Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Corée du Sud : Des papis extrémistes s'en prennent à des ouvriers militants

Le 31 juillet 2011, plus de 3500 personnes appartenant à des groupes défenseurs des droits civiques et du travail ont manifesté contre les licenciements massifs auxquels s'est livrée la société Hanjin Heavy Industries [en anglais] à Pusan, la plus grande ville portuaire de la Corée du Sud. Bien qu'il n'y ait eu aucun affrontement grave entre les manifestants et la police anti-émeutes , quelques petites échauffourées ont éclaté entre les contestataires et la Fédération des Parents de Corée [en coréen], un groupe d'extrême droite composé exclusivement d'hommes coréens âgés.

A entendre les mots “Fédération des Parents” pour la première fois, on penserait que ce groupe représente des parents d'élèves activement engagés dans les politiques ou les réformes éducatives du pays. Certains pourraient supposer qu'il s'agit d'un groupe de militants défendant les droits des personnes âgées. Or, la version coréenne de Wikipedia le définit [en coréen] comme un groupe conservateur sud-coréen qui a vu le jour en 2006.

Image of Parents Federation Members Confronting Police

Des membres de la Fédération des Parents face aux forces de l'ordre à Séoul, Corée du Sud. Image Twitter de @welovehani, publiée sur Wiki Tree site. (CC BY 2.0)

Les “papis réservoirs à essence”

Bien que le groupe n'existe que depuis six ans, ses membres ont fait de nombreuses apparitions dans les médias en raison de leurs propos extrêmes et de leurs actions violentes. Chaque fois que des programmes progressistes sont mis en avant ou que des manifestations critiquent les conservateurs et leurs politiques, ils s'invitent sur les lieux de l'événement, munis de bâtons de bois et vêtus de bandanas.

Ils brandissent souvent d'étranges armes face aux manifestants, tels que des réservoirs à essence portatifs ou des extincteurs, ce qui leur a valu le surnom de “papis réservoirs à essence”. Beaucoup pensent [en coréen] qu'ils sont subventionnés par des groupes et homme politiques conservateurs. (Cliquer ici pour voir les photos des membres de la Fédération des Parents en uniforme militaire).

Des Coréens venus du pays tout entier sont arrivés à Pusan par le “Bus de l'Espoir”, un bus ordinaire transportant des manifestants. Les membres de la Fédération des Parents sont arrivés sur les lieux de la manifestation au même moment, par le soi-disant “Vrai Bus de l'Espoir”.

Parents Confronting Police in Seoul

Des Parents face à la police à Séoul, Corée du Sud. Photo sur Twitter de @hwangyujeong, publiée sur le site Wiki Tree. (CC BY 2.0)

Un internaute de Wiki Tree raconte [en coréen] comment la Fédération des Parents a perturbé l'évènement en bloquant le pont :

지하철로 이동하여 내리자 입구가 소란하였습니다.다리목에 도로를 점거하고 경찰들의 비호(?)하에 약주 드신 어버이연합분 들이 연좌하였습니다.영도다리를 나오는 차량을 막아서신 것입니다. 이로 인해 시내에는 영도행 시내버스들이 운행중단되는 사태가 발생하였습니다. […] 어버이연합어르신들이 도로를 점령하고 빨갱이를 잡으러 오셨다합니다. 나라가 위태로워 나서셨다고도 하시고요.

Lorsque je suis arrivé par le métro sur le lieu de la manifestation, il y avait de l'agitation. Les membres de la Fédération des Parents étaient assis à l'entrée du pont sous la protection de la police. Beaucoup d'entre eux étaient déjà ivres. Ils ont littéralement bloqué toute la circulation qui arrivait de l'île de Yongdo par le pont. A cause de cet incident, plusieurs services de bus locaux ont été momentanément interrompus à Pusan. […] Ces gens se sont emparés de la route et ont prétendu qu'ils étaient venus traquer ces cocos [communistes] rouges qui menaçaient le pays.

Le respect des anciens

Le respect des anciens demeure une norme sociale bien ancrée dans le pays. Même dans des circonstances injustes, la plupart des jeunes refusent de se défendre contre des personnes âgées ou de les poursuivre en justice. L'utilisatrice de Twitter @Dlsdud4001 a été victime de ce protocole social dont la Fédération des Parents tire souvent profit. Elle tweete [en coréen] qu'elle ne faisait que passer lorsqu'elle a été agressée par certains membres du groupe :

반대쪽에 있던 어버이연합 노인네들 오더니 신분증보여달래서 경찰도 아닌데 왜요? 했다가 뺨 두대맞음… 친구가 팔붙잡고 말렸더니 옆구리 걷어참.[…]

Les gars de la Fédération des Parents qui se trouvaient de l'autre côté de la route se sont approchés et ont exigé que je leur montre ma carte d'identité. Je leur ai répondu : “Mais vous n'êtes pas de la police. Pourquoi vous me demandez ça?” Puis, un vieil homme m'a giflée deux fois. Mon ami a essayé de l'empêcher de me frapper en lui saisissant le bras. C'est alors que le vieil homme s'est servi de son pied pour frapper mon ami.[…]
Parents Federation Members Breaking into the Hope Bus

