Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Des batailles d'eau dans la rue provoquent des arrestations

Tout le monde sait qu'il ne faut pas jouer avec le feu. Mais à Téhéran, apparemment, même jouer avec de l'eau peut vous attirer des ennuis. Voilà en tout cas ce que viennent d'apprendre à leur dépens plusieurs jeunes gens en Iran, arrêtés la semaine dernière par les forces de l'ordre pour avoir participé à des batailles d'eau dans la rue organisées via Facebook notamment.

D'après la Iranian Christian News Agency,

[Le chef de la police de Téhéran, [Hussein] Sajedinia] avait prévenu : “Nous écraserons tout mouvement de jeunes qui tentera d'enfreindre nos lois”. Il faisait référence aux messages échangés sur le web et par téléphone invitant les jeunes gens des deux sexes à se rassembler sur les places publiques de la capitale iranienne pour jouer et passer du temps ensemble. Le 3 août, plusieurs médias conservateurs se sont plaint de ces batailles d'eau où les filles ne portaient pas leur voile et dont les robes étaient mouillées.

L'arrestation des jeunes gens a suscité sarcasme et colère chez de nombreux blogueurs.

Nedaye Sabz observe [en farsi] que :

Dans ce pays, vous vous faites arrêter si vous organisez des batailles d'eau, mais si vous commettez un viol ou un meurtre, vous n'êtes non seulement pas arrêté mais vous êtes même décoré d'une médaille pour votre bravoure.

Pour Fetnegar [en farsi] :

Il semble que [les autorités] cherchaient un prétexte pour arrêter les jeunes … Ces batailles d'eau peuvent s'étendre et raviver le Mouvement vert (NdT : nom donné aux manifestations qui ont suivi l'élection présidentielle contestée de 2009 en Iran).

Derafshe Kaviani estime [en farsi] que :

L'Iran est un pays où vous êtes accusé de trouble à l'ordre public si vous jouez avec un pistolet à eau et célébré comme un soldat de l'imam caché si vous vous servez de votre Kalachnikov pour abattre une jeune femme.

Get Honest Third Eye note [en farsi] :

C'est devenu une habitude de voir la politique dans tout ce qui se passe dans ce pays … Certains médias parlent des batailles d'eau comme s'il s'agissait de centaines de milliers de gens qui s'étaient rassemblés pour manifester … Mon problème n'est pas de savoir pourquoi des jeunes gens se rassemblent pour faire des batailles d'eau. Mon problème, c'est pourquoi on politise ces rassemblements.

Le blogueur nous rappelle que des prisonniers politiques prennent des risques et mènent des grèves de la faim mais que ces événements sont passés sous silence au profit de ces batailles d'eau.

1 commentaire

  • […] Manifestation politique ou simple besoin de se détendre pour cette jeunesse muselée ? Les avis divergent sur la blogosphère. En tous les cas, ce qui était bien réel ce jour là, c’était les expressions de joie sur […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site