Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Malaisie : “Génération 709″ exige des réformes politiques

Dans la continuité du rassemblement Bersih du 9 juillet dernier [lien en anglais], un groupe de jeunes Malaisiens se présentant sous le nom de ‘Génération 709′ se propose maintenant de continuer à revendiquer des élections libres et transparentes.

L'organisateur de Génération 709, Lee Khai Loon, écrit sur Malaysia Today :

709, c'est la mémoire collective de personnes, toutes origines ethniques confondues, qui sont unies pour marquer l'histoire de la Malaisie. Génération 709 est une plateforme rassemblant des jeunes qui s'intéressent à la politique, aux libertés individuelles et à la bonne gouvernance. Suite à la marche historique du 9 juillet, nous avons convergé vers un objectif commun : la construction de notre démocratie.

Nous sommes une plateforme indépendante animée de principes éthiques et d'un esprit critique. Nous n'appartenons à aucun parti politique, nous n'avons aucunes ressources financières ; nous avons seulement la passion de l'idéalisme. Nous sommes convaincus que la démocratie ne tombe pas du ciel, que sa matérialisation passe par un long cheminement. En tant que génération du changement social, nous avons la responsabilité et le devoir d'en être à l'avant-garde.

Nous croyons au pouvoir de l'unité d'une jeunesse aux origines ethniques variées qui ouvrira la porte à nombre d'autres jeunes pour participer à des œuvres sociales et défendre leurs droits. Cela fera émerger une nouvelle perspective parmi le rakyat (peuple), afin de lutter ensemble en faveur d'une Malaisie démocratique.

Il écrit également que le groupe a trois objectifs :

(1) Solidarité et soutien pour tous les prisonniers politiques arrêtés lors du rassemblement Bersih 2.0 et les victimes de la brutalité policière, revendiquer la libération immédiate de six leaders du mouvement social détenus sous le coup du décret de l'Etat d'urgence.

(2) Encourager un plus grand nombre de jeunes à se joindre à la lutte pour les réformes démocratiques, les libertés individuelles et la bonne gouvernance au travers de rassemblements pacifiques, de conférences de presse, de forums et d'activités créatives.

(3) Toucher une plus grande partie de la jeunesse par l'utilisation des médias sociaux comme relais de l'information.

Geronimo, qui écrit des États-Unis, soutient le changement en cours :

Avant “709”, cette génération n'avait jamais connu l'unité. Dans les années à venir, ces jeunes vont se pencher sur le passé et raconter à leurs enfants comment tout cela s'est produit. C'est ce qui nous a donné espoir, détermination et courage.

Jamais de toute notre vie nous n'avons vu la Malaisie ainsi. Comment s'y prendre pour enfin mettre à bas le spectre du 13 mai (1969) à jamais ? La réponse se trouve dans les événements du rassemblement Bersih 2.0 du 9 juillet. Cette génération n'a plus peur. Cette génération envisage un futur fait d'unité et de force.

Bryan Khoo, qui a participé au rassemblement, est du même avis :

Je n'ai aucun regret d'avoir participé à cette manifestation car je suis convaincu que la Malaisie est encore un pays où il fait bon vivre pour moi et pour la génération future. J'ai la ferme conviction que la Malaisie est toujours un beau pays et j'espère que d'autres amis vont pouvoir se rassembler pour créer un meilleur avenir pour la prochaine génération.

Le groupe a été très actif sur les réseaux sociaux et leur dernier effort en date est  ‘Kempen Balik Bersih Kampung’ (Opération retour au village natal pour faire le ménage), un programme destiné à impliquer les zones rurales en incitant les Malaisiens à rentrer dans leurs villages pour promouvoir les demandes de progrès dans le domaine de la démocratie et de la justice. Parmi leurs revendications figurent le besoin pour la Malaisie d'adopter un système bipartite et de réformer son appareil judiciaire. Ils militent aussi pour que les jeunes Malaisiens ayant le droit de vote s'inscrivent rapidement sur les listes électorales afin d'avoir leur mot à dire en matière de politique.

Sur Facebook, ils ont déjà engrangé plus de 3 000 ‘j'aime’ tandis que sur Twitter, ce nombre s'élève à peine à 300.

Dans cette mouvance, un groupe de Malaisiens vivant aux États-Unis ont eux aussi créé une branche américaine du groupe Génération 709 : ‘Generation 709 in the United States’ (Génération 709 aux Etats-Unis).

Xandeloras a également publié des photos et des vidéos du rassemblement Bersih.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site