Des membres de la Fédération des Parents font irruption dans le Bus de l'Espoir à Pusan, Corée du Sud. Photo sur Twitter de @oribal69, publiée sur Wiki Tree. (CC BY 2.0)

De nombreux tweets attestent des actions perpétrées par les membres de la Fédération lors de la manifestation de Pusan. Celui-ci [en coréen], de la journaliste Joo Jin-woo (@jinu20), soutient la thèse selon laquelle ce sont des manifestants occasionnels qui protestent pour se faire de l'argent plutôt que pour défendre leurs convictions politiques :

어버이연합 할아버지들 밤에도 선글라스와 모자를 쓰고 있습니다. 썬그라스 할아버지께 물었습니다. “밤인데 잘 보이세요?” “아니” “벗으세요?” “손자보면 쪽 팔리자나”

Ces grands-pères de la Fédération des Parents de Corée portent toujours des lunettes de soleil et des chapeaux, même la nuit. J'ai posé la question à l'un d'entre eux au sujet de ses lunettes. “Il fait noir maintenant. Comment pouvez-vous y voir quoi que ce soit avec ces lunettes?”. Il a répondu: “Non. Je n'y vois pas bien”. “Alors pourquoi ne pas les enlever?” ai-je demandé. Ce à quoi il a répondu: “Ce serait vraiment gênant si mes petits-enfants me voyaient faire ça”.

Comme la manifestation, commencée l'après-midi, s'est prolongée jusqu'au lendemain matin, les anciens ont fini par se sentir fatigués. L'utilisateur de Twitter @Gellila7 qui se présente comme un employé de bureau aimant la démocratie et la République de Corée, a tweeté [en coréen] :

[…] 80대 후반의 노인 회원 한 분이 새벽까지 자리를 지키시다 탈진, 희망버스 참가자들이 부축해 쉴 곳을 마련하고, 물도 넘기시게 도와드린 뒤 겨우 정신을 차렸다. “나 서울로 돌아가고 싶어” 결국 그 노인 회원은 희망버스를 타고 귀경하셨다.

[…] Comme la manifestation se prolongeait jusqu'au lendemain matin, un membre de la Fédération âgé de près de quatre-vingt dix ans qui était resté toute la nuit, a souffert d'une grave déshydratation. Les membres du Bus de l'Espoir l'ont fait s'asseoir et se reposer et lui ont fait boire de l'eau. Quand ce type s'est finalement relevé, ses premiers mots ont été “Je veux rentrer à Séoul”. Ce vieil homme est rentré à Séoul en prenant notre bus, le Bus de l'Espoir.

Le camp conservateur a confirmé [en coréen] que cet homme était rentré chez lui en prenant le Bus de l'Espoir et a commenté que cela ressemblait à un mauvais gag. Un autre utilisateur de Twitter Dmfwl5969 a publié deux photos qui révèlent que leurs actions ne reflètent pas leurs propos.      

Parents Federation member holding a placard, Image by Twitter user @ (CC BY 2.0)

Un membre de la Fédération des Parents portant une pancarte. Image Twitter de @ (CC BY 2.0)

La photo ci-dessus montre des membres brandissant une pancarte qui dit “(J'accuse) ces voyous contestataires du Bus de l'Espoir et leurs beuveries sur les routes”. Pourtant, la photo ci-dessous, prise quelques heures plus tard, montre des membres de la Fédération qui boivent de l'alcool et mangent aux côtés des manifestants.

Parents Federation members drinking alcohol, Image by @Dmfwl5969

Des membres de la Fédération des Parents consommant de l'alcool. Image de @Dmfwl5969

Un reportage coréen montre [en coréen] que le traumatisme de la guerre de Corée, la famine connue jadis et la Peur rouge [peur du communisme] hante toujours les membres de la Fédération des Parents. Ce reportage reproche ensuite au gouvernement de ne pas faire suffisamment pour les citoyens âgés, en matière d'aide sociale et d'éducation.

L'internaute Stuck estime [en coréen] que ces vieilles personnes pauvres et sans instruction sont vulnérables aux manipulations politiques.

개인적으로 저 노인들은 노인복지, 평생교육, 노인참여 등과 같은 제대로 된 정책이 없어 휘둘리게 된 또다른 사회적 피해자가 아닌가 싶습니다.

Personnellement, je crois que ces gens sont des victimes manipulées (par le pouvoir politique), car ils ne bénéficient pas d'une protection sociale et d'une éducation convenable, leur permettant d'améliorer leur contribution à la société.

Quelles que soient leurs raisons, des Coréens sont encore furieux de la violence de ce groupe et s'inquiètent de ce que la Fédération ne ternisse l'aspect positif du mot “parents”. Plusieurs utilisateurs de Twitter ont lancé la Nouvelle Fédération des Parents [en coréen], une communauté en ligne qui rassemble des parents progressistes.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site