Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Mehdi Khazali libéré après 25 jours de grève de la faim

Le Dr. Mehdi Khazali [en farsi], blogueur et éditeur iranien, fils de l'Ayatollah Khazali, éminent chef religieux d'extrême droite et membre du Conseil des Gardiens de la Constitution [en français], a été libéré sous caution le dimanche 14 août 2011, après une grève de la faim de 25 jours. Le blogueur, détenu depuis le 18 juillet dernier [en français], avait élevé la voix contre le gouvernement iranien au cours de ces deux dernières années et c'est la troisième fois qu'il est en fait arrêté durant cette période. Plusieurs blogueurs iraniens ont commenté la libération de Khazali ainsi que la grève de faim qui a précédé cette mise en liberté conditionnelle.

Dans son premier billet, à l'issue de sa libération, Khazali cite l'imam vénéré Ja'far al-Sadiq, qui dit [en farsi]: “Un croyant est plus fort qu'une barre de fer et il peut être tué, ressuscité puis tué de nouveau. Ceci n'altérera rien à ses croyances.”

Basiji Sabz salue [en farsi] la libération de Khazali : “Louons Dieu. Espérons de même pour d'autres innocents prisonniers, notamment Mir Hossein Moussavi [en français], initiateur du mouvement vert”.

Khorshid Neshan écrit [en farsi] :

Nous ignorons pourquoi Mehdi Khazali a été arrêté ou comment ils ont accepté sa caution. Il a cité un Hadit dans son premier billet à l'issue de sa sortie de prison. Il devrait réaliser que s'il entrait en compétition religieuse avec le régime, il en sortirait perdant. J'aimerais qu'il garde ses sentiments et ses croyances religieuses pour lui même.

Plusieurs blogueurs avaient exprimé leur inquiétude quant à l'état de santé de Mehdi Khazali [en anglais] durant sa détention et ont fait part de leur soutien dans leurs billets.

Sedaye Azadi avait écrit [en farsi] :

Mehdi Khazali est en prison depuis plus de 20 jours et il observe une grève de faim. Ceci prouve qu'il est du côté du peuple. Vous souciez-vous de sa grève de faim? Vous souciez-vous du sort des chefs du mouvement vert, Mehid Karoubi et Mir Hussein Mousavi, qui sont aux arrêts domiciliaires ? Si vous ne vous en fichez pas, alors vous manquez d'humanité … Vous demandez-vous pourquoi votre enfant est arrêté pour avoir avoir pris part à une bataille d'eau [en français] ? Parce qu'il n'y a pas de liberté. Pourquoi n'y a t-il pas de liberté ? parce que vous ne luttez pas pour.

MehrdadIrani avait signalé [en farsi] que Mehdi Khazali avait été transféré à la section 350 de la prison d'Evin et que son fils l'aurait vu en train d'être battu au moment de son arrestation. D'autres témoins indiquaient qu'il avait été blessé au cou.

Charkh o Falk a exhorté [farsi] d'autres blogueurs à soutenir Mehdi, et non à attendre sa mort. “Une action des blogueurs peut forcer le régime à satisfaire les conditions nécessaires afin que Mehdi mette un terme à sa grève de faim,” écrivait-il.

Agahi ta Rahayi loue [en farsi] la résistance de Mehdi Khazali et rajoute que cela prouve qu'il est un homme de parole.

Quoi d'autre pourrait-il nous arriver, pour nous réveiller ? Certains se demandent pourquoi l'Egypte peut, alors que l'Iran a échoué[à évincer son gouvernement] … Certains disent, patience, une nouvelle aube va bientôt apparaître, mais au Pôle nord, cela peut prendre 6 mois avant d'arriver.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site