a été capable de secouer le monde à un moment où les armées arabes unies ne le pouvaient pas.

Il  poursuit :

رحمة الله عليك يا اسامة .. لن افرح لمقتلك .. أنت الوحيد الذي قلت لا في زمن قالت العرب نعم ! #Osama #Binladen
Que Allah ait pitié de toi, Oussama. Je ne me suis pas réjoui de ta mort…Tu es le seul qui a dit “non”, dans une ère où les arabes disaient “Oui”.

Toujours à  Bahreïn, le docteur Adel Abdulla écrit :

ابن لادن ليس شخصا بل ظاهرة، وقتله سيفرخ منه آلافا، وأمريكا تستقطب عداوة البشرية بامتياز، وموت الشخص لا يميت الفكرة والأيديولوجيا
Ben Laden n'est pas un être humain, mais un phénomène. Sa mort rend peut-etre heureuses des milliers de personnes, mais les USA s'attire la haine de l'humanité qui a de l'excellence. La mort d'une personne ne tue pas une idée ou une idéologie.
Screen shot of the We are all Osama bin Laden page on Facebook

Capture d'écran de la page "Nous sommes tous Oussama Ben Laden" sur Facebook

Sur Facebook, des pages de soutien telles que We are all Osama bin Laden ont fait leur apparition.

1 commentaire

  • AL HAQIQA

    C’est scandaleux ce que je viens de lire, on est tous heureux de la mort de cette terroriste soif de sang, comment ces gens osent-ils penser le contraire et même penser des bonnes choses sur lui et ces idées meurtirières, le pire qu’ils justifient cela n’importe comment.

    Pour comprendre ces réactions, je reviens toujours à une idées que j’ai entendu un jour: “Les arabes sont perdus et ne savent pas ce qu’ils veulent” même dans des évènements aussi évidentes que la mort de cette égorgeur qui, lui même, n’aurai pas hésité à faire coller le sang de ces même sympathisants sous n’importe quel prétexte. Peut être parce que lui aussi ne sais pas exactement ce qu’il veut.

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site