Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Monde arabe : Le Club des monarchies du Golfe prêt à accueillir le Maroc et la Jordanie

De prime abord, on a cru à une blague ou à une rumeur de plus sur Twitter. Mais les internautes n'ont pas tardé à s'apercevoir que c'était vrai et le choc a fait redoubler la frénésie de tweets humoristiques sur l'accueil favorable et la discussion prochaine des candidatures de la Jordanie et du Maroc au Conseil de Coopération du Golfe (CCG).

Que la Jordanie entre au CCG n'a pas attiré les projecteurs car elle en est frontalière, mais inclure concrètement le Maroc, situé à l'autre bout du monde arabe a déclenché son lot de sarcasmes et d'interrogations.

Le CCG est un organisme politique, créé en 1981, qui réunit le Koweït, l'Arabie Saoudite, Bahreïn, Oman, le Qatar et les Emirats Arabes Unis.

The hash tag #GCC went on fire after the news of Morocco and Jordan requesting to join the GCC.

Le mot-clé #GCC a explosé après la nouvelle des candidatures marocaine et jordanienne au CCG.

(Traduction des messages en anglais :
ifroosy : Hé les gars ! Pourquoi pas l'Angleterre ? C'est un beau pays !
zenga83 : Vraiment énervé que la Jordanie et le Maroc rejoignent le GCC. J'espère que je surréagis et qu'ils ne rejoindront que la coupe de foot du CCG ou une autre connerie du genre

Le chroniqueur et twitteur des EAU Sultan AlQassemi (@SultanAlQassemi) a été l'un des tous premiers à tweeter l'information. Il a écrit :

A présent le Conseil de Coopération du Golfe a des frontières avec Israël, la Palestine & la Syrie.

A quoi AlQassemi a ajouté :

Le CCG devient en fait un club pour monarchies arabes. #Morocco #Jordan

Muna Abu Sulayman (@MunaAbuSulayman), une présentatrice saoudienne bien connue qui travaille pour la société de diffusion MBC, notait :

Le nouveau CCG vise à s'assurer que personne d'autre n'a le pouvoir que le vieux CCG… Grande leçon pour l'Egypte– ils ont rendu la Ligue Arabe obsolète

Une autre Saoudienne, Hatoon Al-Fasi, célèbre militante féministe et titulaire d'un doctorat, a elle aussi tweeté sa réaction à la perspective de l'intégration du Maroc et de la Jordanie au CCG, et son opinion a été reprise de différentes manières par plusieurs twitteurs. Al-Fasi (@HatoonALFASSI) écrit :

le CCG transféré au Conseil des Monarchies, la Jordanie et le Maroc invités à en faire partie.

Ebtihal Mubarak (@EbtihalMubarak), une militante et journaliste saoudienne vivant à New York, partage l'avis de Mme Al-Fasi sur ce tweet :

Le nouveau #GCC est-il une tentative désespérée des riches pays du Golfe pour protéger les monarchies/dictatures restantes du monde arabe ?

Heba Al-Butairi (@H_eba), une jeune saoudienne qui a été la première à s'inscrire pour voter aux élections municipales à Khobar il y a quelques semaines, a écrit :

Merci de m'avoir laissé voir au-delà du compréhensible.. Au-lieu de CCG appelons ça alors “Alliance de la monarchie contre la démocratie” (MAAD) (‘Monarchy alliance against democracy’)

L'avocat et militant politique koweïtien Obaid Al-Wasmi (@Dr_alwasmi) se montre également critique et écrit [en arabe] :

الترحيب يإنضمام الأردن و المغرب لمنظمة مجلس التعاون يستوجب تغيير نظامها القانوني من منظمة دولية إلى نقابة للأسر المالكة لأنه هو الهدف الفعلي

Accueillir la Jordanie et le Maroc au CCG devrait s'accompagner d'un changement juridique du CCG, d'organisation internationale à association de familles royales, car tel est le but réel.

Le jeune utilisateur saoudien de Twitter Aalia Al-Faigh (@Aalia_F) a touché un autre point sensible en remarquant :

Le fait important, c'est que les citoyens n'ont pas eu leur mot à dire et n'ont pas d'opinion

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site