Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Maroc : Une nouvelle Constitution, peu de réformes

Ce billet fait partie de notre dossier spécial sur les manifestation au Maroc en 2011.

Les Marocains se sont rendus aux urnes aujourd'hui pour le référendum sur la nouvelle Constitution proposée par le roi Mohammed VI.

Même si elles sont saluées par beaucoup d'analystes et les monarchistes, les réformes proposées n'ont pas satisfait les attentes des politiques et des activistes qui souhaitaient une réelle démocratie, avec une véritable séparation des pouvoirs et la fin du pouvoir absolu du roi.

L'ouverture proposée par le roi a été faite après quatre mois de manifestations demandant des réformes, qui ont commencé peu après les révolutions tunisienne et égyptienne, le 20 février.

Des blogueurs et activistes ont conduit une campagne sur les médias sociaux appelant au boycott du référendum sur la nouvelle constitution, qui pour eux ne répond pas à la demande d'une vraie démocratie.  ReferendumMaroc a mis en ligne  cette vidéo de témoignages de Marocains qui ont décidé de ne pas voter pour durant le référendum :

Hier soir, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes marocaines, appelant au boycott de la nouvelle constitution. maghribi7or007 partage cette vidéo du rassemblement à Fez sur  YouTube :

Mamfakinch, un portail de blogueurs et activistes marocains en arabe et en français, live-blogue les réactions en ligne sur le référendum ici.

Sur Twitter, des réactions très contrastées sur cette journée.

Maroqui tweete:

@Maroqui: je viens de parler à quelqu'un qui va voter oui. Ses motifs : on avait l'habitude de manger juste de la merde, maintenant, on pourra en manger avec des légumes.

Ibn Kafka a traduit certaines des réactions d'utilisateurs marocains de Twitter vers l'anglais, comme ce tweet :

@ibnkafka: Selon @Lm9dma, des fonctionnaires ont dit aux électeurs que ce n'est pas la peine d'aller voter comme les résultats  “officiels” ont déjà été décidés #dostour #morocco

Un autre tweet :

@ibnkafka: selon @IbtissameBetty, des bureaux de vote au Maroc n'ont aucun bulletin “non”  #dostour #Feb20

A voté, le doigt taché d'encre de Sarah; Photo : Sarah Fathulla

Sarah Fathulla remarque :

@SFath: bon, ils ont marqué mon doigt avec un stylo dont l'encre est supposée durer deux jours. Mais j'ai du vernis à ongles, et j'ai pu l'effacer facilement.

Sur Talk Morocco, un forum en ligne qui encourage au débat sur tous sujets marocains, on peut trouver d'autres discussions ici.


2 commentaires

  • […] Maroc : Une nouvelle Constitution, peu de réformes · Global Voices en Français. […]

  • Farid Mnebhi

    Le Maroc en mouvement et l’Algérie reste inertie totale.
    Selon des résultats officiels, le taux de participation au référendum constitutionnel au Maroc s’élèverait à plus de 72% et le oui l’emporterait avec près de 98%. Cette consultation populaire, qui s’est déroulée dans le calme et la sérénité, a été suivie par plus de 500 journalistes nationaux et étrangers.
    Ce résultat constitue en conséquence une belle leçon de citoyenneté donnée par le peuple marocain au mouvement du 20 février. Un mouvement qui a utilisé tous les subterfuges pour saboter ce référendum. Finalement, ce mouvement ne peut, et ne pourra à l’avenir, en aucune manière prétendre parler au nom des citoyens marocain ou défendre ses intérêts car son appel au boycott a été rejeté fermement avec cette forte participation.
    Ainsi, ce 1er juillet 2011 restera éternellement un grand jour pour le peuple marocain. Unanimement, il s’est rendu librement aux bureaux de vote pour déposer son bulletin de vote sur le projet de réforme constitutionnelle.

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site