Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bahreïn : Le Dr Ghassan Dhaif tweete son expérience de la prison

Ce billet fait partie de notre dossier spécial Bahreïn 2011 (en anglais).

[Liens en anglais] Le calvaire des médecins bahreïnis, dont 20 ont été condamnés à des peines allant de 5 à 15 ans de prison pour des chefs d'accusation qui seraient fictifs, continue de prendre de l'ampleur, malgré l'annonce par le pouvoir qu'ils seront rejugés par un tribunal civil.

A l'étranger, et en particulier en Irlande, les associations de médecins ont fait preuve de leur soutien et de leur solidarité envers les médecins bahreïnis en saluant leur courage et leur engagement et en prenant part à une grève de la faim il y a un mois afin d'exiger leur libération. L'un des faits notoires dans l'affaire des médecins est que nombre de ceux mis sur la sellette sont devenus actifs sur les réseaux sociaux, en partageant leur histoire sur Twitter : une histoire qui évoque sévices corporels, torture, harcèlement et insultes, que ce soit par la police ou même par certains membres de la famille royale.

Photo du profil du Dr. Ghassan Dhaif sur Twitter, où il figure avec sa femme le Dr. Zahra Sammak, leurs fille et deux fils.

Dans les tweets ci-dessous, le Dr Ghassan Dhaif (@ghassandhaif) tweete son histoire. Il est spécialiste de chirurgie orale et maxillofaciale au Ministère de la Santé, le premier à exercer cette spécialité à Bahreïn en 1995. Il a été condamné à quinze ans de prison tandis que son épouse le Dr Zahra Sammak (@Zahrasammak) a écopé de cinq ans. En tant que couple, leur histoire a attiré beaucoup d'attention et de compassion en particulier après qu'ils eurent exprimé la réaction de leurs enfants à l'annonce du jugement:

@ghassandhaif: Mes enfants m'ont demandé: Papa, tu vas en prison pour 15 ans et Maman pour 5 ans après ce que vous avez fait pour sauver des vies? J'ai fondu en larmes.

@ghassandhaif: Mes enfants m'ont dit: Papa, nous sommes fiers de toi et de maman car vous avez aimé les gens et les gens vous ont aimés. Nous vous attendrons tous les deux.

@ghassandhaif: Mes enfants: même si Maman et Papa vont en prison, vous ne serez pas seuls car le monde entier est avec vous. Tous les deux, nous serons en paix.

@ghassandhaif: Ma femme va en prison pour 5 ans et mes enfants vont être livrés à eux-mêmes sans autre justification que le fait que nous ayons aidé des personnes qui avaient besoin d'assistance médicale. Ce n'est pas juste, mon pays.

Torture

Il y a quelques jours, Dr Nada Dhaif révélait au Times qu'elle avait été torturée par la Princesse Nourah Al-Khalifa. Elle raconte qu'elle a été menacée de viol avec d'autres femmes. Le Dr Ghassan tweete son histoire de torture et décrit comment, lui aussi, a été l'objet de menaces de viol à l'encontre de sa femme et de sa fille.

@ghassandhaif: L'intensité de la torture auxquels les médecins ont été soumis dépasse l'imagination. Cela montrait l'esprit de haine et de revanche. Nous sommes tous handicapés à vie.

@ghassandhaif: Quand j'ai été examiné par un médecin américain, elle a été choquée d'apprendre que j'avais été torturé par le personnel médical de la clinique Al Qala ! Est-ce juste, je me demande ?

@ghassandhaif: J'ai été placé en isolement pendant 7 jours, debout, privé de sommeil et sans toilettes. J'ai été torturé pendant des heures par plusieurs personnes.

@ghassandhaif: On m'a intimidé en menaçant de violer ma femme et ma fille alors que j'étais censé recevoir un traitement médical à la clinique Al Qada ;

@ghassandhaif: Nous avons été torturés de la façon la plus abjecte qui soit pour nous forcer à signer la confession d'actes que nous n'avons jamais commis. Les médecins sont innocents, quel que soit l'angle sous lequel on examine la chose.

