Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Brésil : Rio s'habille en rouge pour défendre ses pompiers

(Tous les liens de ce billet sont en portugais, sauf mention contraire)
Depuis mi-avril, un mouvement démarré par un groupe de pompiers militaires de Rio de Janeiro revendiquant de meilleures conditions de travail obtient un soutien croissant. Les manifestations répétées [en anglais] devant l'Alerj (l'assemblée législative de Rio de Janeiro), n'ont pourtant guère sensibilisé le gouverneur Sergio Cabral au dialogue. Comme ils ont un statut militaire, leur droit à faire grève a été contesté.
Ces fonctionnaires se plaignent de recevoir la pire rémunération du pays, comparés à la même institution dans d'autres Etats, et réclament une remise à niveau de leur salaire, actuellement fixé entre 950 et 2.000 Reais brésiliens (415 – 873 euros). Le “Manifeste de la Dignité“, publié le 14 avril sur le blog SOS Guarda Vidas (SOS Sauveteurs), énumère quatre revendications :

Firefighters on strike in Rio de Janeiro - SOS Firefighters: worst salary in the country. Photo by Mariana Criola on Flickr (CC BY-SA 2.0)

Pompiers en grève à Rio de Janeiro – "SOS Pompiers : les pires salaires du pays. Photo de Mariana Criola sur Flickr (CC BY-SA 2.0)

(…) pela redução do número de parcelas do aumento proposto pelo governo: de 48 parcelas para 12!
( …) pela equiparação da gratificação dos guarda vidas ao Bope [Batalhão de Operações Especias] e Core [Coordenadoria de Recursos Especiais] (…)
A terceira reinvindicação é o auxílio transporte! (…)
A quarta reinvindicação é por melhores condições de trabalho! Não temos materiais apropriados para proteção individual; postos de salvamento adequados; (…) viaturas para ativação e desativação do serviço (…). Os Guarda Vidas do interior estão sem infraestrutura básica, sem um lugar apropriado para trabalhar, fazer suas necessidades e se alimentar. A escala (12h por 36h) é extremamente nociva à saúde, pois não possibilita, em hipótese alguma, a recuperação plena (física e emocional) desses profissionais. A exposição prolongada à radiação solar tem causado diversos problemas dermatológicos, inclusive câncer de pele. Além disso, temos lesões ortopédicas, oftálmicas e auditivas (…)!

(…) pour la réduction du nombre de quotas dans l'augmentation proposée par le gouvernement : de 48 à 12 !
(…) pour l'égalité de gratification des sauveteurs avec celle du Bope [le bataillon d'opérations spéciales] et du Core [le bureau de coordination des ressources spéciales] (…)
La troisième revendication est d'une aide au transport ! (…)
La quatrième concerne de meilleures conditions de travail ! Nous n'avons pas d'équipements de protection individuelle appropriés, de postes de sauvetage adéquats ; (…) de véhicules pour activer et désactiver le service (…). Les sauveteurs de la campagne manquent d'infrastructure de base, de lieu pour le travail, les besoins personnels et les repas. La rotation (12h par 36h) est extrêmement nocive pour la santé, parce qu'elle ne permet dans aucune hypothèse la pleine récupération (physique et psychologique) de ces professionnels. L'exposition prolongée aux radiations solaires a causé de nombreux problèmes dermatologiques jusqu'au cancer. De plus, nous avons des lésons, orthopédiques, auditives et ophthalmiques (…) !

Enfin, vendredi 3 juin vers 14h, environ 5.000 personnes se sont rassemblées sur les marches de l'Alerj avant de défiler en cortège vers le coeur commercial de Rio. Le soir, quelque 2.000 manifestants ont occupé le quartier général des Services de secours pour s'assurer que leurs revendications soient entendues.

Le moment a été fixé par une vidéo de Clarissa Godinho sur Youtube :

[

Réaction de choc

Le désordre qui s'est propagé, alimenté par la colère d'être ignorés depuis si longtemps, a aussitôt mis en branle le Bataillon de choc de la Police militaire. 12 heures plus tard, une opération conjointe avec le BOPE assurait la reprise du contrôle du quartier général et la mise en garde à vue de 439 pompiers.

Le moment de l'entrée des forces de l'ordre dans le quartier général du Service d'Incendie a été enregistré par Rick Sardella sur une vidéo intitulée “Escadron d'élite – BOPE contre Héros, Femmes et Enfants”.

