Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bangladesh : Des blogueurs arrêtés durant une manifestation contre un accord sur l'énergie

De nombreux internautes bangladais sont furieux car, pour la première fois dans le pays, des blogueurs et et activistes en ligne ont été arrêtés, parmi d'autres manifestants, alors qu'ils faisaient la grève pour protester contre un récent Contrat de partage de production (PSC) signé entre le Gouvernement du Bangladesh et le géant de l'énergie américain ConocoPhillips pour une exploration du gaz en haute mer.

Les affrontements entre policiers et manifestants ont eu lieu durant la grève de six heures organisée par le Comité national de protection du pétrole, du gaz, des ressources minérales, de l'électricité et des ports contre contre un récent Contrat de partage de production (PSC) signé entre le Gouvernement du Bangladesh et le géant de l'énergie américain ConocoPhillips. Photo Suvra Kanti Das. Copyright Demotix. 3 juillet 2011

La grève d'une demi journée à laquelle avait appelé aujourd'hui le Comité national de protection du pétrole, du gaz, des ressources minérales, de l'électricité et des ports (NCPOGMR), constitué d'un groupe de militants de gauche, a perturbé la vie quotidienne de la capitale Dhaka car la plupart des magasins, des entreprises et des écoles étaient fermés et très peu de véhicules circulaient . La police a frappé durement de nombreux manifestants et en a arrêtés beaucoup. Un photo-journaliste renommé, également blogueur, Shahidul Alam a suivi la situation toute la journée (actualisation accompagnée de photos) sur son blog :
Voici un compte-rendu de Nasrin Siraj, un témoin oculaire:
Anu Muhammad, professeur d'Économie à l'université de Jahangirnagar et secrétaire du Comité national de protection du pétrole, du gaz, des ressources minérales, de l'électricité et des ports a été arrêté à Paltan aujourd'hui  (3 juillet) à  6:53 du matin. Alors qu'il se dirigeait vers le bureau du parti communiste du Bangladesh afin d'y rejoindre d'autres militants du Comité national afin de persuader de faire grève, pas moins de 40 policiers anti-émeutes sont arrivés, se sont emparé de lui et l'ont emmené dans un fourgon cellulaire. Il est resté silencieux durant son arrestation. [..]
Aujourd'hui, la police a, de très bonne heure, commencé à arrêter des militants du Comité national. D'abord, a été arrêté à Paltan, à  5:45, le leader de l'Union des étudiants de l'Université de  Jahangirnagar. Tous les bureaux centraux des partis politiques de gauche à Topkhana Road et à  Paltan ont été encerclés par la police de bonne heure. Presque tous les leaders centraux du Comité national sont en garde à vue à présent.
Information de dernière minute: Nasrin Siraj a, depuis, été arrêté.
Des blogueurs bangladais ont pris part à la manifestation contre l'accord énergétique, soit en ligne soit hors ligne. Plusieurs blogueurs que l'on peut voir dans cette vidéo se sont rassemblés pour la grève hier.
OnnoMonosko Sharat met en ligne des photos de la manifestation des blogueurs  et écrit ceci:
ব্লগের টোকাইরা দলে দলে হাজির হইছিল বিকালে। তাগোরে কেউ পয়সা দেয় নাই। আপ‌্যায়নও করে নাই। নিজে নিজেই আইছে। সমাবেশ করছে, সংহতি জানাইছে। একজন ব্লগারের সাথে থাকে ১০০ ভার্চুয়াল ব্লগার। কারো কারো সাথে থাকে আরো বেশি। কেউ কারও চেয়ে আগাইয়া বা পিছাইয়া নাই..সমান্তরাল।

Des blogueurs défilent appelant à la grève, photo de Sharat Chowdhury

Les blogueurs sont arrivés en nombre dans l'après-midi. Personne ne les a payés ni ne les a incités à le faire. Ils sont venus d'eux-mêmes, se sont rassemblés, ont manifesté leur soutien. Il y a 100 blogueurs virtuels derrière chaque blogueur présent. Certains ont plus de supporters. Personne ne cherche à surpasser l'autre… Tous se considèrent sur le même plan.
Kowshik blogueur et traducteur de Global Voices pour le Bangladesh a mis à jour pour nous la grève d'aujourd'hui sur son blog dont l'adresse est la suivante: Somewhereinblog.net [bengali]:
আপনারা জানেন বাংলা ব্লগের খ্যাতিমান ব্লগার দিনমজুর নামে মূলত তিনজন তরুন প্রকৌশলী লিখে থাকেন যাদের মধ্যে অন্যতম অনুপম সৈকত শান্ত। তেল-গ্যাস নিয়ে তার বিশ্লেষণধর্মী লেখা আমাদের অনেক চরম সত্যের মুখোমুখি করেছে। একটু আগে প্রখ্যাত এই ব্লগার কনোকো ফিলিপসের সাথে অন্যায্য চুক্তির প্রতিবাদ করতে গিয়ে গ্রেফতার হলেন। এখন তিনি শাহবাগ থানায় আছেন।
J'espère que vous savez que le blog bangladais bien connu Dinmazur a pour auteur trois jeunes ingénieurs  dont l'un s'appelle Anupam Saikat Shanto. Ses analyses sur le pétrole et les réserves de gaz ont ouvert les yeux à beaucoup d'entre nous. Ce blogueur a été arrêté il y a quelques temps alors qu'il manifestait contre l'accord injuste signé avec ConocoPhillips. Il se trouve à présent au commissariat de Shahbag.

