Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mexique : Célébration du centenaire de la naissance de Cantinflas

Ce mois d'août, le Mexique fête le centenaire [en anglais] de la naissance du comédien Mario Moreno, plus connu sous le nom de Cantinflas. Au Mexique et dans toute l'Amérique latine, Cantinflas est considéré comme un grand acteur et l'un des comédiens les plus admirés du Mexique. Au fil des générations, enfants et adultes ont ri ensemble devant ses films, ses émissions télévisées et ses sketchs. Il fut un jour baptisé “meilleur comédien en vie” par le comédien américain Charles Chaplin en personne.

Cantinflas représentait les plus pauvres du Mexique. Il était capable d'attirer l'attention sur le contraste entre pauvres et riches et ce d'une façon unique. Même s'il n'est plus de ce monde, c'est ce qu'il continue de faire grâce à ses films.

Sur Cuéntame, le blogueur Axel Caballero débute son article en évoquant l'importance de Cantinflas dans ses souvenirs d'enfance.

Je me souviens avoir grandi en regardant de vieux films de Cantinflas. Ils étaient  si innocents, si drôles mais si poignants à la fois. Ils contenaient tous un message : il s'agissait d'un commentaire social sur la lutte des classes et les disparités économiques dans un pays où tout cela est souvent passé sous silence. Cantinflas était un symbole:  avec son double langage, son humilité, sa chaleur et surtout son sens de l'humour, il représentait un pays tout entier.

Sur El Antagonista le blogueur SotoHoyos évoque l'importance de célébrer [en espagnol] l'anniversaire de Cantinflas :

En estos momentos donde se dejó de entender -eso pareciera- que el humor es la expresión más elevada de la inconformidad y la tristeza, vale la pena rendir un pequeño homenaje a Cantinflas en la celebración de los 100 años de su nacimiento. Un homenaje a  uno de los grandes humoristas de Latinoamérica, que con una capacidad histróinica admirable, logró reflejar, reflexionar, analizar y pensar, sobre los más variados temas, de la cultura mexicana, la latina, la mundial.

De nos jours, alors que nous avons cessé de comprendre que l'humour est la forme d'expression la plus noble du mécontentement et de la tristesse, il est important de rendre un petit hommage à Cantinflas en fêtant le centenaire de sa naissance. Un hommage à l'un des plus grands comédiens d'Amérique latine qui possédait un talent admirable et parvenait à analyser des thèmes très variés  de la culture mexicaine, latino-américaine et mondiale.

Des fans fêtent l'anniversaire de Cantinflas. Image Flickr de Globovision (CC BY-NC 2.0)

Sur La Plaza, le blog du Los Angeles Times, Ken Ellingwood mentionne [en anglais] les évènements culturels se déroulant au Mexique :

Le pays, qui aurait bien besoin de rire, profite de cette occasion pour célébrer durant un mois son influence sur le cinéma et la culture mexicaines.

Jusqu'à la fin du mois d'août, le regretté acteur comique […] fera l'objet d'expositions, de rétrospectives cinématographiques, de débats [en espagnol] et même d'une danse en son honneur. Le long de l'ombragé Paseo de la Reforma, une exposition en plein air de photos en noir et blanc agrandies et d'affiches de films en couleur donne une idée de la manière dont Cantinflas a contribué à créer l'âge d'or du film mexicain.

Michael Lopez de Tr3s décrit également la façon dont les Mexicains rendent hommage au comédien [en anglais] :

Bien que Cantinflas nous ait quittés il y a près de 20 ans, son influence est toujours présente. A Mexico, un imposant musée en plein air qui rassemble ses photos et peintures orne les rues où la circulation est dense. Son étoile sur le Walk of Fame de Hollywood bénéficie également du traitement royal réservé aux centièmes anniversaires : des fleurs, des cartes et des photos souvenirs qui n'en finissent plus d'être prises.

Cantinflas reste une star du peuple. Ses personnages reflétaient toujours les opprimés, ce dont l'acteur lui-même se targuait. Même s'il pouvait se mêler à la famille royale, Cantinflas n'a jamais perdu son esprit pragmatique.

Dans le même article, il évoque l'importance de Cantinflas [en anglais] sur d'autres continents:

Et n'allez pas croire que la présence de Cantinflas ne se faisait ressentir qu'en Amérique latine. Partout en Europe, les journaux publient des articles sur le comédien légendaire, allant jusqu'à le surnommer le “Groucho Marx” du Mexique.

Hormis sa célébrité à l'écran, on doit à Cantinflas quelques modifications argotiques de la langue espagnole telles que le verbe “Cantinflear” qui signifie parler beaucoup sans rien dire de profond.

Sur YouTube, la version anglaise d'AlJazeera a retransmis une vidéo sur Cantinflas et sur les commémorations qui se déroulent au Mexique, et TeleSur a diffusé une version sous-titrée en anglais de leur reportage sur le centième anniversaire du comédien.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site