Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mexique : Fontaines de sang

Ce billet fait partie de notre dossier central en anglais sur la Guerre contre la drogue au Mexique

“Paremos las balas, pintemos las fuentes”(Arrêtons les balles, peignons les fontaines) [espagnol] est un mouvement social mexicain qui réclame la justice et rappelle les actions du gouvernement national relativement à plusieurs crimes, lesquels n’ont pas fait l’objet d’une procédure judiciaire claire.
Des militants de ce mouvement ont, à l’étonnement des piétons qui déambulaient dans Mexico City, la capitale, lors du dernier  weekend de mai 2011, coloré en rouge sang l’eau de la célèbre statue de “Diane chasseresse” dans l’avenue Paseo de la Reforma – l’une des plus importantes avenues de Mexico City.

Image from blog "Let's stop the bullets, let's paint the fountains" (CC BY-NC-ND 2.5).

Image provenant du blog "Arrêtons les balles, peignons les fontaines" (CC BY-NC-ND 2.5)

Les manifestants ont fait le tour du monument en criant des slogans tels que “Assez de morts!” et “Calderón dehors!”. La police a essayé d’arrêter la manifestation mais les participants ont été autorisés à la continuer en raison de sa nature pacifique.

Iroel Sánchez Espinosa, auteur du blog La pupila insomne [es] décrit la situation :

En la protesta, con lemas como “No más sangre” y “¡Ni un muerto más!” un grupo de manifestantes demandaron el regreso del ejército a sus cuarteles y denunciaron la estraegia gubernamental de enfrentamiento al narcotráfico que a juicio de muchos no hace sino multiplicar la violencia.

Un groupe de manifestants a exigé, via des slogans comme “Assez de sang” et “Assez de morts!” lors de ce rassemblement, que l’armée regagne ses casernes  et a dénoncé la stratégie gouvernementale face au trafic de drogue, lequel, selon beaucoup, accroît purement et simplement la violence.

Iroel Sánchez dit aussi que les slogans utilisés lors de la manifestation mexicaine [es] pourraient tout aussi bien être employés dans le cadre de plusieurs conflits se déroulant en d’autres parties du monde , comme en Espagne et aux États-Unis :

Las enarboladas ayer en México, son consignas que podrían aplicarse también al comportamiento de la OTAN y Estados Unidos en Libia, Iraq y Afganistán, o a la intervención de las autoridades en Barcelona este viernes contra los manifestantes que piden “Democracia real Ya”

Hier au Mexique, les slogans pouvaient également s’appliquer à l’attitude de l’OTAN et des États-Unis en Libye, en Iran et en Afghanistan, ou à l’intervention des autorités à Barcelone vendredi contre les manifestants, qui  réclamaient “Une vraie Démocratie Maintenant”.

Sur le blog du mouvement Paremos las balas pintemos las fuentes où les militants réclament qu’il soit répondu aux différentes demandes de la société civile, celles-ci font figure de proposition pour un nouveau pacte national.

Proponemos a la sociedad y planteamos la exigencia y mandato a las autoridades acciones de corto y mediano plazo que inicien un nuevo camino de paz con justicia y dignidad

1. Exigimos verdad y justicia:

a) Se deben esclarecer y resolver los asesinatos, las desapariciones, los secuestros, las fosas clandestinas, la trata de personas, y el conjunto de delitos que han agraviado a la sociedad, mediante procesos transparentes y efectivos de investigación, procuración y administración de justicia en que se procese a los autores materiales e intelectuales incluyendo a las redes de complicidad y omisión de las autoridades responsables. Determinar la identidad de todas las víctimas de homicidio es un ejercicio indispensable para generar confianza.

Nous proposons à la société des actions à court et moyen terme pour amorcer une nouvelle voie placée sous le signe de la paix, de la justice et de la dignité, une proposition dont nous soulignons le besoin et à propos de laquelle nous donnons tout mandat aux autorités afin que celle-ci trouve sa concrétisation.

1. Nous demandons la vérité et la justice:

a) Il faut que soient clarifiés et résolus les meurtres, les disparitions, les enlèvements, les fosses communes, le trafic humain et tous les crimes qui ont porté préjudice à la société, et ce, par des enquêtes transparentes et efficaces, des recherches et des poursuites menées à l'encontre des auteurs matériels et des instigateurs, y compris les autorités responsables  d'omissions et de complicité en réseaux organisés. Déterminer l’identité de toutes les victimes d’homicide est un exercice essentiel pour bâtir la confiance

Image from blog "Let's stop the bullets, let's paint the fountains" (CC BY-NC-ND 2.5)

Les utilisateurs mexicains de Twitter se sont aussi exprimés.

 

Carlos A. Santoscoy (@CarloSantoscoy) a invité les citoyens à venir voir les fontaines de leurs propres yeux:

 

#notelopierdas en la #dianacazadora hay una marcha y el agua de la imponente fuente es roja como sangre “NO MAS SANGRE”

 

#notelopierdas A ne pas rater, au lieu où se trouve #dianacazadora la Diane chasseresse,  il y a une manifestation et l’eau de cette  étonnante fontaine est rouge comme le sang  “ASSEZ DE SANG”

 

Katia Nilo Fernandez (@KatiaNilo) a donné le lien d'une photo éloquente de la fontaine :

La Diana cazadora tambien dice #nomassangre http://t.co/BGtvfYU la imagen me puso la piel chinita!

Diane chasseresse dit aussi: #nomassangre Fini le sang! http://t.co/BGtvfYU cette image m’a donné la chair de poule!

Aideé Stephanie (@lajimenezmx) a aussi critiqué les dégâts que cette manifestation pourrait causer:

@andrea_arzaba waaait! libertad de expresión NO implica que se puedan dañar obras públicas con colorantes.

@andrea_arzaba Attendez! La liberté d’expression N’implique PAS d’endommager des bâtiments publics avec des colorants.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site