Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Israël salue la libération annoncée de Gilad Shalit

[Liens en anglais et hébreu] Le 11 octobre 2011, le gouvernement israélien et la direction du Hamas ont confirmé la conclusion d'un accord conduiant à la libération du soldat [franco-]israélien Gilad Shalit en échange de 1.027 prisonniers palestiniens.

Depuis l'enlèvement de Gilad Shalit en 2006, parents, organes de médias israéliens et célébrités ont fait campagne pour sa libération. La nouvelle de l'accord a été saluée par la plupart des Israéliens, mais pas tous. Noam Sheizaf et Noa Yachot relatent sur +972 Mag :

Des manifestations de joie spontanées ont eu lieu à la tente de la famille Shalit à Jérusalem. Les contre-manifestants ont protesté à l'extérieur de la tente contre la libération de prisonniers palestiniens “avec du sang sur les mains” – façon de désigner ceux qui sont accusés de la mort d'Israéliens.

Thousands have marched in the streets of Jerusalem calling for the release of the soldier Gilad Shalit. Image by Yitzy Russek, copyright Demotix (08/07/2010).

Des milliers de personne ont défilé dans les rues de Jérusalem pour réclamer la libération du soldat Gilad Shalit. Photo Yitzy Russek, copyright Demotix (08/07/2010).

Les twittos israéliens ont aussi commenté l'identité de certains des prisonniers palestiniens ayant vocation à être libérés, qui ont été reconnus coupables d'exécution d'attentats terroristes ayant tué des Israéliens :

@Arspoeti:
מזכירים פה כבר שמות של משוחררים. אין שום ספק שמדובר באוסף נאה של חארות. האלטרנטיבה של להפוך אותו לרון ארד רעה יותר
On cite les noms de ceux qui seront libérés. Indubitablement, un bel assortiment de connards. [Mais] l'alternative de faire de lui [Gilad Shalit] un Ron Arad [un soldat israélien enlevé dans les années 1980 au Liban et maintenant présumé mort] est encore pire

D'autres ont débattu des conséquences de cette libération de prisonniers :

@Dubikan: שמח עבור גלעד שליט, חושש עבור החייל הבא שיחטף כדי לשחרר עוד אלף אסירים, ועבור האנשים שיפגעו בפיגועים אחרי ששוב הוכחנו שרק כח אנחנו מבינים
Je suis heureux pour Gilad Shalit, inquiet pour le prochain soldat qui sera enlevé pour libérer un autre millier de prisonniers, et pour ceux qui seront blessés dans des attentats quand nous aurons à nouveau fait la preuve que nous ne comprenons que la force.
@YGurvitz: מה יקרה למצב הרוח הציבורי, אחרי הרצח הראשון שיבצעו משוחררי עסקת שליט?
Quelle sera l'humeur de l'opinion après le premier meurtre commis par ceux qui ont été libérés dans l'échange Shalit ?

L'échange a été validé par le gouvernement israélien, avec seulement trois ministres ayant voté contre. Dahlia Scheindlin a expliqué sur +972 Mag les résultats du vote :

Selon mon estimation, le vote du gouvernement est un très bon indicateur de ce que ressent l'opinion en ce moment : 10% contre l'accord, et le reste – 90% pour.

La mobilisation publique pour Shalit a été massive. Il n'y a pratiquement pas eu un seul forum public important qui n'ait été exploité pour appeler à la libération de Shalit.

Le soutien de l'opinion à l'échange le fait passer en Israël pour une victoire du Premier Ministre Netanyahu, qui a saisi l'occasion pour envoyer un tweet triomphal :

@IsraeliPM: Je ramène #Gilad #Shalit à la maison !

La twittersphère israélienne ne s'en laisse pas conter pour autant.

@adigi: נתניהו: הספין הזה לא יעזור לך. כולם יזכרו שיכולת לאשר את אותה העסקה לשחרור שליט גם לפני שנתיים, ולחסוך לו מאות ימים בשבי
Netanyahu: cette présentation ne vous aidera pas. Chacun se souviendra que vous auriez pu approuver le même accord pour libérer Shalit il y a deux ans aussi, et lui épargner des centaines de jours de captivité.

De nombreux utilisateurs de Twitter voient dans l'échange de Gilat Shalit un stratagème pour faire remonter la popularité de M. Netanyahu, après le coup sévère que lui a infligé le mouvement de protestation pour la justice sociale du #j14 pendant l'été.

