Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Caraïbes : hommage au génie de Steve Jobs

La nouvelle de la mort du co-fondateur d’Apple, Steve Jobs, hier, a amené les mordus d’informatique du monde entier à marquer une pause pour réfléchir et peut-être à considérer leurs Macs, iPods, iPhones et iPads avec davantage de respect que d’habitude. La disparition de ce leader visionnaire, qui a participé à la transformation non seulement de l'industrie informatique, mais aussi de la manière dont les consommateurs abordent l'univers du numérique et des communications, a laissé un énorme vide dans le monde des technologies.

Les blogueurs des Caraïbes en ont profité pour le remercier et pour évoquer le rôle que Jobs et l'entreprise qu'il a contribué à révolutionner a joué dans leur vie.

Le blogueur sur la littérature d’origine jamaïcaine Geoffrey Philp évoque son premier Apple IIe:

À l'époque, les choix se limitaient aux PC bruyants de Microsoft, aux Commodores et aux Ataris. J'ai choisi l'Apple IIe parce qu'il me plaisait. Il était facile d'utilisation et je n'avais pas à retenir des codes compliqués pour les commandes comme si j’étais diplômé de math-sup. Tout ce que j'avais à faire c‘était pointer le curseur, cliquer et commencer.

C'était aussi facile que ça. Steve jobs avait semblait-il créé un ordinateur juste pour moi. C'est en tout cas ce que je ressentais.

Il explique ensuite comment ce petit ordinateur avait fait bien plus que de faciliter sa vie professionnelle :

Au coeur des produits d'Apple se trouve le désir de communiquer et de mettre le plus possible nos sens en éveil. Et la complexité technique s’exprime toujours avec des appareils élégants et faciles d'utilisation qui suivent les contours intuitifs de nos esprits.

Steve jobs a transformé le langage binaire inaccessible en un langage humain que chacun d’entre nous peut comprendre.

Ceci a des implications pratiques dans notre monde. Si nous arrêtions de penser “seulement aux chiffres” mais plus à ce qu'ils signifient (leurs valeurs), alors nous pourrions voir les visages humains qui se cachent derrière notre taux de chômage de 9%: des frères et des sœurs qui cherchent du travail pour pouvoir nourrir leurs familles, pour garder un toit au dessus de leurs têtes, et maintenir leur dignité.

Steve jobs voulait nous faire réfléchir sur notre monde et sur les manières dont nous pouvons l'améliorer à travers notre expérience individuelle.

Merci Steve Jobs. Vous avez élargi les possibilités de ma vie et de celle de mes enfants.

Sur Translating Cuba, un site qui publie régulièrement les traductions en anglais de blogs cubains, Orlando Luis Pardo Lazo a rendu hommage au regretté PDG d’Apple dans un article intitulé “jobsless” où il fait remarquer:

L’activité quotidienne de TranslatingCuba.com et HemosOido.com est réalisée via un iMac et un Macbook.

Le blog Babalu a également apporté sa contribution:

Il y a très peu de gens en dehors de ma famille dont je peux dire qu’ils ont eu un effet positif sur moi. Un homme et sa vision singulière ont révolutionné non pas une seule mais plusieurs industries. Sa vision technologique était telle qu’à partir d’idées simples il a créé le premier PC, a élaboré un ordinateur avec une interface d’utilisateur graphique, a pratiquement inventé l’industrie de publication numérique ainsi qu’Adobe et Aldus, a modifié la manière dont nous écoutons de la musique, dont nous l’achetons et dont nous interagissons avec elle. Et il nous a donné le meilleur smartphone jamais conçu. Je suis assis ici, écrivant tout ceci sur un de ces ordinateurs, mon iMac et à côté, se trouvent mon iPhone, mon routeur Apple, mon iPad et mon iPod. Ils fonctionnent. Merci Steve.

L’article se poursuit:

Jobs était assurément un génie mais pas un génie du genre E=MC2. Il était de ces progressistes dont le travail de toute une vie, lorsqu’on le considère dans son intégralité, acquiert une importance dont peu peuvent se vanter, une importance qui confère une énergie positive et un bonheur à de nombreuses vies. Ma génération vient de perdre son idole.

Bracuta, depuis la République Dominicaine, déclare:

Vous avez changé la manière dont nous avons travaillé, écouté de la musique et parlé au téléphone. Vous avez changé notre monde à tellement d’égards qu’il est impossible d’en faire une description. Vous avez cru en vos rêves et vous nous avez fait rêver avec vous.

Bref, vous nous avez fait penser différemment.

Que Dieu vous protège, Steve.

Rick Lowe a également commenté sur Weblog Bahamas:

Vous avez laissé une marque indélébile sur ce monde et l’avez rendu meilleur pour des millions d’entre nous.

Plus au sud, dans l’archipel des Caraïbes, à Trinidad et Tobago, coffeewallah fait remarquer :

Dès le début, ce blog a toujours été écrit sur un ordinateur Apple, d’abord avec un Powerbook puis avec une succession de MacBook Pros. J’ai toujours eu des ordinateurs Mac, en fait je n’ai jamais été fan des PC.

Que vous l’ayez aimé ou non, que vous ayez ou non utilisé ses produits etc, nous avons perdu un visionnaire, ne vous y trompez pas. Depuis le retour de Jobs chez Apple, l’entreprise a systématiquement repoussé les frontières du possible pour créer des produits qui captivent et ce faisant, qui ont changé la face du monde.

Apple a inspiré de nombreuses personnes à continuer les recherches, à mettre le paquet. La barre est haute pour Tim Cook. En réalité, il se peut qu’Apple continue à très bien fonctionner mais ce ne sera plus jamais pareil.

CunningLinguist, mordu d’informatique originaire de Trinidad et Tobago et expert de longue date en Mac, ajoute:

SteveJobs est officiellement devenu mon patron en mai 2005 et ces six dernières années, de vendeur à temps partiel à assistant technique à temps plein, j’ai participé au lancement de quatre iPhones, deux iPads, trois systèmes d’exploitation et à la transition de PowerPC à Intel. J’ai initié les gens à des appareils qui ont changé leur vie, je les ai aidés à se remettre sur les rails lorsque leur objet préféré ne faisait pas tout à fait ce qu’ils attendaient de lui et je leur ai montré comment faire en sorte que leur ordinateur dure un peu plus longtemps.

Merci Steve Jobs de me donner à moi ainsi qu’à des dizaines de milliers de détaillants le pouvoir d’aider les gens du mieux possible. Vous ne nous avez pas recrutés individuellement mais votre vision nous a donné un espace où exister et je suis honoré de vous avoir eu comme leader audacieux.

Voilà les mots éloquents d’internautes des Caraïbes dont les existences – réelles et virtuelles – ont été transformées par Steve Jobs et ses produits innovants et faciles d’utilisation. Trini Like Salt est parvenu à résumer les sentiments éprouvés par la blogosphère régionale dans un post qui ne contenait rien d’autre qu’un titre. Jobs aurait sans doute apprécié sa simplicité:

iSad (iTriste)


Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site