Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Etats-Unis : Le 15 octobre dans les rues et sur les réseaux sociaux

Ce n'est un secret pour personne que Facebook, Twitter et YouTube, entre autres réseaux sociaux, ont joué un rôle important dans les récentes manifestations locales et mondiales.  En 2009, le monde apprenait les circonstances de la vague “verte” à Téhéran via ces plateformes, à l'image de ce qui s'était passé sur la Place Tahir au Caire et pour les indignés à Madrid. Comme il fallait s'y attendre, les manifestations mondiales du 15 octobre ont pleinement utilisé ces mêmes plateformes.

Le 15 octobre, on a enregistré un nombre incalculable de mots-clics sur Twitter, c'est-à-dire des mots-clés comme #ocuppyWallStreet, #OWS, #globalday, #15oct, #Oct1, et  #occupyeverywhere, entre autres, pour lancer un appel à ceux voulant se  joindre à l'événement. Durant les manifestations Occupy Wall Street  à Times Square, des centaines de milliers de personnes ont utilisé leurs mobiles pour tweeter ou enregistrer ce qui se passait.  Global Voices n'a pas fait exception comme le montre la vidéo suivante:

Ce phénomène n'est pas passé inaperçu . Jennifer Preston de Media Decoder [en anglais], montre des séquences de vidéos sur les manifestations à travers le monde et fournit des chiffres quant à l'utilisation des réseaux pour les marches entreprises :

La discussion en ligne “Occupez Wall Street” a augmenté de manière constante sur les plateformes des médias sociaux ces dernières semaines  et s'est accrûe entre utilisateurs à l'étranger la semaine dernière à mesure qu'approchaient ces manifestations au niveau mondial. Selon Trendrr, une société d'analyse des réseaux sociaux, le nombre de messages relatifs à  “Occupy Wall Street//Occupez Wall Street” envoyés sur Twitter en dehors des États-Unis a fait passer ce taux de messages vendredi dernier à 25% du total , alors qu'il était de 15% durant la même période la semaine précédente.  (Veuillez lire nos récits sur le mouvement ” Occupy Wall Stree//Occupez Wall Street” ici et ici)

Les manifestations ont non seulement été organisées sur des places et dans des parcs mais aussi sur Internet. Il existe un blog intitulé  “We are the 99 Percent” [en anglais] , “Nous sommes les 99%”, qui donne à voir des photos d'Américains, exhibant des messages écrits qui décrivent leurs problèmes économiques. Le blog Democracy in America (Démocratie en Amérique) [en anglais] considère ce blog non seulement comme une initiative louable, il mesure aussi les différences entre Facebook et Twitter quant à l'impact de leurs messages.

Qu'il y ait des fans Facebook n'indique pas grand chose, puisque l'on peut devenir l'un d'eux puis oublier complètement qu'on l'a été. Les tweets nous éclairent un peu plus puisqu'ils indiquent  combien de personnes suivent un évènement au moment où celui-ci  se passe. Mais cela n'indique que le fait d'être au courant d'une cause, pas qu'on la soutient. De plus, il est difficile de déchiffrer la tendance globale de ces derniers jours car les gens sont passés du mot-clic #occupywallstreet à un autre plus court comme #ows.

Et c'est sur Twitter de la même façon que nous avons  suivi les événements  qui se sont déroulés le 15 octobre.  DC Debbie (@DCDebbie) a utilisé le mot-clic #ows pour expliquer pourquoi une chaîne américaine semblait être contre les manifestants :

Fox News cherche à présenter les gens de #ows comme des personnes n'ayant pas de but et des bons à rien incultes.  C'est pour cela qu'ils ne diffuseront JAMAIS cette vidéo: http://www.observer.com/2011/10/exclusive-occupy-wall-street-activist-slams-fox-news-anchor-in-un-aired-interview-video/
Le Président Barack Obama a récemment déclaré lors de l'inauguration du mémorial de Martin Luther King Jr. que le leader disparu aurait soutenu les manifestations  du 15 octobre s'il avait été en vie. Toutefois, Liza Sabater (@blogdiva) demande :
Mais le Président  Obama soutient-il cela, lui?  RT@thaiparampil: Obama: MLK Jr. aurait soutenu les  mouvements “Occupy Wall Street” //”Occupez Wall Street” | “RealClearPolitics”//” Pour de vraies et claires politiques”  http://is.gd

Le tweet de Harakahdaily (@hdaily09) est un exemple de la manière dont on utilise les réseaux sociaux lorsqu'il y a une information en cours de développement :

Les manifestations ” Occupy Wall Street//Occupez Wall Street” se poursuivent au niveau mondial alors que 175 personnes sont arrêtées aux États-Unis: LONDRES, 17 octobre : Inspirés par  Occupy Wall…http://dlvr.it/qzsdz

Nous présentons à présent des photos des manifestations du 15 octobre dans la ville de New-York, qui se sont étendues du parc Zuccotti jusqu'à Times Square.

Se generaron ciertos roces entre fuerzas de la autoridad y la prensa en Times Square. Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

Des heurts se sont produits entre les forces de l'ordre et la presse à Times Square. Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011.

La policía trataba de controlar el paso de los transeúntes. Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

La police essayait de contrôler les passants. Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011.

Los manifestantes se agruparon en pleno corazón de Times Square. Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011Les manifestants se sont regroupés en plein cœur de Time Square. Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011. 

El flujo de la marcha no cesaba, aun con la presencia policial. Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

L'afflux des manifestants ne cessait pas en dépit de la présence policière. Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011.

Pancarta con el número "15" en alusión a las marchas del 15 de octubre. Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

Pancarte avec le chiffre "15" pour faire allusion aux manifestations du 15 octobre. Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011.

Pancarta bajo la reseña "Traigan el dinero de las guerras a casa". Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

Pancarte disant: "Qu'ils ramènent l'argent des guerres à la maison". Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011.

A medida que transcurría la marcha, se hacía más notable el roce policial con los manifestantes. Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

A mesure que se déroulait la marche, les heurts entre policiers et manifestants devenaient plus violents.

Manifestantes pasando por el índice de Nasdaq en Times Square. Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

Manifestants passant devant l'indice du Nasdaq à Time Square. Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011.

Entre tanto, algunos manifestantes de Occupy Wall Street seguían ubicados en el Zuccotti Park. Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

Pendant ce temps, certains manifestants du mouvement "Occupy Wall Street" se trouvaient encore dans le parc Zuccotti. Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011.

Mujeres disfrazadas de zombies formaban parte de la manifestación. Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

Des femmes déguisées en zombies faisaient partie de la manifestation. Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011

Hasta los niños formaron parte de la marcha. Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

Même les enfants ont participé à la marche. Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011.

En Zucotti Park, también conocido como Liberty Park, se ubicaron centros de higiene y de comidas. Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

A Zuccotti Park, connu aussi maintenant sous le nom de Liberty Park, ont été installés des points d'hygiène et de restauration. Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011.

Manifestante con una máscara de oveja y una pancarta que lee "Ovejas del mundo, despierten". Foto de Robert Valencia para Global Voices, 2011

Un manifestant avec un masque de mouton et une pancarte disant: "Réveillez-vous, moutons du monde !" Photo de Robert Valencia pour Global Voices, 2011.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site