Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Syrie : Les réseaux sociaux peuvent-ils empêcher un massacre ?

Cet article fait partie de notre couverture spéciale des  Evénements En Syrie en 2011.

[Liens en anglais] Après la pire journée de violence que la Syrie ait connue à ce jour depuis le début des manifestations dans le pays en février dernier, l'opposition syrienne et ceux qui la soutiennent à travers le monde tentent de sensibiliser le monde aux événements qui ont lieu dans le pays à partir du mot clé #RamadanMassacre créé dimanche dernier pour suivre sur Twitter les informations en provenance de la ville d'Hama.

@nmoawad resumait bien l'objectif de cette campagne dans son tweet de lundi matin :

Rejoignez  notre mouvement de sensibilisation en utilisant le mot clé #RamadanMassacre for #Hama | 2h du matin, heure du Caire.

 

Le président syrien Bachar El Assad sur un char, caricaturé par le dessinateur brésilien Carlos Latuff

Le twittonaute syrien @LeShaque  a, lui,  déclaré :

Je laisse mes compatriotes kurdes vous faire la liste des massacres qu'ils ont subi de la part de la famille Assad. #RamadanMassacre

@BachaarArnaout a apporté son soutien aux manifestants syriens en déclarant :

Depuis le mois de mars, plus de 2000 personnes ont été tuées par #Assad en #Syrie mais le peuple syrien est brave et déterminé à faire tomber le régime. #RamadanMassacre

Se servant d'un avatar ( à droite) crée en souvenir des événements survenus dimanche dernier à Hama, le twittonaute @ran00n95, installé aux Etats-unis, a écrit  en solidarité :

Vous ne nous ferez pas taire. Nous savons ce que vous avez fait et nous ne garderons pas le silence et ne laisserons pas les choses continuer. RamadanMassacre #Syria

@rallaf a lancé un appel aux internautes musulmans :

Qu'avez-vous eu au repas de rupture de jeûne aujourd'hui ? Les habitants d'Hama, eux, se sont mangé des obus. #RamadanMassacre #Syria

 

Mais en réponse à un tweet de @zmossabasha qui affirmait “un tweet peut empêcher un massacre”, le journaliste Andy Carvin, de la radio publique américaine NPR, s'est contenté de dire “Vraiment ?”, faisant ainsi écho au sentiment de nombreux internautes qui estiment que les réseaux sociaux peuvent aider à sensibiliser le monde mais qu'ils ont peu d’ effet sur le cours des événements dans des pays comme la Syrie où le gouvernement est très puissant.

Mais la campagne se poursuit : l'opposition syrienne et ses sympathisants tentent maintenant de faire en sorte que les informations diffusées à partir du mot clé #RamadanMassacre soient parmi les “trending topics” de Twitter.

1 commentaire

  • […] Syrie : Les réseaux sociaux peuvent-ils empêcher un massacre … faisant ainsi écho au sentiment de nombreux internautes qui estiment que les réseaux sociaux peuvent aider à sensibiliser le monde mais qu'ils ont peu d' effet sur le cours des événements dans des pays comme la Syrie où … titre = "Réseaux informatiques et organisation du travail." Posted By: admin Last Edit: 04 août 2011 @ 12:52 Email • Permalink Categories: Non classé Previous Next  Responses to this post » (None)  Post a Comment Cliquez ici pour annuler la réponse. […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site