Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : “Vous souvenez-vous de votre vie avant votre enlèvement ?”

A girl plays the violin at a train station in Beijing

Une petite mendiante joue du violon dans une gare de Pékin. Capture d'écran de la bande annonce du documentaire, tourné en novembre 2010

[Liens en anglais et en chinois] Si vous êtes déjà venu  dans une ville chinoise, vous  avez dû voir des enfants qui mendiaient ou jouaient des instruments de musique près des gares ou dans des rues passantes pour gagner de l'argent. Ce dont vous avez été témoins est la partie visible d'un problème grave et difficile en Chine : l'enlèvement et le commerce d'enfants.

Début 2009, les responsables de la sécurité publique en Chine ont mis en place une campagne anti-enlèvements. Fin 2010, les chiffres officiels (qui ne sont pas nécessairement fiables) ont montré que 9 165 cas de femmes et 5 900 cas d'enfants victimes de trafics d'êtres humains avaient été traités ; que 9 388 enfants et 17 746 femmes avaient été sauvés et que 3 573 bandes criminelles se livrant à des enlèvements avaient été démantelées.

Le nombre réel d'enfants enlevés est probablement beaucoup plus élevé que le nombre de ceux sauvés. Selon certaines estimations, pas moins de  70 000 enfants sont, chaque année, enlevés en Chine par des bandes.

Qu'est-ce qui motive ces enlèvements d'enfants ? En raison de la politique de l'enfant unique et des traditions chinoises qui font peser d'énormes pressions sur les familles pour qu'elles aient des fils, les enfants volés sont souvent vendus à de nouvelles familles. Par ailleurs, les filles enlevées sont, elles, souvent vendues dans des régions où les hommes célibataires sont en surnombre. Et de nombreuses autres sont vendues pour qu'elles se produisent dans la rue, mendient  ou se prostituent.

Raconter leur histoire

Ce problème des enlèvement d'enfants se trouve être le thème d'un prochain documentaire de Richard Custer, intitulé “Living with Dead Hearts : The Search for China's Kidnapped Children (Vivre, le cœur en deuil : à la recherche des enfants chinois kidnappés)”.

Richard Custer est un Américain qui s'intéresse beaucoup à la Chine. Il vit actuellement à Pékin et tient le blog ChinaGeeks qui a beaucoup de succès et offre tout à la fois des traductions et une analyse de la blogosphère chinoise. Pour son documentaire, Richard Custer veut aller au-delà des statistiques et des analyses. En se focalisant sur l'aspect personnel et émotionnel des histoires, il veut mettre de vrais visages sur ces problèmes sociaux.

A la fin de l'année dernière, Richard Custer a lancé un appel aux dons sur le site Kickstarter pour financer son documentaire. Grâce à la générosité de plus de 100 personnes, 8 500 dollars US ont été collectés et Richard Custer a, depuis, passé une grande partie de son temps libre à suivre, à interviewer et à filmer des enfants enlevés et des parents d'enfants enlevés.

Ce mois-ci, l'équipe de tournage a mis en ligne une première bande-annonce du film sur le site vimeo.com et un point sur l'avancement du projet :

Son but est de permettre aux spectateurs étrangers de s'identifier à ces hommes, ces femmes et ces enfants chinois après avoir vu le documentaire. Ils pourront y voir par exemple ce que ressentent les parents d'enfants enlevés face à des questions telles que :  “Quand avez-vous découvert que votre fille avait disparu ? Pourriez-vous nous en dire davantage sur le caractère et les loisirs de votre fille ?  Quelles méthodes avez-vous essayé pour la retrouver, à part le signalement de sa disparition à la police et à l'école ? Comment envisagez-vous de continuer vos recherches ?” Ou encore, ce que ressentent des adultes qui ont été des enfants enlevés :  “Vous souvenez-vous de votre vie avant votre enlèvement ? Vos “parents” actuels se rappellent-ils à qui vous avez été achetés ? Comment se sentent-ils maintenant par rapport à ça ?”

Si ce problème vous intéresse, vous pouvez suivre la progression du documentaire de Richard Custer sur le site qui lui est consacré www.livingwithdeadhearts.com, ou en apprendre davantage sur les enfants enlevés dans une rubrique spéciale du site ChinaGeeks.org. Si vous souhaitez soutenir cette cause, rendez-vous sur les sites des organisations caritatives chinoises Baby Come Home et Xinxing Aid, qui  apportent leur soutien de différentes façons aux enfants enlevés et aux enfants des rues.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site