Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Tunisie : Appels à s'inscrire sur les listes électorales

Ce billet fait partie de notre dossier spécial sur la Révolution tunisienne en 2011.

L'inscription sur les listes électorales tunisiennes est ouverte depuis le 11 juillet et sera close le 2 août prochain. Les statistiques montrent cependant que les Tunisiens sont réticents à l'idée de s'inscrire sur ces listes. C'est pourquoi un groupe de blogueurs tunisiens a lancé une campagne en ligne afin d'encourager la population à s'inscrire pour pouvoir participer à l'élection de l'assemblée constituante qui se tiendra le 23 octobre 2011.

Ils ont choisi pour slogan : “Il est temps de s'inscrire pour leur campagne” (voir ci-dessous à droite).

Une page événement a même été créée sur Facebook sous l'intitulé “Bloguez pour l'inscription aux listes électorales”. Plus de 309 blogueurs avaient confirmé leur participation à l'événement qui devait se tenir lundi 25 et mardi 26 juillet.

"Time to Register for their campaign"

"Time to Register for their campaign"

Plusieurs d'entre eux avaient déjà mis en ligne des billets sur le sujet, comme Wallada [en arabe] qui écrit :

أنا سجّلت اسمي في القائمات الانتخابيّة ، و كذلك الشّأن بالنّسبة إلى أفراد عائلتي و جيراني و أصدقائي . سجّلنا برغم كلّ شيء برغم زخم الأحزاب و خطابها السّياسي غير المقنع ، و برغم الانفلات الأمني ، و الحرائق المُدَبَّرة ، برغم غلاء المعيشة و تدهور المقدرة الشرائيّة ، برغم الاحتكار و الاستغلال و استمرار البطالة ، برغم البطولات الورقيّة و العنف و الاستفزاز … برغم كلّ هذا و غيره سجّلنا

لأنّ الإحجام عن التسجيل سلبيّة و استقالة و السلبيّة لا تبني بلدا

Je me suis inscrit sur la liste électorale, mes voisins et amis également. Nous nous sommes inscrits malgré tout : malgré le nombre incroyable de partis politiques et leurs arguments peu convaincants, malgré l'anarchie qui règne et les tentatives d'envenimer encore la situation,  malgré l'augmentation du coût de la vie et la baisse du pouvoir d'achat, l'exploitation et le chômage chronique, malgré les victoires et leurs héros imaginaires, la violence et la provocation… Malgré tout cela et bien plus encore, nous nous sommes inscrits sur les listes… 

Car en fait, le boycott est une action négative. C'est une forme de résignation. Le négativisme et la résignation ne peuvent participer à la construction d'une nation.

L'auteur du blog Another Brick in the Wall [en arabe] écrit pour sa part ceci :

ناس عطاطها ولادها وأكبادها 

ناس عطاتها أعزّ ما عندها

ناس عطاتها عمر فناتو في خدمته

ناس عطاتها ايّامها ولياليها

وأنت؟ ما عندكش دقيقة ليها؟

برى قيّد باش كان تحبّ تعاود تبنيها

برى قيّد و ما تبخلش عليها!!

من وقتك، دقيقة أعطيها !!

قيّد….خير ما نبكيو عليها

Certains ont sacrifié leurs enfants pour son salut 

D'autres lui ont offert ce qu'ils avaient de plus cher

Quelques-uns ont œuvré pour lui nuit et jour

Et toi ? As-tu une minute à lui accorder ?

Agis et inscris-toi si tu veux le reconstruire

Vas-y, inscris-toi et ne sois pas mesquin

Donne juste une minute de ton temps

Inscris-toi, sinon nous porterons son deuil

Si certains appellent à s'inscrire sur les listes électorales, d'autres sont plutôt partisans du boycott, comme le groupe Takriz (qui signifie “colère” en dialecte tunisien). Celui-ci appelle par le biais de Twitter les Tunisiens à boycotter à la fois l'inscription sur les listes et l'élection. Dans un tweet adressé au gouvernement tunisien, il dit :

@Takriz: Vous voulez des élections ? Faites preuve de justice, de transparence, de contrôle financier des partis, dotez-nous d'un code électoral moins absurde et d'observateurs étrangers.

Alors que la date de l'élection de l'assemblée constituante approche lentement, la Tunisie est le théâtre de débats et controverses de plus en plus nombreux. Les Tunisiens sont parvenus à évincer un dictateur et tentent aujourd'hui de bâtir une vraie démocratie. Y parviendront-ils ? Seul le temps pourra le dire.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site