Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les villages de Ségou prient pour la pluie

Les villages de Ségou ont fêté dans la joie la fin du mois de Ramadan, une double célébration, puisque, au bout d'un long mois de prières et d'attente, il a enfin plu sur cette région du Mali. Mêmes très tardives, les pluies ont été les bienvenues. La saison des pluies, “l'hivernage,”, est la période de l'année où les paysans sèment avant de cultiver. Sans eau en quantité suffisante, habituellement sous forme de pluies, il y a un risque que les récoltes souffrent. Ce thème a été développé par les nouveaux blogueurs du projet Ségou Villages Connection soutenu par Rising Voices.

Oumar Dembéle (@D1Oumar) de Cinzana Gare, interviewé dans cette série d'articles, a tweeté :

L'hivernage commence bien actuellement au Mali. Il pleut chaque jour.

Il a aussi fait part de ses craintes pour la saison dans ce tweet :

On dit que l'abondance des lianes en début d'hivernage n'est pas un bon signe.Elle peut provoquer selon la tradition la rareté de la pluie.

Un champ dans la région de Ségou. Photo : Blog Ségou Info

Ce qui paraissait une superstition s'est réalisé, confirmant les craintes d'Oumar. Bien sûr, le coordinateur du projet, Boukary Konaté, (@fasokan) a lui aussi publié une série de tweets sur le problème :

Les populations de certaines communes de Ségou veulent de la pluie maintenant. #villageinfos

Boukary ajoute que les paysans n'ont pas pu ensemencer leurs champs à cause de la rareté des pluies qui a particulièrement desséché le sol. Il décrit la situation dans un billet du blog Ségou Infos :

L’hivernage a commencé. La semence n’est pas finie et il ne pleut pas beaucoup encore. Voici deux semaines qu’il ne pleut pas dans certains villages de Ségou et cela inquiète beaucoup les populations. « Oui, le service de la météo nous dit de ne pas nous inquiéter, qu’il va pleuvoir jusqu’en novembre, d’accord, mais est-ce que c’est en novembre qu’on va semer. », disent certains paysans. Ils ajoutent que le sarclage peut peut-être attendre, mais la période des semences passe.Le sol est partout sec et pour cela, certains paysans restent à la maison à l’attente de la pluie, mais d’autres partent travailler le sol sec. C’est ce manque de pluie qui est à la UNE au village et chacun prie pour qu’il pleuve

Toute la première quinzaine d'août, il n'avait toujours pas plu, mais le 19 la crise a appartenu au passé. Boukary tweetait :

Il a plu dans la Région de Ségou aujourd'hui: 16 mm à Bamaoussobougou/Cinzana-Gare

Quelques jours après, il s'est mis à pleuvoir normalement. Yaya Coulibaly (@ycoulibaly), lui aussi interviewé dans le cadre de Rising Voices, constate, ravi, le 29 août :

après une semaine sans pluie les habitants de cinzana -Gare commence a sourire ce matin après 21mm de pluie

Rain Gauge in Bamoussobougou. Image from Ségou Infos blog

 

En conclusion, Modobo Traoré, un agriculteur de Bamoussobougou à Cinzana-Gare, envoie un relevé pluviométrique d'août, publié sur le blog Ségou Infos :

Lundi 25/07/2011 = 6 mm
– Mardi 26/07/2011 = 23 mm
– Samedi 30/07/2011 = 35 mm
– Jeudi 04/08/2011 = 5 mm
– Lundi 08/08/2011 = 3,5 mm
– Vendredi 12§08/2011 = 6,5 mm
– Dimache 14/08/2011 = 49 mm
– Mardi 16/08/2011 = 12 mm
– Vendredi 19/08/2011 = 16 mm
– Samedi 20/08/2011 = 10 mm
– Jeudi 226/08/2011 = 4,5 mm
– Lundi 29/08/2011 = 25 mm

L'esprit serein, les habitants des villages de Ségou ont pu célébrer l'Aïd en ayant le coeur à la fête.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site