Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Yémen : Démission de Saleh ? Improbable !

Ce billet fait partie de notre dossier central en anglais sur les manifestations au Yémen en 2011.

Après des mois de manifestations contre son règne de 33 ans, le Président du Yémen Ali Abdullah Saleh,a  déclaré lors d'un discours le samedi 8 octobre, devant la Chambre des représentants et l'Assemblée de la choura (consultative) diffusé sur la chaine de télévision d'État, qu'il démissionnera dans les prochains jours. Il a déclaré : “Je rejette le pouvoir et je continuerai à le rejeter, et je quitterai le pouvoir dans les prochains jours.”

Cependant, beaucoup y voit une nouvelle tactique, une étape, en attendant le rapport de l'émissaire des Nations Unies au Yémen, Jamal Ben Omar, qui le remettra au Conseil de Sécurité des Nations Unies mardi.

A Carlos Lattuf cartoon

Une caricature de Carlos Lattuf

Saleh a, plus d'une fois  dit qu'il démissionnerait et signerait l'initiative du Conseil de coopération du Golfe [en français] que beaucoup de Yéménites rejettent en fait. Il a perdu sa crédibilité , et pas seulement auprès des Yéménites.

Une vidéo très populaire qui reflète ce que beaucoup de Yéménites pensent de Saleh, a été postée en mai, et a été tweetée après son discours par un journaliste pigiste basé à Sanaa, @adammbaron :

Après les récents discours, il est probablement important de faire revivre ce bijou… http://www.youtube.com/watch?v=klxvHEKzqQM #katyperry #saleh #yemen

Voici plus de réactions sur Twitter.

@samwaddah: Dans son discours, #Saleh semblait stupide, menteur, hypocrite, ignorant & décevant. En d'autres mots, il était égal à lui-même! #Yemen #SalehBlaBla

@Yemen4Change: Franchement, je ne sais vraiment plus ce que veut dire “dans les prochains jours”! #Saleh #Yemen

@KhaledHammadi, un journaliste yéménite :

Les manifestants du Yémen ne font jamais attention aux discours du Président Saleh, qui promet de quitter le pouvoir dans quelques jours, parce qu'ils pensent que c'est juste une nouvelle manœuvre.

Et @SummerNasser commente :

Pour votre information: #Saleh a promis qu'il démissionnerait trois fois avant le discours d'hier. Menteur d'un jour, menteur pour toujours. #Yemen #Supportyemen

Le journaliste égyptien @RawyaRageh ajoute :

C'est extraordinaire le nombre de fois qu'Ali Abdullah #Saleh a promis de démissionner. Franchement. #Yemen

Beaucoup d'internautes disent que le discours de Saleh et le choix particulier de ces mots,  “qu'il va démissionner dans les prochains jours”, était une tentative pitoyable de voler la vedette et la couverture médiatique que savourait, à juste titre, la Yéménite Tawakkol Karman, qui a reçu le Prix Nobel de la paix.

@Dima_Khatib , un journaliste renommé et fervent supporter du Printemps Arabe et du Yémen a tweeté :

Quand un dictateur envie une courageuse et honorable révolutionnaire mère de 3 enfants, âgée de 32 ans… Attendez-vous à tout ! #YallaSaleh #YEMEN

@tota770 tweete :

Je ne crois pas en #Saleh, c'est un menteur, il veut juste attirer l'attention car il est jaloux de #Tawakul qui a  reçu le Prix Nobel de la paix:P

Voici la réaction de Mme Tawakul Karman à son discours, qui résume ce que beaucoup de manifestants pensent, tweetée par @NasserMaweri :

#TawakulKarman: Je veux dire à #Saleh, cette révolution est en train de gagner et elle gagnera, le Yémen sera toujours libre, comme il l'a toujours été. #Yemen

Ce billet fait partie de notre dossier central en anglais sur les manifestations au Yémen en 2011.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site