Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Peace & Sport : Le dialogue et la paix par le sport

Médaille de bronze lors des Jeux Olympiques de 1984, champion du monde de pentathlon moderne en 1987, Joël Bouzou est le fondateur et le président de Peace and Sport, l’organisation pour la paix par le sport, créée en 2007. Cette initiative mondiale veut contribuer à la construction d’une paix durable à travers le monde.

Burundi : le centre sportif Peace & Sport de Gihanga  - Photo Peace and Sport

Burundi : le centre sportif Peace & Sport de Gihanga – Photo Peace and Sport

Dans les pays dans lesquels elle intervient, l'organisation accompagne les acteurs locaux dans la conception et la mise en œuvre de leurs programmes pour la jeunesse vulnérable et au renforcement des structures sportives existantes et endommagées lors des conflits armés.

Au Burundi, par exemple, Peace & Sport finance la rénovation de terrains de sport, la fourniture  d’équipements et la formation d’animateurs socio‐sportifs. 300 enfants scolarisés ou déscolarisés de Gitegha, orphelins de guerre et enfants des rues des environs, sont formés à la pratique du football, de l’athlétisme, du karaté, du biathle (depuis 2008), du judo, du volleyball, du basketball et du petit tennis. Des événements inter communautaires pour la réconciliation et l'éducation ainsi que la promotion de la paix sont organisés.

Pascal, 16 ans, ancien réfugié et aspirant footballeur du centre de Gihanga
, est l'un de ces jeunes :

Le sport, ça m’aère la tête. Quand je joue au football, je dépense beaucoup d’énergie : du coup, je ne pense plus à la mort de mes proches, je m’enlève les pensées noires de l’esprit. Ça me tranquillise. En plus, grâce au football, je peux mieux discuter avec les autres enfants : j’apprends à les guider, sans les commander forcément, j’aime bien ça. »

En Côte d’Ivoire, pendant la période d'instabilité politique et les tensions inter-ethniques, début 2011, Peace & Sport intervenait et continue à le faire à Bouake, Abidjan (Marcory), Daloa, Man et Yamoussoukro, soutenant des ONG locales au bénéfice de près de 600 enfants avec des programmes socio‐éducatifs et d’insertion sociale (alphabétisation, santé, civisme)

Pourquoi avez-vous créé Peace & Sport ?

Joël Bouzou avec Nelson Mandela – Photo: site Peace & Sport

Joël Bouzou : J’ai créé Peace and Sport en 2007 car, étant moi-même médaillé olympique, je suis particulièrement sensible à la capacité du sport à fédérer par-delà les différences politiques, sociales, ethniques ou religieuses, souvent au cœur des conflits de la planète.

Dans quels pays intervenez-vous ?

JB : Nous avons accompagné ou coordonné la mise en place de programmes dans 7 pays : la Côte d’Ivoire, le Burundi, le Timor Leste, la ColombieHaïtiIsraël-Palestine et, plus récemment, la R. D. du Congo.

Dans quelle mesure pensez-vous avoir contribué à la paix ?

JB : Pour moi, la paix n’est pas un simple état de non-guerre : la paix s’enseigne, s’apprend et se transmet. Le sport est un instrument pédagogique reconnu. Il est facile à implanter, même sans infrastructures. Enseigné de manière structurée, il aide les jeunes vulnérables à reconstruire un équilibre personnel et des repères. Ils réapprennent l’envie de se perfectionner et de réussir. Ils redécouvrent le chemin de la solidarité, de la tolérance et le sentiment de fraternité. Ils apprennent à aller vers l’autre, à vaincre leurs préjugés et à dialoguer.

Peace & Sport, qui est placée sous le haut patronage du Prince Albert II de Monaco, anime aussi un club des Champions de la Paix, qui réunit 56 athlètes de très haut niveau, et décerne également des prix à des associations locales ou des événements sportifs, comme par exemple à l'Association Skateistan, qui enseigne le skate board à des filles et des garçons afghans.

Le 21 septembre, à l'occasion de la Journée Internationale de la Paix, les centres de jeunes de Peace & Sport, ont organisé une journée portes ouvertes exceptionnelle, afin de promouvoir les valeurs du sport.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site