Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Zambie : La nomination d'un vice-président blanc provoque des réactions contrastées

Après le  faux pas du nouveau Président de la Zambie Michael Sata (la nomination à son cabinet de plus de députés que ne l'autorise la constitution, ce qui est largement passé inaperçu), c'est la polémique, pas tout à fait inattendue, sur la nomination de Guy Scott comme vice-président qui a provoqué un buzz en ligne. Guy Scott est un Zambien blanc.

M. Scott, le vice-président du Front patriotique (PF), le parti au pouvoir, a occupé un poste ministériel entre 1991 et 1995, comme ministre de l'Agriculture.

Zambia's new Vice President Guy Scott. Image from the ruling Patriotic Front website.

Le nouveau vice-président de la Zambie, Guy Scott. Photo : site internet du parti au pouvoir Front Patriotique.

Certains pays d'Afrique subsaharienne dont la Zambie, le Zimbabwe et l'Afrique du Sud ont eu des ministres  blancs ou d'origine asiatique comme ministres, mais aucun d'entre eux n'a occupé une position aussi élevée que la vice-présidence, qui est en Zambie la rampe de lancement pour la présidence. La Constitution prévoit qu'en cas de vacance du pouvoir par décès ou tout autre motif, c'est le  vice-président qui prend la relève à titre intérimaire jusqu'aux élections suivantes, qui doivent être tenues dans les 90 jours suivants.

La Constitution stipule également que seul un Zambien dont les deux parents sont nés en Zambie est qualifié pour occuper le poste de président, mais cette clause a été invalidée par la Cour suprême lors d'un jugement dans un procès opposant la Zambie au premier président du pays Kenneth Kaunda, qui a dirigé le pays pendant 27 ans, mais qui a été empêché de se représenter aux élections, après une modification de la constitution par son successeur. La Cour suprême a statué que la Zambie n'existait pas avant l'indépendance, où elle était connue comme Rhodésie du Nord.

Les blogueurs ont immédiatement pris d'assaut leurs claviers dès que la composition du cabinet du Président de Sata a été rendu publique :

@missbwalya se demande :

La Zambie est le seul pays africain avec un VP blanc. Me demande comment cela sera perçu par les militants “qui sont contre les blancs d'Afrique “.

Elle a déclaré en outre :

On s'en fout, Guy Scott est zambien. Un point c'est tout !

@Kamukwape a retweeté le même message sur Scott :

RT @zambiaelections: La Zambie a un vice-président blanc, et Sata a créé un nouveau ministère – Zambian watchdog : bit.ly/rm7A4a #bantuwatch

@yowela explique le sentiment général de nombreux Zambiens :

Dans notre Zambie, peu importe de quelle tribu ou de quelle race vous êtes. Tout ce qui importe est que vous soyez …(Zambien et nous nous entendons tous.  Et même au-delà de tout ça, lorsque des étrangers arrivent en Zambie, nous faisons en sorte qu'ils se sentent chez eux en Zambie : découvrons-la) fb.me /LgmODBzo fb.me/LgmODBzo

Sur la page Facebook  du groupe Zambian Peoples Pact (le Pacte du peuple zambien), qui soutient largement le PF et son candidat présidentiel, des questions, des commentaires et des plaisanteries ont été publiées sur la nomination du Dr Scott.

Dans un environnement politique où les fortunes politiques d'une personne dépendent de son origine ethnique, Mambo Phiri demande, pince-sans-rire  :

De quelle tribu est le Vice-président Guy Scott?

Chilapa Chanda a assigné M. Scott au groupe ethnique Bemba auquel appartient également le président Sata. On attribue à Scott l'invention du slogan du PF, “Donchi Kubeba” (Donchi, une déformation de l'expression anglaise “Don't” (Ne pas) et “Kubeba” qui signifie “dire”, un mot d'ordre aux sympathisants du parti de reprendre les arguments déversés par le MMD – maintenant dans l'opposition – sans dire pour qui ils voteraient) :

A tous ceux qui se plaignent qu'il y a trop de Bembas dans le cabinet, n'oubliez pas Guy Scott ! Un bonhomme Bemba blanc!

Sur le site  Zambian Watchdog (Chien de garde zambien), il y a eu des réactions diverses à la nomination de Guy Scott. Bullman avait ceci à dire:

Zambiens, vous êtes  bien drôles. Vous êtes prêts à arrêter quelqu'un sur des bases tribales et accepter d'autres dont l'origine est sur un autre continent. Ça ne fait que 47 ans. Dites-moi, y a-t-il un seul pays européen qui ait un leader d'origine africaine ? L'Amérique est un cas totalement différent car c'est un pays d'immigrants. Les propriétaires de la terre ont été balayés et c'est le même cas avec l'Australie.

Un lecteur du nom d'Integrity (Intégrité) explique :

Je pense que beaucoup de Zambiens sont fascinés par les personnes de race blanche ! Peu importe que ces personnes possèdent des qualifications ou non, il leur suffit simplement d'être blanches ! Les Zambiens pensent qu'ils le méritent par nature. Avec quelle facilité oublie-t-on que ses ancêtres étaient les vendeurs de nos grands-pères et les violeurs de nos grands-mères au nom du christianisme et de la civilisation. Les juifs ont-ils oublié l'holocauste, non, ils continuent même à exiger des réparations pour quelque chose qui s'est passé il y a des années.

Zambiens d'autre part, «nous avons besoin de montrer au monde que nous n'avons aucun préjugé». L'Amérique mérite Obama comme président noir parce que les noirs  sont la majorité. Les blancs constituent-ils un quelconque pourcentage en Zambie ? Quand le monde entier reconnait les réalisations et les progrès du peuple noir, nous, nous faisons les manchettes parce que nous nous mettons à l'écart de notre propre race.

Asher a défendu la nomination :

A ce que je comprends, vous choisissez une équipe en laquelle vous avez confiance et avec laquelle vous vous sentez à l'aise pour collaborer et c'est un droit qui revient au président aussi dans notre pays. Je tiens à féliciter le Président pour avoir eu le courage de choisir au -delà des attentes du peuple et de la couleur de la peau. A propos, les États-Unis ont un président noir et ce n'est pas un adjoint au Kenya!

Dans le quotidien Lusaka Times, Observer avait ceci à dire :

Dieu merci, Guy Scott est vice-président, cet homme a vu le PF traverser des temps difficiles et pour ma part je suis heureux de le voir maintenant obtenir le poste de VP. Je lui souhaite tout le bien possible.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site