Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

États-Unis : “Occupons Wall Street” s'installe dans le cœur financier de New York

[liens en anglais] Une occupation pacifique a été organisée au cœur du quartier financier de New York par le groupe Occupy Wall Street (#occupywallstreet sur Twitter).  Le mouvement est soutenu par l'organisation canadienne AdBusters et le groupe de hackers Anonymous.  Inspirés par les manifestations qui s'organisent dans les villes arabes et européennes, ces jeunes veulent exprimer leur mécontentement devant la façon dont Wall Street, selon eux, contrôle la politique économique des États-Unis et en fait une “multinationales-cratie” qui laisse des milliers de personnes sans emplois.  Ce groupe occupe le parc Zucotti depuis le 17 septembre et s'attend à être rejoint par davantage de participants au cours des mois à venir.

Poster du mouvement.

Dans le parc, on trouve des musiciens, des secouristes, une bibliothèque improvisée et une équipe technologique armée entre autres d'ordinateurs.   Les manifestants ont aussi créé des posters avec des morceaux de carton sur lesquels ils expriment leurs opinions sur le capitalisme ainsi que leur opposition à l'exécution de Troy Davis.  Ces manifestants se sont regroupés sous le slogan : “Nous sommes les 99% qui ne toléreront pas la cupidité et la corruption des autres 1%.”

Photo de Sofía Gallisá. Publiée avec autorisation.

Sur le morceau de carton, les médias en ligne conseillés pour trouver des informations. Photo de Sofía Gallisá. Publiée avec autorisation.

Photo de Sofía Gallisá. Publiée avec autorisation.

 

 

 

 

 

Bien que ces manifestations aient été organisées sans créer beaucoup de nuisances, il y a eu des arrestations : selon les sites d'information, près de 80 arrestations ont eu lieu samedi 24 septembre, la plupart pour “trouble de l'ordre public” par des individus qui ont “gêné la circulation des personnes et des véhicules,” et résisté à leur arrestation et aux forces de l'ordre. Cela n'a pas empêché la manifestation des protestataires de s'étendre vers d'autres quartiers de la ville comme Union Square  au cœur de Manhattan. Bien que les médias traditionnels n'aient pas beaucoup couvert ces manifestations, l'information s'est répandue sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Youtube, Vimeo, Flickr).

Des personnalités américaines comme le professeur et philosophe Cornel West (@CornelWest) ont exprimé leur soutien via Twitter:

Courageuses personnes. La désobéissance civile fait parti du processus démocratique américain. #OccupyWallStreet http://ow.ly/6DNj1

Van Jones (@VanJones68), un activiste américain connu, a aussi exprimé sa solidarité avec les manifestants tout en critiquant les abus de la police :

Ces gens de Occupy Wall Street méritent notre sympathie. Mais la police ? WTF ? Regardez cette vidéo ! http://livestre.am/PlNN via @livestream

D'autres utilisateurs de Twitter, comme Michele Catalano (@inthefade), pensent que la manifestation est une contradiction en elle-même :

C'est mignon de voir ces jeunes de Occupy Wall Street tweeter leur combat contre le capitalisme sur leurs iPhones et leurs Droids. COMBATTEZ LE POUVOIR.

Au milieu de tout cela, Ricardo (@jrickymayo) voit d'autres contradiction dans les évènements de la nuit du 24 septembre [espagnol] :

y esto pasa en el pais mas [sic] libre Al menos 80 detenidos en Nueva York durante las protestas para ‘ocupar’ Wall Street http://bit.ly/onHB4C

et ça se passe dans le plus libre des pays. Au moins 80 personnes arrêtées à New York pendant les manifestations pour “occuper” Wall Street http://bit.ly/onHB4C

Ci-dessous, une vidéo de “Occupy Wall Street,” qui montre clairement l'intervention musclée des forces de l'ordre pour bloquer les manifestants :

 

 

 

 

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site