Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pakistan : Briser les tabous avec Gawaahi

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) sont depuis longtemps perçues comme annonciatrices d’un changement mondial. Des chercheurs ont fait valoir le potentiel des TIC à promouvoir, en particulier, l'alphabétisation et la sensibilisation aux problèmes sociétaux. Un certain nombre de projets dans ces domaines ont, dans le monde, eu un réel impact prouvant ainsi que les TIC pourraient devenir très importantes.

Gawaahi (également sur Facebook) est l'un de ces projets visant à mettre en avant les voix les moins entendues de la société pakistanaise. Couplant les TIC et le militantisme social, deux militantes pakistanaises connues, Naveen Naqvi et Sana Saleem en sont à l’origine. Il s'agit essentiellement d'une collection de vidéos en ligne et d'histoires numériques qui promeuvent « l'autre histoire », les sujets auxquels les médias traditionnels ne s’intéressent pas ou auxquels ils consacrent peu de temps.

Naveen nous dit ce que Gawaahi met en avant :

Nous voulons raconter des histoires personnelles. Les enfants des rues de Karachi. Un paysan de Qambar Shahdad Kot. Une jeune femme qui, molestée à l'âge de huit ans, a survécu et nous le raconte. Une femme de l'intérieur du Penjab ayant réchappé d’une attaque à l'acide. Une femme déplacée suite à un glissement de terrain dans la vallée de Hunza. Voilà les histoires que vous trouverez sur Gawaahi.

Ce qui a débuté comme une petite aventure est en 2011 un phénomène des médias en ligne du Pakistan. Non seulement le projet a eu un impact national mais il a aussi fait la une des médias sociaux internationaux. Après seulement deux mois d’existence, Gawaahi a été nominé dans les catégories Meilleure campagne de militantisme social et Meilleur blog en anglais du prestigieux concours de la radio Deutsche Welle, les Best of  Blog Awards.

Un des aspects vraiment unique du portail est son traitement numérique des histoires racontées. La narration numérique existe depuis pas mal d’années mais a encore du mal à trouver une place dans la blogosphère pakistanaise. L'équipe de Gawaahi a mis en avant cette facette du militantisme en ligne en racontant plusieurs histoires sous forme numérique. Mehreen Kasana, qui y a beaucoup contribué, est une militante et blogueuse réputée pour ses dessins. Sur la page d'accueil de la chaine YouTube du projet, un récit numérique raconte comment une jeune fille a subi des années durant les assauts d’un ami de son père, qui ont cessé lorsqu’elle décida de prendre la parole.

La présentation de l'histoire et le parti-pris esthétique sont frappants. La chaine Youtube de Gawaahi héberge des dizaines d'autres vidéos : il s'agit d'histoires de femmes abusées, ou bien de tutoriels sur l'utilisation d'une caméra, ou encore  d'interviews avec des blogueurs ou des journalistes étrangers sur l'impact du militantisme social, particulièrement sous sa forme numérique.

Aujourd'hui, Gawaahi est une ONG homologuée. Le site officiel stipule qu'il « envisage de produire des témoignages vidéo sur des sévices et des campagnes de sensibilisation à la survie ».” Sur la possible importance du site, Naveen dit :

Nous espérons être une ressource utile pour les organismes donateurs, les ONG, les médias, les gouvernements dont le nôtre, les États donateurs et les organisations philanthropiques.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site