Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Brésil : La mobilisation mondiale contre Belo Monte en photos et vidéos

Cet article fait partie des dossiers spéciaux de Global Voices Amazonie et Peuples indigènes

Du 19 au 22 août 2011, une mobilsation mondiale contre la construction du barrage de Belo Monte a eu lieu dans diverses villes du Brésil et du reste du monde. Bien que sa construction ait été initiée [en anglais], un nombre important de citoyens se sont mobilisés sur Internet et dans les rues, pour défendre les peuples autochtones de la région du fleuve Xingu, dans l'Etat brésilien du Pará, mais aussi pour la cause environnementale. Cet article présente les nombreuses photographies et vidéos de ce mouvement contestataire.

São Paulo, la plus grande ville du Brésil, a été le théâtre de la plus importante manifestation. Elle s'est déroulée dans l'avenue Paulista en présence des membres de communautés indigènes affectées par la construction de ce barrage. Raphael Tsavkko, rédacteur pour Global Voices, était également à cette marche de São Paulo. Il a twitté (@Tsvakko) ses impressions et photographié l’événement :

"Xingu Vivo - Belo Monte Não!" - Foto de Raphael Tsavkko no Flickr, publicada com permissão. “Que vive le Xingu – Non au Belo Monte” – Photo de Raphael Tsavkko sur Flickr, publiée avec accord de l'auteur.

 

Les manifestants échauffés de São Paulo et quelques indigènes ont incendié une poupée nommée “Dilma”, [d'après la présidente brésilienne Dilma Rousseff] :

Manifestantes marcham e queimam uma efígie em protesto contra a construção da usina de Belo Monte. Sao Paulo, Brasil. Foto de Cris Faga, copyright Demotix (20-08-2011)Manifestants brûlant l'effigie pour protester contre la construction du barrage. São Paulo, Brésil. Photographie de Cris Faga, copyright Demotix (20-08-2011)

Le Movimento Brasil pela Vida nas Florestas (Mouvement Brésil pour la vie des forêts) a publié sur son blog [en portugais] deux liens d'albums photos sur la manifestation : le Flickr de Luanda Francine et le Picasa de Verena Glass.

Selon les estimations de la police, au moins 800 personnes ont pris part à la manifestation de São Paulo. Découvrez une vidéo de la manifestation postée sur le site YouTube par Dhirak:

Le site d'information Rede Brasil Atual a couvert [en portugais] la manifestation de Belém, capitale de l'Etat du Pará, dans le nord du Brésil, où est prévue le chantier de Belo Monte. Regardez ici les photos de Danilo Ramos de la marche, passant par le célèbre Mercado Ver-o-Peso (un marché) et par le centre historique de la ville.

À Altamira, dans la ville qui va accueillir le barrage, la manifestation s'est déroulée la veille. Karen Hoffman a publié sur sa page Flickr 15 photographies de l’événement.

La manifestation de Fortaleza, dans l'Etat du Ceará, a pris place dans les rues commerçantes du centre-ville. Avec force pancartes et slogans, les personnes présentes se sont dressées contre l'usine de Belo Monte mais également contre le projet du nouveau Code Forestier.

La marche à Fortaleza, Brésil. Photographie de l'auteur.

À Brasília, capitale du pays, les manifestants dansaient et adressaient des louanges à la forêt, tout en siégeant à proximité des ministères du gouvernement fédéral. Regardez la vidéo publiée par FSPompeo2:

Le 22 août, une nouvelle manifestation a eu lieu à Rio de Janeiro, en face du siège de la Banque Nationale du Développement (BNDES), annoncée sur le site de l'organisation Xingu Vivo [en portugais], pour demander que le gouvernement ne fasse pas usage des fonds publics pour financer la construction du barrage.

Pensée locale, protestation mondiale

Le 22 août, Journée internationale pour la défense de l'Amazonie (article en anglais), les manifestations se sont véritablement généralisées. L'organisation internationale Survival, dédiée à la protection des peuples indigènes, a publié un article (en anglais) avec des photos de nombreuses villes dans le monde, comme ici à Londres:

"Dezenas de pessoas se manifestaram contra a usina de Belo Monte em frente à Embaixada brasileira em Londres hoje (22 de agosto)." Imagem © Survival“Des dizaines de personnes se sont rassemblées en face de l'ambassade du Brésil à Londres, le 22 août.” Image © Survival

L'organisation Xingu Vivo a diffusé sur son Twitter une vidéo du mouvement à Paris, en France:

Aux États-Unis, des activistes basés à San Francisco ont aussi fait entendre leurs voix :

Protesto em frente ao Consulado brasileiro em Sao Francisco, E.U.A. Foto de International Rivers no Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)Manifestants en face du Consulat du Brésil à San Francisco, USA. Photographie International Rivers, Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)
Protesto em frente ao Consulado brasileiro em Sao Francisco, E.U.A. Foto de International Rivers no Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)Floraison de pancartes devant le consulat, San Francisco, USA. Photographie International Rivers, Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

Au Mexique, un groupe itinérant d'activistes pour “l'eau et la paix” (#CaravanaTemaca) manifeste (en espagnol) à Guadalajara en face du consulat. “En solidarité avec la journée de lutte contre le Belo Monte” et avec l'intention d'adresser une pétition [en espagnol) “exigeant le respect pour les droits humains et des peuples menacés” :

Foto de Sididh / Prodh (Sistema integral de Información en Derechos Humanos del Centro Prodh) no Twitpic (@Sididh).Photographie de Sididh / Prodh sur Twitpic (@Sididh).

 

Cet article fait partie des dossiers spéciaux de Global Voices Amazonie et Peuples indigènes

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site