Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pérou : Les internautes réagissent au duel télévisé pour le 2e tour de la présidentielle

Ollanta Humala Keiko Fujimori

les candidats Ollanta Humala et Keiko Fujimori. Photos: TVCultura (CC BY-NC-SA 2.0) et Congreso of the Republic (CC BY 2.0)

Le débat télévisé [en espagnol] entre les deux candidats à la présidence péruvienne, Keiko Fujimori and Ollanta Humala a été suivi de près par les utilisateurs des réseaux sociaux, avant autant qu'après : il a même créé (après de nombreuses propositions et discussions) le hashtag #dp2011 pour suivre les tweets qui s'y rapportent, même s'il y en a eu de parallèles, comme #DebatePresidencial, #Debate2011 ou #DebatePeru.

Les utilisateurs péruviens de Twitter ont rencontré un tel intérêt que la presse leur a fait écho en même temps que les journalistes publiaient leurs analyses du débat.

Pendant toute la durée du débat, divisé en quatre chapitres, les  twitteurs se sont activés, et une sélection a été publiée avec Storify [en espagnol] par Juan Arellano sous le pseudo Twitter @Cyberjuan. Les réactions ont été variées et aussi polarisées que les péférences de vote des Péruviens, mais les commentaires désenchantés n'ont pas manqué, comme celui de Raziel Eziel Nigromante Black [en espagnol] sur Facebook:

el debate me aburre la hija de alguien que tiene sobre su conciencia crimenes como el de la cantuta,barrios altos etc y un muñeco de chavez que solo intenta destruir la democracia… ya se cago el peru prefiero una conciencia limpia en vez de mandar a la m… a mi pais viciado….

Le débat m'ennuie. La fille de quelqu'un qui a des crimes sur la conscience, comme celui de la cantuta, des hauts quartiers etc.  et une marionnette de Chavez qui veut seulement détruire la démocratie …Le Pérou est déjà foutu. Je préfère une conscience propre plutôt que d'envoyer dans la m… mon pays déjà vicié….

D'autres ont commenté les propositions des candidats, tels Brian Tejeda (@signsofbrian):

Keiko se apoya en los pobres y Ollanta en beneficiar a todo el país, se nota quién quiere hacer la diferencia #debateperu #ganaperu

Keiko s'appuie sur les pauvres et Ollanta au bénéfice du pays entier,on voit qui veut faire la différence #debateperu #ganaperu

Sur la même ligne Eric Iriarte Ahón [en espagnol] note :

Acusaciones cruzadas, el gobierno que se nos viene requerira que la Sociedad Civil se organice para ser oposicion democratica #dp2011

Accusations croisées, le gouvernement à venir requierra que la société civile s'organise pour être l'opposition démocratique #dp2011

Beaucoup ont commenté que le débat ne les avait pas particulièrement aidés à faire évoluer leurs intentions de vote, comme Milan (@Mylanta) :

Una mierda de debate, ínfimo nivel de ambos candidatos, ni siquiera creen en algo. Máscaras e intereses nomás #dp2011

Un débat merdique, niveau nul des deux candidats, qui ne croient à rien. Masques et intérêts, rien de plus # dp2011

Certains blogueurs se sont attachés à sélectonner les tweets qu'il ont trouvés les plus pertinents, comme Dinorider [en espagnol]. D'autres blogs ont apporté une ananlyse plus détaillée, tels La Diáspora Peruana [en espagnol] et Grupo Perú Futuro [en espagnol], ce dernier soulignant :

El debate del último domingo terminó sin mayores sorpresas, sin grandes contrastes entre los candidatos, ni la sensación de que vaya a tener una repercusión significativa en el voto indeciso. Como es costumbre en las polémicas de nuestro medio, las referencias personales estuvieron a la orden del día y las propuestas fundamentadas brillaron por su ausencia, lo que no habla solo de los candidatos sino de lo que las personas demandan: el espectáculo.

Le débat de dimanche dernier s'est terminé sans surprise majeure, sans grands contrastes entre les candidats, ni impression qu'il aura des répercussions significatives sur l'électeur indécis. Comme il est de coutume dans les polémiques de notre domaine, les allusions personnelles étaient à l'ordre du jour et les propositions essentielles ont brillé par leur absence, ce qui en dit long non seulement sur les candidats mais aussi sur les demandes des gens : le spectacle.

Quelques jours après le débat, on trouve encore des réactions sur les médias sociaux [en espagnol], mais plutôt à propos du deuxième tour de l'élection, qui va se tenir dimanche 5 juin, comme le tweet de Ricardo Marapi (@ricardomarapi) :

No importa quien ganó el debate. Para los q ya tenían decidido su voto, su candidato ganó. Los dos debatieronhasta el perno [“pésimo” en jerga peruana]

Peu importe qui a gagné le débat. Pour ceux qui ont déjà décidé de leur vote, leur candidat a gagné. Les deux ont débattu de façon épouvantable.

Il y a aussi eu des commentaires plus optimistes, comme celui de Noel Martin Sevilla Siero [en espagnol] sur Facebook, qui voit un équilibre positif.

Concluyó el debate Fujimori-Humala en el Perú.En un ambiente de respeto, se debatieron las propuestas de ambos. Muchos se lamentan que el pueblo escoja entre dos candidatos, de cuestionables credenciales democráticas. No obstante, hay que confiar en la sabiduría de los peruanos, que en la última elección escogieron a Alan García, de mala gestión en su primera presidencia,pero quien mejoró en su segunda presidencia.

Le débat Fujimori-Humala s'est terminé au Pérou. Dans une ambiance de respect, les propositions de tous deux ont été débattues. Beaucoup se sont lamentés que le peuple doive choisir entre deux candidats à la crédibilité démocratique discutable. Il faut malgré tout faire confiance à la sagesse du peuple péruvien, qui à la dernière élection a choisi Alan García, mauvais gestionnaire dans sa première présidence, mais qui s'est amélioré dans sa deuxième.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site