@ghassandhaif: J'ai été torturé par une femme de la famille royale, battu à plusieurs reprises et même à coups de poings sur le visage jusqu”à ce que je m'évanouisse.

@ghassandhaif: J'ai été mis KO par une femme qui m'a attaqué alors que j'entrais au CID. Je saignais de la bouche et du nez. Je me suis réveillé après qu'elle m'a donné un coup de poing sur la poitrine.

Pas sectaire

En parcourant les tweets du Dr. Dhaif, on se rend compte qu'il n'est pas un homme politique et que tout ce à quoi il aspirait était d'être un médecin pratiquant sa profession en paix et pour tous sans discrimination. Dans les tweets suivants, il s'adresse au Roi et rejette les accusations de sectarisme qui pèsent sur lui :

@ghassandhaif: Votre Majesté le Roi, n'est-il pas temps pour vous de sauver les vies de médecins innocents qui ont aidé le peuple et servi leur pays ?

@ghassandhaif: J'ai été profondément blessé par l'accusation portée contre moi selon laquelle j'aurais refusé de traiter nos frères sunnites. Mes patients sont à 70-75% sunnites !

@ghassandhaif: J'ai été condamné pour discrimination sectaire. J'ai traité des milliers de sunnites et de personnes de la famille royale pendant plus de 20 ans. N'est-ce pas ridicule ?

Témoigner de la vérité

L'un des aspects irritants de l'affaire des médecins, ce sont les témoignages de certains de leurs collègues qui les accusent de possession d'armes. Dans les tweets suivants, Dhaif évoque cette accusation et incite d'autres à rompre le silence :

@ghassandhaif: C'est terrible pour un médecin de poignarder dans le dos ses confrères.  Commentaire du Pr. Mc Cormack en réaction à l'affaire des médecins bahreïnis.

@ghassandhaif: L'administration du SMC a vu les médecins et les infirmiers porter assistance aux blessés et non se livrer à des actes contraires à leur profession. Il est injuste de les accuser.

@ghassandhaif: Les agents du Ministère de la Santé sont entrés dans l'Histoire pour avoir manqué à défendre les practiciens qui ont sauvé des vies pendant plus de 25 ans sans discrimination.

@ghassandhaif: Plus de 50 témoins ont témoigné devant la cour, niant toutes les accusations. Le juge en a eu marre et a dit que c'en était assez. Après cela, condamnation à 15 ans de prison.

@ghassandhaif: Dites la vérité : que tous les professionnels de la santé à Salmaniya ont traité des patients et aidé à sauver des vies et qu'ils ne sont pas des criminels.

Soutenez les médecins

Le Dr Ghassan Dhaif a été un bon porte-parole dans l'affaire des médecins bahreïnis. Il a parlé haut, dévoilant la vérité, et il a été actif à la fois dans les médias et sur les réseaux sociaux pour présenter sa version des faits. Dans les tweets suivants, l'aspect émotionnel de son combat nous est donné à voir ainsi que son besoin de soutien et de solidarité :

@ghassandhaif: Nous avons représenté Bahreïn sur la scène internationale et on nous a reconnus. Nous aimons notre pays et nous le défendrons à jamais.

@ghassandhaif: Les médecins sont des êtres humains avec leur lot d'émotions et de sentiments. Evidemment, ils ont été choqués par ces jugements injustes et cruels. Nous avons besoin de votre soutien !!!

@ghassandhaif: O mon peuple, ô mon pays, vous n'avez aucune idée à quel point je vous aime et je vous adore. Je veux vous aider par tous les moyens possibles jusqu'à ce que vous soyez satisfaits.

@ghassandhaif: Croyons-nous que demain sera meilleur qu'aujourd”hui ? O mon pays, combien nous t'avons aimé et servi et après tout cela, je vais en prison pour 15 ans ?

Ce billet fait partie de notre dossier spécial Bahreïn 2011 (en anglais).

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site