@nitayp: איזה רגע ישראלי מזוקק: התפטרות המתמחים והמחאה החברתית שנוגעות ישירות למיליונים יורדות מסדר היום בגלל חייל אחד שאנחנו בעצם לא מכירים.
Quel moment typiquement d'Israël : les départs dans la classe moyenne [qui proteste contre les bas salaires et la durée trop longue du travail] et la contestation sociale qui affecte les gens par millions perdent l'attention publique à cause d'un seul soldat que nous ne connaissons pas réellement.
@Zivpug: מה שחשוב עכשיו זה לא לתת לשקרניהו להפוך את שליט לנצחון שלו. כי זה לא. המסיבה צריכה להיות ברוטשילד, לא בקריה #J14 #shalit
L'important maintenant est de ne pas laisser Shekernyahu [un mot-valise composé de ‘menteur’ et du patronyme du Premier Ministre, un sobriquet critique dont il est communément affublé] faire de Shalit sa victoire. Car ce ne l'est pas. C'est dans l'avenue Rothschild [où ont commencé les cités de toile du mouvement de justice sociale], qu'il faudrait fêter, et non dans la Kirya [le complexe gouvernemental et militaire de Tel Aviv]. #j14 #Shalit
@Arspoeti: מקווה שגלעד יחזור בריא, כי אין רופאים
J'espère que Gilad rentre chez lui en bonne santé, car il n'y a pas de médecins [à cause de la fuite des profesions médicales]

Dans une twittersphère connue pour son cynisme et humour noir, quelques Israéliens ont saisi la nouvelle comme une occasion de plaisanteries :

@tsooff: גלעד שליט בראיון ראשון: החלום על האייפד 2 החזיק אותי
Gilad Shalit dans son premier entretien : c'est de rêver à l'iPad 2 qui m'a aidé à tenir.
@davidohayon: אביבה שליט: “גלעד לא יחזור אותו ילד ששלחנו” , מגדירה מחדש את המושג Buyer's remorse
Aviva Shalit [la mère de Gilad] : “Gilad ne nous revient pas le même enfant que nous avons envoyé”, nouvelle version du repentir du consommateur.

D'autres ont profité de l'accord d'échange de prisonniers pour critiquer la politique palestinienne du gouvernement israélien :

@vandersister: רק מזכירה לכולם שלא רק שחרור מחבלים הוא הסכנה לפיגועים, אלא גם העובדה שאין שום הידברות מדינית וכאלה. ג'אסט סיינג
Je rappelle juste à tout le monde que libérer les terroristes n'est pas la seule chose qui accroît les risques d'attentats terroristes, il y a aussi l'absence totale de négociations et le reste. Je dis seulement.

Eyal Niv a écrit un billet critique sur son blog, Vérité depuis la terre d'Israël [en hébreu] sur la politique d'Israël concernant Gaza :

רק דבר אחד לא ניסו. לעצור לרגע ולחשוב, למה בכלל מחזיקים אלפי אסירים פלסטינים בישראל, אם רובם אינם טרוריסטים, וכמה זה עולה למשלם המיסים, והאם זה לא מזמין אלימות בתביעה לצדק. …

ועכשיו שישוחרר, בשעה טובה, יש להוסיף ולשאול עוד – מה הלאה: האם עכשיו יוסרו ההגבלות? יפסיקו את הפגיעה בכלואים הפלסטינים בישראל? המצור? הבידוד מהגדה? הגבלות השיט? החקלאות? הייצוא והייבוא? היתרים לנסוע לחו”ל? לטיפול רפואי? ללימודים? הלוא שליט היה העילה כביכול. אולי צריך לחשוב מחדש: את מי משרת המצור – אותנו או את חמאס?

La seule chose qu'ils n'ont pas faite : s'arrêter une minute et réfléchir, pourquoi retenons-nous des milliers de Palestiniens prisonniers en Israël, si la plupart d'entre eux ne sont pas des terroristes, et combien cela coûte aux contribuables, et est-ce que cela incite à la violence [les enlèvements] par exigence de justice [la libération des prisonniers]. …

Et maintenant qu'il va être relâché, enfin, nous devons aussi demander, et ensuite ? Est-ce que les restrictions [sur Gaza] seront levées ? Cesseront-ils maintenant de punir les Palestiniens incarcérés en Israël ? Le siège [de Gaza] ? La coupure [de Gaza] d'avec la Cisjordanie ? Les restrictions à la pêche ? à l'agriculture ? aux exportations et importations ? aux autorisations de voyager à l'étranger ? [A l'autorisation] de se faire soigner ? [A l'autorisation] d'étudier [à l'étranger] ? Shalit, après tout, était le prétexte à tout cela. Nous devrions peut-être reconsidérer qui sert le siège -nous ou le Hamas ?

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site