Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Yémen : Vendredi de la Victoire pour la Syrie et le Yémen

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur la contestation au Yémen 2011.

Les insurgés tant en Syrie qu'au Yémen, qui se révoltent depuis des mois contre les provocations des despotes et la brutalité de leurs régimes, ont unifié l'appellation de leurs manifestations du Vendredi, en signe de solidarité. Le jour du “Vendredi de la victoire pour la Syrie et le Yémen,” les militants des deux pays ont coordonné leurs actions afin de partager non seulement la même appellation, mais aussi les mêmes banderoles, slogans, ainsi que leurs supports audio et vidéo.
En cette journée, ce sont des slogans déterminés de liberté pour tant la Syrie que le Yémen qui ont résonné tout au long de la 60ème rue de Sanaa.  (Vidéo mise en ligne par alabdulkadir)

A Taiz ce même vendredi, les manifestants ont scandé, en solidarité avec la Syrie “nous sacrifions notre âme et notre sang pour toi Syrie”. (Vidéos de taizcitynet)

Et aussi : “l'avenir est à la liberté, Ni Ali, ni Bashar, le temps des canailles est fini, vive le peuple arabe”.

Les manifestants de Hodeidah ont aussi scandé des slogans pour la liberté en Syrie et au Yémen et proclamé leur solidarité avec les insurgés de Dara'a. (Vidéo publiée par shababalhodeidah)

Passons en Syrie, à Tadmor, où les manifestants ont aussi scandé “Syrie et Yémen sont un.” (Vidéos publiées par SHAMSNN)

A Halab, ils ont repris un slogan yéménite “la mort plutôt que la honte”

Et la ville syrienne d'Idlib, les manifestants ont marqué leur solidarité avec le Yémen.

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur la contestation au Yémen 2011.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site