Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Monde arabe : Regarder Londres “brûler” sur les médias sociaux

Les utilisateurs de Twitter dans le monde arabe partagent leurs points de vue sur les émeutes actuelles en Grande Bretagne, qui ont commencé il y a trois jours quand la police de Tottenham, dans le nord de Londres, a tué le jeune Mark Duggan, âgé de 29 ans. Ils font remarquer qu’il n’y a pas de liens entre ces émeutes et les révolutions actuelles dans le monde arabe et beaucoup désapprouvent les troubles et le vandalisme des casseurs aux quatre coins du Royaume Uni.

Une voiture incendiée à Hackney, Londres. Photo Julio Etchart © Copyright Demotix (08/08/11)

 

D’autres sont simplement tristes de voir la situation se détériorer et restent informés des derniers développements au travers des réseaux sociaux qui, une fois de plus, rivalisent avec les médias traditionnels dans la course à l’information.

Les réseaux sociaux ont joué un rôle important durant les révolutions arabes, qui ont commencé en Tunisie, et continuent d’alimenter l’espoir de liberté et de démocratie dans la région en attisant manifestations et soulèvements révolutions en Egypte, Libye, au Yémen, à Bahreïn et en Syrie ainsi qu'en Jordanie et au Maroc.

A propos des pays qui émettent des mises en garde pour les voyageurs se rendant en Grande Bretagne, Mishaal Al Gergawi, des Émirats arabes unis, tweete :

@algergawi : Ça doit faire drôle aux Londoniens de lire des avertissements pour les voyageurs concernant la Grande Bretagne, émanant de pays étrangers. Normalement c’est plutôt le contraire.

Hisham Almiraat, Marocain, s'inquiète et estime que que ces émeutes  détournent l'attention des faits qui comptent vraiment :

@Hisham_G: Les émeutiers de Londres sont méprisables, ne serait-ce que parce qu'ils détournent l’attention des médias de ce qui est vraiment important comme la Syrie, La Libye ou encore le Yémen.

De Bahreïn, Mouna Fakhroo nous renvoie à nos souvenirs d’enfance avec cette boutade :

@MunaFakhroo: Ce moment étrange quand vous entrez dans la voiture et que le disque de chansons pour les enfants, dans le lecteur de CD, joue London is burning.

A Dubaï, dans les Émirats arabes unis, Huda Serhan est consternée :

@Hudz: Que les gens détruisent leur belle ville, de leur propre initiative, me dépasse.

Khaled, d’Arabie saoudite, ajoute :

@khaled: J’ai remarqué que Youtube a supprimé certaines vidéos au motif qu’elles étaient “contraires aux conditions d’utilisation”. Certains comptes ont même été fermés. Censure ?

Iyade El-Baghdadi des Émirats arabes unis demande :

@iyad_elbaghdadi: Peut-on comparer avec les émeutes de 2005 en France ? Bonne ou mauvaise comparaison ?

@iyad_elbaghdadi : Est-ce qu’on peut faire un comparaison entre ces émeutes et celles des années 1980 ? Toutes les personnes que j’interroge me disent que c’est pire.

De Dubaï, Mara Mostafa  s’inquiète pour ses amis et sa famille en Grande Bretagne :

@MaraDXB : Je prie pour que mes amis et ma famille aillent bien en GB

Muhammed Ali, de Dubaï lui aussi, partage les mêmes sentiments :

@MaliZomg : Je suis très en COLÈRE à cause des émeutes de Londres, mais franchement, tout ce qui m'importe, c'est la sécurité de ma famille et de tous les innocents. Qu'Allah les protège.

Muntajib, d’Arabie Saoudite, exprime d’autres préoccupations :

@Muntajib: Je me demande ce qui va se passer pour l’#Arabsupercars de Londres avec les #londonriots

Les préoccupations de Muntajib s'expliquent par le fait que chaque été, de riches Arabes envoient leurs luxueuses voitures à Londres afin de parader avec.

Mohamed Alabdulkarim, des Émirats arabes unis, propose une autre plaisanterie :

@mohamed_NA : Je sais que ce n’est pas le moment de plaisanter mais ce serait drôle de voir la reine Elizabeth s’enfuir en Arabie Saoudite !

L’Arabie Saoudite a offert l'asile au dictateur tunisien Ben Ali lorsqu’il s'est enfui, et le président du Yémen Ali Abdulla Saleh y est actuellement soigné.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site