Red Rio Flyer featuring the main claims, on Flickr by Deputado Estadual Marcelo Freixo PSOL-RJ (CC BY 2.0)

Tract de Rio Rouge listant les principales revendications, sur Flickr par Deputado Estadual Marcelo Freixo PSOL-RJ (CC BY 2.0)

Sur le blog Vi o Mundo (J'ai vu le monde), le père d'un des pompiers arrêtés a déclaré dans un entretien :

Ninguém é louco de levar família com filhos para uma manifestação, pensando em confronto e baderna. Quem destruiu o quartel foi o BOPE no momento da invasão. Só não morreu ninguém por obra de Deus. Dispararam tiro de fuzil do lado de fora e gás lacrimogêneo na sala em que estavam mulheres e crianças.

Personne n'est assez fou pour emmener la famille avec les enfants à une manifestation, en pensant aux heurts et aux casseurs. Ceux qui ont détruit la caserne étaient le BOPE au moment de l'invasion. Ce n'est que grâce à Dieu qu'il n'y a pas eu de mort. Des coups de feu ont été tirés depuis l'extérieur, ainsi que des gaz lacrymogènes, dans la salle où se trouvaient des femmes et des enfants.

Les pompiers ont riposté en écrivant une lettre ouverte à la population afin de “clarifier ce qui s'est passé dans la profession et le gouvernement de l'Etat, et ce qui a conduit les camarades et leur famille à défier les excès du Commandant en chef, le Colonel Peter Marco et du Gouverneur Sérgio Cabral”. On peut la lire sur l'un des premiers blogs à la republier, Tulio Fuzato :

Nossos militares foram presos e conduzidos aos quartéis da PMERJ como criminosos apenas por reivindicar dignidade profissional!

Nos militaires ont été appréhendés et conduits aux casernes de la PMERJ come des criminels pour avoir seulement revendiqué la dignité professionnelle !

Les lettres ouvertes de soutien aux pompiers se sont alors multipliées, dont une de huit responsables, ainsi qu'une pétition pour la “Dignité des Pompiers Cariocas“, en un mouvement de solidarité montante pour obtenir la remise en liberté des prisonniers. L'autorisation n'est venue que le 10 juin.

Rio s'habille de rouge

" Those who sow in tears shall reap in joy " (salmo 126.5) #RioVermelho (Red Rio) #SosBombeirosRJ (SOS Firefighters Rio de Janeiro). Photo on Twitpic by Inez (@MCInez)

" Qui sème dans les larmes récoltera dans la joie " (psaume 126.5) #RioVermelho (Rio Rouge) #SosBombeirosRJ (SOS Pompiers Rio de Janeiro). Photo sur Twitpic d'Inez (@MCInez)

#RIOVERMELHO – De ontem pra hoje, vi que muitas pessoas estão se solidarizando com a causa dos bombeiros :) Todo mundo usando fitinhas vermelhas!

#RIOVERMELHO (Rio Rouge) De hier à aujourd'hui, j'ai vu que beaucoup de gens se solidarisent avec la cause des pompiers :) Tout le monde met des rubans rouges !

a écrit Kamila Marques (@Mandhalla) sur Twitter le 10 juin après-midi, tandis que l'Habeas Corpus émis par la Cour de Justice de Rio de Janeiro était célébré. Les prisonniers libérés, et malgré la proposition du gouvernement de l'Etat de réajuster les salaires de 5,58% en juillet prochain, les revendications demeurent. Selon un des meneurs du mouvement, Lauro Botto, “les négociations avec le gouvernement de Rio pour de meilleures rémunérations ne reprendront que lorsque les militaires arrêtés après le raid sur le quartier général de la profession, vendredi soir, seront amnistiés par le gouvernement de l'Etat”.

Cristiane Mendes (@krys_mendes) ajoute :

Habeas Corpus não é Anistia! ATO PACÍFICO DE APOIO #BOMBEIROSRJ – domingo, 12/06, às 9hs – Copacabana http://migre.me/51IOD #riovermelho

Habeas corpus n'est pas amnistie ! ACTION NON-VIOLENTE DE SOUTIEN #BombeirosRJ – dimanche 12  juin, 9h – Copacabana #riovermelho.

Le “Mega Passeata” (Méga Rasemblement), organisé par SOS Bombeiros RJ, invite “ceux qui sont scandalisés par les bas salaires et ceux, élevés, des gouverneurs” à participer. L'appel existe aussi sur une vidéo offerte en solidarité par plusieurs artistes du réseau Globo :

Danilo Pereira, sur le blog Abordagem Policial (Approche policière), donne le mot de la fin :

Vamos acompanhar, vestindo o espírito de vermelho, as manifestações dos Bombeiros do Rio. Um exemplo de união e dignidade entre militares, postura que certamente irá elevar a instituição após o êxito nas negociações.

Accompagnons, en revêtant l'esprit rouge, la manifestation des pompiers de Rio. Un exemple d'unité et de dignité entre militaires, une posture qui ne manquera pas d'élever l'institution à l'issue des négociations.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site