Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Libye : Commentaires sur la défection d'Abdessalam Jalloud, ex bras droit de Kadhafi

Ce billet fait partie de notre dossier central en anglais sur le soulèvement en Libye en 2011.

La fuite de l'ancien numéro deux du régime libyen, Abdessalam Jalloud [en anglais]  vers l’Italie, à bord d’un avion maltais, via la Tunisie – confirmée par le gouvernement tunisien-  a signifié aux yeux de beaucoup  la fin de Mouamar Kadhafi. Pour certains, c'est un criminel du régime libyen qui doit répondre de ses actes devant la justice. D'autres saluent sa défection et rappellent qu'il avait déjà tenté de s’opposer à Mouamar Kadhafi.  Ci-dessous, des exemples des discussions qui se sont tenues sur Twitter.

Libyans in Tunis celebrate the "Beginning of the End". Image by Sghaier khaled, copyright Demotix (22/08/2011).

Des Libyens de Tunis célèbrent le "début de la fin".Photo Sghaier khaled, copyright Demotix (22/08/2011).

Nour, un internaute palestinien (@nourj48) s'indigne  :

 

@nourj48: Vraiment, #Jalloud? Alors maintenant, #Kadhafi a trahi le peuple ? Où était ta loyauté au peuple durant les 42 dernières années ? Brûle en enfer.

Asma Magariaf (@LibyanBentBladi) avance qu'Abdessalam Jalloud pourrait travailler pour Mouamar Kadhafi depuis l’Italie :

@LibyanBentBladi : Moins de 24 h après sa démission, Jalloud est déjà hors de Libye. Est-il trop dangereux pour lui de rester ou est-il plus utile depuis l’étranger ?

Fadwa El-Gallal (@Douuu) fait la comparaison entre Jalloud et le Conseil national de transition libyen  :

@Douuu: Jalloud a lâché Kadhafi en 1987, alors que de nombreux membres du CNT ont fait dissidence cette année, s'ils sont vos héros, je suppose qu'il en est un lui aussi !

Hancker (@hankerton) considère que ce changement de camp est arrivé trop tard :

@hankerton: Un petit peu trop tard #jalloud. Maintenant, c'est “notre” révolution ?! Tu es inutile maintenant. Tu seras jugé comme les autres.

Maimuna Aghliw (@fcukruna) rappelle le parcours de Jalloud :

@fcukruna: Jalloud a été en fait aux arrêts domiciliaires pendant plusieurs années.

D'autres ont commenté sur Twitter son interview sur Al-Jazeera et son comportement :

@libya_Horra: Oh mon dieu, vous avez vu ce que  #jalloud a fait.. Il a dégrafé son micro après avoir dit ce qu'il voulait dire. Un con est pour toujours un con.

Libya 7orra (@libya_Horra) a aussi commenté cet interview :

@libya_Horra: Jalloud disait que tout Tripoli devrait se rassembler pour résister, alors, pourquoi tu t'es cassé…Tu aurais du rester à Tripoli et te battre.

Muham Marc Sugiono (@Lokaltermin) est sarcastique :

@Lokaltermin: Si vous voulez faire carrière dans la politique en Libye, soyez excentrique. Le prochain président devrait porter un tutu rose et danser en glapissant.

Pour Henry Smith (@TH_Smith)  la défection de Jalloud est accessoire dans la révolution libyenne:

@TH_Smith: l’ importance de la défection de Jalloud est survendue. Les défections dans l'armée sont la clé de tout.

Alaa (@ehkayy) est plus indulgent pour Abdessalem Jalloud  :

@ehkayy: Contrairement à ce que d'autres pensent, je crois qu'il est sincère et qu'il a dit des choses qu'il voulait exprimer depuis longtemps.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site