Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Tunisie : Une campagne pour la libération de Samir Feriani

Ce billet fait partie de notre dossier sur la Révolution tunisienne en 2011.

Un groupe de blogueurs et d'activistes tunisiens a lancé une campagne pour demander la libération de Samir Feriani, ancien haut gradé du Ministère de l'intérieur tunisien en détention depuis le 29 mai 2011.

Samir Feriani a été arrêté après avoir publié deux lettres dans le magazine Al-Khabeer (L'Expert) où il affirmait que des personnes à des postes clés du Ministère de l'intérieur tunisien étaient responsables de la mort de manifestants pacifiques durant la Révolution tunisienne. Il affirmait aussi que des documents confidentiels prouvant une collaboration entre le président déchu Ben Ali et les services secrets israéliens, le Mossad, avaient été volontairement détruits par des fonctionnaires du Ministère.

Le 11 juillet, Houssem Hajlaoui a écrit sur le blog collectif Nawaat que la campagne a pour but de rallier des artistes tunisiens à cette cause. Il écrit :

Il n’est plus acceptable en Tunisie qu’un citoyen Tunisien soit arrêté, menacé, ou intimidé pour une position ou des propos. La liberté d’expression est une ligne rouge! Un nombre d’activistes de Nawaat, Al Machad et d’autres comme Fatma Arabica et Alé BEN ABDALLAH, nous avons lancé une action de soutien pour exiger la libération de Mr. Samir FERIANI.

Les deux premiers artistes à s'engager dans cette campagne sont les chanteurs tunisiens Bendir Man et Amel Mathlouthi.
Durant son dernier concert à Tunis, Bendir Man portait un T-shirt avec une inscription “Free Feriani”. Sur Twitter, Eya Turki a écrit le 9 juillet :

Sinon c'tait sympa ce concert de @bendir_man et Baaziz, surtout leur soutien à la cause #FreeFeriani !

Amel Mathlouthi sur scène, avec une affiche témoignant de son soutien à Samir Feriani. Photo du site Nawaat

Une pétition en ligne, Libérez Samir Feriani, a été signée par 453 personnes durant les cinq jours suivant son lancement. Un widget a aussi été créé pour les blogueurs qui veulent témoigner leur soutien à Samir Feriani sur leur blog. Les utilisateurs de Twitter peuvent obtenir les dernières informations sur cette campagne en suivant le mot clé (hashtag) #Freeferiani sur Twitter.

1 commentaire

  • […] soutiens, sans aucune réserve, toutes les actions qui œuvrent pour la libération immédiate de Samir Feriani. Cette révolution n’est pas aboutie, elle est en cours. Samir a voulu y participer en […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site