Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Arabie Saoudite : Une femme arrêtée pour avoir conduit sa voiture

[liens en anglais] Il y a une semaine, une mère saoudienne conduisait sa voiture [fr] pour emmener ses enfants à l'école à Jeddah.  Le 22 mai 2011, une autre femme saoudienne, Manal Al-Sharif [arabe], a conduit sa voiture avec une célèbre militante saoudienne du droit des femmes, Wajeeha Al-Huwaider, à côté d'elle et son frère et son fils à l'arrière.  La veille, Manal Al-Sharif avait publié une vidéo la montrant en train de conduire sur YouTube (la vidéo a été retirée).

Manal Al-Sharif a été arrêtée, puis remise en liberté sous caution avant que la police ne revienne l'arrêter chez elle à minuit.

Twitter a été submergé de messages d'internautes parlant de cette nouvelle héroïne que certains ont décrit comme une autre Rosa Parks [français] (figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis).

Picture of Manal Al-Sharif taken from her Twitter account.

Photo de Manal Al-Sharif sur son compte Twitter.

Le blogueur saoudien Ahmed Al-Omran (@ahmed) a écrit :

@ahmed : Le moment est-il venu ? Rosa Parks : 1955 :: Manal al-Sharif : 2011 #saudi #women2drive

Le Saoudien Omar Johani (@omar9944) a commenté les actes de Al-Sharif hier soir dans un tweet :

@omar9944 : Le héros méconnu de la saga de Manal est son frère ! L'a accompagnée qd elle conduisait avec sa femme qui gardait le fils de Manal.  Hommes souadiens, notez le #TakeNote#FreeManal

L'éditorialiste et activiste Mona ElTahawy (@monaeltahawy) a tweeté sur l'affaire Manal la nuit dernière et a retweeté plusieurs opinions qui soulignaient qu'il était temps pour les femmes saoudiennes de voir leurs droit reconnus :

@monaeltahawy : #ManalAlSharif a été arrêtée à 4h du matin sans mandat d'arrêt.  Son “crime” ?  Conduire alors qu'elle est une femme. #Saudi #Women2Drive #FreeManal

Elle a aussi critiqué les ennemis des droits des femmes en Arabie Saoudite en disant :

@monaeltahawy: #Saudi les royalistes & ultra-conservateurs disent que la société n'est pas prête à voir les femmes conduire.  Plutôt dire qu'ils ne sont pas prêts pour les droits des femmes.

Fouz Abdullah, une jeune utilisatrice saoudienne de Twitter, parlait de Manal et du droit des femmes de conduire sur son compte, mettant en garde [en arabe] la police religieuse contre leur guerre contre les femmes :

لا نحتاج الى وصي او رقيب لكي نحافظ على عفتنا وشرفنا. ارحلوا #haya'a

Nous n'avons pas besoin de gardiens ou de qui que ce soit pour surveiller notre honneur et notre pureté.  LAISSEZ NOUS TRANQUILLES.

Une utilisatrice koweïtienne, Rana Al-Abdulrazaq, a aussi montré sa solidarité avec Manal Al-Sharif en disant [en arabe]:

ما قامت به منال الشريف اليوم هو شجاعة حقيقية .. امرأة تصارع ارثا مثقلا من الجهالة والموروث الذكوري المجحف

Manal Al-Sharif a fait preuve d'un réel courage aujourd'hui.  Une femme qui combat une tradition d'ignorance et de machisme.

Une autre femme saoudienne, Nawwarah Ashad, se moquait de l'opinion de la société selon laquelle les femmes saoudiennes sont des “reines” et ne devraient donc pas travailler ou conduire mais être gardées à l'intérieur et servies :

comment serais-je une #reine en Arabie Saoudite alors qu'une reine “dirige” un pays tandis que je ne peux même pas voter aux élections municipales et que j'ai besoin d'un gardien pour me “diriger” !

L'égyptienne Maha Hosny (@FouzAbd), a écrit sur l'importance des actions de Manal avant qu'elle ne soit à nouveau arrêtée, disant :

منال خرجت من السجن بس دخلت التاريخ و هى فعلا تستحق الاحترام و لن يضيع حق وراءه مطالب ده ابسط الحقوق فى ايه؟؟ #manalalsharif

@FouzAbd : Manal est sortie de prison mais elle est entrée dans l'histoire.  Elle mérite le respect.  Un droit pour lequel de telles femmes se battent ne sera pas perdu.  C'est l'un des droits les plus simples, pourquoi ! #manalalsharif

Une autre Saoudienne, Abdulaziz Al-Alami (@AzizAlAlami), commentait l'arrestation de Manal :

@AzizAlAlami: Manal a été arrachée de chez elle, au quartier d'Aramco, et emmenée au commissariat au milieu de la nuit.  Oui, c'est comme cela que vous traitez une reine  #Saudi #FreeManal

Heba Al-Butairi, une autre Saoudienne utilsant Twitter (@H_eba) qui a récemment été active en ligne pour les droits des femmes saoudiennes, a écrit au sujet de Manal :

@H_eba: #FreeManal On passe de l'oppression à la FOLIE !  L'arracher de sa maison au milieu de la nuit ?  Ce n'est pas une terroriste.

Ue autre cyberactiviste saoudienne, Khuloud Al-Fahad (@khuloudsa témoigné son soutien à Manal Al-Sharif :

القبض على منال بهذه الطريقة هو لإرهابنا من الخروج للقيادة وتخويف أولياء أمورهن وبث الرعب في نفوسهم لكن ماقامت به منال خلق مليون منال

La façon dont Manal a été arrêtée est leur façon de nous effrayer pour que nous ne conduisions pas et pour faire peur à nos pères, mais ce que Manal a fait a créé un million d'autres Manals

La romancière saoudienne Badriya Al-Bishir (@badryahalbeshr) a aussi tweeté son soutien à Manal et critiqué son arrestation :

من الذي خالف؟ منال خالفت القانون أم القانون خالف منال؟ وكيف يستوي قانونا لا يساوي بين المواطنات والمواطنين

Qui n'a pas respecté les lois ? Manal n'a pas respecté les lois ou les lois n'ont pas respecté Manal ?  Quelle pourrait être la justification des lois si elles ne s'appliquent pas aussi bien aux citoyens hommes que femmes ?

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site