Un manifestant dans un fourgon cellulaire. Photo de Suvra Kanti Das. Copyright Demotix. 3 Juillet 2011

বাংলা ব্লগোস্ফিয়ারের ইতিহাসে প্রথম কোনো ব্লগার গ্রেফতার হলেন। শান্তর গ্রেফতারের তীব্র প্রতিবাদ জানাই। একজন শান্তকে গ্রেফতার করে আন্দোলন স্তিমিত করা যাবে না – বাংলা ব্লগোস্ফিয়ার এখন অনেক সমৃদ্ধ এবং প্রায় সবাই সোচ্চার এই দমন-পীড়ন আর দেশ বিক্রির চুক্তির বিরুদ্ধে।
C'est la première fois dans l'histoire de la blogosphère bangladaise qu'un blogueur est arrêté. Nous protestons vigoureusement contre la détention de Shanto. Vous ne pouvez arrêter les manifestations en arrêtant quelqu'un comme Shanto – la blogosphère bangladaise est très suivie maintenant – presque tout le monde parle de cette répression et de l'intérêt national qui a été monnayé.
Une chaîne de télévision locale a rapporté que 24 blogueurs ont été arrêtés dans la journée, 23 d'entre eux ont été jusqu'ici relâchés. Il y a eu des rumeurs selon lesquelles les manifestants arrêtés seront poursuivis pour sédition. Durant la journée, plusieurs plateformes de blog ont été inondées de communiqués individuels d'arrestations de blogueurs et de militants. D'autres blogueurs comme Ayon ont posté sur Choturmatrik des compte-rendus de ce qu'ils ont vu avec photos à l'appui.

Bannière de blog pour demander la libération de Dinmazur (Shanto). Image de Kowshik.

Le blogueur Jobaen Sondhi écrit :

কনোকোফিলিপস চুক্তি বিরোধী আন্দোলনে দেশের অনলাইন কমিউনিটির যুক্ত হওয়া চলমান আন্দোলনে নতুন মাত্রা যোগ করেছে তাতে কোন সন্দেহ নেই। অনেকে অপবাদ দিয়ে বলেন ব্লগাররা মনিটরের সামনে বসে অলস সময় কাটায়। কিন্তু তাদের বক্তব্যকে মিথ্যা প্রমাণ করে ব্লগাররা দেখিয়ে দিল প্রয়োজনে তারা রাজপথেও যুদ্ধ করতে সক্ষম। এই আন্দোলন সমগ্র অনলাইন বিশ্বে ছড়িয়ে পড়বে এবং অনলাইনের সংগ্রামে সকলে অংশ নিবেন এটাও প্রত্যাশা করছি।
La campagne contre l'accord signé avec ConocoPhillips a donné une nouvelle dimension au militantisme actuel des communautés en ligne du pays. Beaucoup disent que les blogueurs ne font pas grand chose devant leur écran. Mais pour leur prouver qu'ils ont tort, des blogueurs leur ont montré qu'ils peuvent aussi s'engager hors ligne. Nous espérons que cette manifestation prendra une dimension mondiale et que nous obtiendrons plus de soutien.
বর্তমান শাসক ও বিরোধী উভয় দলই সাম্রাজ্যবাদ ও তাদের বিদেশী প্রভুদের পা লেহনে সিদ্ধহস্ত এটা প্রমাণ হলো এবার। ব্লগারদের উচিত এইসব ‘দেশপ্রেমিক’ নেতাদের স্বরূপ উন্মোচনের পাশাপাশি জনগণকে সঠিক পথে অগ্রসর হওয়ার পথ নির্দেশ ও প্রেরণা দেয়া
Le parti dirigeant et l'opposition sont tous deux enclins à satisfaire leurs maîtres coloniaux et étrangers. Les blogueurs devraient montrer les vrais visages de ces responsables et conduire la nation sur le droit chemin.
Vaskar sur Amra Bandhu se fait l'écho des mêmes sentiments :
আজকের হরতাল আওয়ামি-বিএনপি'র ক্ষমতালিপ্সু রাজনীতিবিদদের প্রতি হুশিয়ারী।
La grève d'aujourd'hui est un avertissement pour les leaders assoiffés de pouvoir de la ligue Awami et du BNP (Ndt : le parti dirigeant et l'opposition)
Mahfuz Jewel sur la plateforme de blog  Unmochon voit quelque espoir dans ces manifestations :
আধাজ্বর নিয়ে সকাল থেকে আমিও পল্টনে ছিলাম আজকের আধাবেলা হরতালে। [..] হরতাল যখন শেষ হলো দেখলাম পুরো দেশের যন্ত্রণা আমার মাথায় চলে এসেছে। চোখে ঝাপসা দেখছি, কিন্তু এই ঝাপসা চোখেও দেখছি আশার আলো। মানুষ জেগেছে। দেশপ্রেমিক জেগেছে। জাতির বিবেক জেগে উঠছে। জেগে উঠছে সময়ের সাহসী সন্তানেরা!
J'avais de la fièvre mais étais sur le terrain à Paltan lors de cette grève d'une demi journée. Lorsque la grève s'est achevée, je me suis senti écrasé par la douleur de la nation toute entière. Ma vision était floue mais elle m'a donné à voir de l'espoir. Le peuple s'est levé. Les patriotes se sont levés. La conscience de la nation s'est réveillée. La jeunesse pleine de courage va de l'avant.
Vous pouvez trouver ici  une compilation de billets [bengali] sur ce débat mis en ligne par Haseeb.
Mise à jour de Vaskar: Dinmozur a été relâché.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site