Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bhoutan : Le roi se marie et couronne la nouvelle reine

[Liens en anglais et en français] Le petit royaume himalayen du Bhoutan a reçu un cadeau royal : une nouvelle reine, Ashi Jetsun Pema, âgée de 21 ans. Le 13 octobre, le roi Jigme Khesar Namgyel Wangchuck, âgé de 31 ans, l'a  prise pour épouse et l'a couronnée au cours d'une cérémonie privée dans le Dzong Punakha, une forteresse du 16e siècle.

Il s'agissait d'un événement très attendu par les Bhoutanais qui commençaient à se demander quand leur roi célibataire, connu dans toute l'Asie du Sud pour sa beauté et pour son aimable caractère, finirait par se marier.

La joie des Bhoutanais a explosé sur la Twittersphère ainsi que sur Facebook et d'autres médias en ligne. Les internautes ont publié des hommages, leurs vœux de bonheur et des photos du couple royal. Certains sont même allés jusqu'à changer leur photo de profil, en la remplaçant par celle du couple royal.

Tshering Tashi, un élève de 11ème année au Lycée Punakha, a écrit ce compliment en tant que blogueur invité sur le site de Rikku Dhan Subba :

Au moment où j'ai appris la nouvelle,
J'ai vidé mon cœur et l'ai rempli de bonheur,
Car je ne pouvais m'empêcher d'être bouleversé,
Car je ne pouvais m'empêcher de ressentir une joie pure.

Le couple royal du Bhoutan. Photo du service de presse royal. Utilisée avec autorisation.

Au cours des semaines précédant le grand événement, un tremblement de terre de 6.9 sur l'échelle Richter a eu lieu le 18 septembre, causant des dégâts considérables à plusieurs monastères historiques et à environ 1200 habitations. Depuis ce jour, jusqu'au quatrième jour avant son mariage, le roi et sa fiancée ont fait le tour du pays pour se rendre compte des dégâts et assurer les Bhoutanais de leur soutien.

Le chargé de presse du roi,  Dorji Wangchuk, qui se trouvait dans la ville de Samchi au sud du Bhoutan où il accompagnait le roi, à tweeté  :

@Dorji_Wangchuk: Impossible de croire que le mariage royal va avoir lieu dans quelques jours. Et nous ne sommes même pas encore à Thimphu.

Puis, deux jours seulement avant le mariage, alors qu'un peu plus de 150 journalistes étrangers s'étaient abattus sur la minuscule capitale, il a publié un autre tweet :

@Dorji_Wangchuk: Un autre journaliste étranger m'a appelé. “Hé, ils ne se passe pas grand chose par ici. Seulement 2 jours avant le mariage royal !” Je lui ai répondu : “Bienvenue au Bhoutan”.

Les Bhoutanais savent que nous sommes experts dans l'art des préparatifs de dernière minute, même pour le mariage du roi.

Et une fois de plus, ils ont réussi. Le mariage, qui était diffusé en direct par la télévision nationale BBS (Bhutan Broadcasting Corporation), était un spectacle rare. Pour beaucoup, qui n'ont pas pu se rendre à Punakha ou qui n'étaient pas au Bhoutan – même si la mauvaise qualité de la diffusion n'a pas permis de rendre justice à l'événement -, cela  leur a permis d'être témoins de la joie du pays, de participer à la célébration de cette union sacrée et de profiter de cette occasion rare de voir Sa Majesté le quatrième roi du Bhoutan, celui qui a introduit des réformes démocratiques dans son petit royaume.

Un photographe et blogueur bhoutanais célèbre, Yeshey Dorji, est resté scotché à son écran et a écrit :

Alors même que j'écris ce billet, j'ai un œil sur l'écran de la télévision où se déroule actuellement le mariage royal à Punakha, diffusé en direct par la BBS. C'est une cérémonie splendide. Les couleurs, la pompe et le protocole sont tout simplement fabuleux ! On me dit que Sa Majesté voulait un mariage très discret. Quand je regarde l'écran de la télé, je ne vois pas comment un tel événement aurait pu être discret. La profusion des couleurs, la solennité de la cérémonie, les rites, la réverbération des sons  des tambours et des cymbales, les grondements profonds des Dhung et la sonorité musicale émouvante des Jaling – tout s'allie pour faire de la cérémonie un événement gigantesque. Et il doit l'être, après tout, car la cérémonie va au-delà d'un mariage entre deux personnes. Cet événement est l'intronisation publique de la reine du Bhoutan.

Pour de nombreux Bhoutanais, il s'agit là d'un événement qui marquera l'histoire et le patrimoine de souvenirs des familles et du pays. Un enseignant, nommé Passang, qui tien le blog “Journal d'un Bhoutanais ordinaire”, écrit :

Autant que je puisse écrire aujourd'hui, cela ne représentera pas ce qui s'est vraiment passé. La reine du Bhoutan est couronnée et des gens bien loin de notre pays ont vu la gloire du couronnement. Juste pour que ce soit clair, je veux publier ça pour qu'un jour ma fille, quand elle aura grandi,  puisse lire ceci et savoir qu'elle a assisté à la cérémonie.

A l'occasion de ce jour de liesse, certains réfugiés [Ndt : népalais, qui ont fui le Bhoutan]  installés à l'étranger ont envoyé leurs vœux via les commentaires d'un article paru sur le site de BNS.com (Bhutan News Service) Certains commentaires, sont assez sarcastiques.  Parangkush Subedi, de Philadelphie, et Kashi Pokharel ont écrit :

Félicitation à Sa Majesté le 5e roi  Jigme Khesar Namgyel Wangchuck et à la reine Jetsum Pema!

Les festivités se sont poursuivies le lendemain. Le couple royal s'est rendu dans la capitale Thimphu, où les routes et les rues étaient bondées de Bhoutanais jeunes et vieux, sortis pour accueillir le roi et sa nouvelle reine.

Yeatoeh Penjore, un étudiant, a tweeté :

@Yeatoeh: je vois encore des gens qui attendent d'accueillir le roi et la reine au bout de Norzin Lam. #Bhutan

Deki Phuntsho, mère de deux enfants, dit sur Facebook  :

L'obscurité est tombée, tout est calme, et pourtant, la foule est toujours massée près du dzong, elle attend le couple royal qui a marché et salué les gens toute la journée. Ils sont vraiment le roi et la reine du peuple.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site